Qui n’a jamais rêvé, les jours de pluie, de ne pas avoir à descendre de sa voiture pour ouvrir et fermer son garage ? De nos jours, de plus en plus de maisons sont équipées de systèmes d’ouverture et de fermeture motorisés qui s’actionnent au moyen d’une télécommande. L’article qui suit vous aidera à y voir plus clair si vous avez prévu des travaux d’installation d’une porte automatique dans votre garage.

Les différents types de portes de garages motorisées

Les portes motorisées sont le plus souvent à ouverture verticale, à l’exception de certaines portes battantes. En effet, les portes basculantes, à enroulement ou à sections sont bien plus faciles à équiper d’un moteur. Il est recommandé de ne motoriser que les portes en PVC ou en aluminium, plus légères. Une porte en bois jouera avec le temps, ce qui risquerait d’entraver le mécanisme.

Le type de motorisation est également un choix : fixe (à courroie ou à chaîne), mobile (à crémaillère), à bras (pour les portes enroulées) ou tubulaire (pour les portes à enroulement).

Installation d’une porte automatique : soi même ou faire appel à un professionnel ?

La première question à se poser avant de faire ses travaux d’installation de porte automatique est la suivante : la porte du garage doit elle être changée ? Si c’est le cas, vous pourrez vous simplifier la vie en achetant une porte déjà motorisée. Autrement, vous devrez trouver un mécanisme qui s’adapte à votre porte.

L’aide d’un spécialiste des systèmes de motorisation de porte vous sera très utile. D’une part, il vous guidera dans votre choix, et d’autre part il s’assurera que le travail est fait convenablement. Une porte motorisée mal installée, ouverte et fermée plusieurs fois par jour, aurait en effet toutes les chances de tomber en panne à plus ou moins court terme.

Voir plus de conseils