Que vous aménagiez une nouvelle maison ou que vous entrepreniez une rénovation intérieure, vous vous êtes sans doute déjà posé la question du parquet. Naturel, agréable à vivre, le parquet est une alternative plaisante à la moquette, au lino et au carrelage. Mais quel type de parquet poser ? Cet article fait un rapide tour d’horizon pour vous guider dans vos choix de pose de parquet.

La pose de parquet dépend du parquet choisi

Les parquets sont déclinés dans de nombreuses formes et versions qui ont évolué avec les années et la technique. De nos jours, on distingue trois grands types de parquets.

  • Le parquet flottant est composé de trois couches collées de façon à maximiser la résistance des lattes
  • Le parquet stratifié, plus économique est en vérité un sol revêtu de bois
  • Le parquet massif est composé entièrement de bois noble.

Une fois posé, le parquet peut être ciré comme cela se faisait autrefois ; huilé pour mettre en valeur son essence, ce qui demande un entretien plus régulier ; ou encore vitrifié ou verni, une finition plus résistante. En plus de cela, un sol en parquet peut être peint, artificiellement vieilli ou bien disposé en motifs.

Pose de parquet : comment procéder ?

Avec l’aide d’un artisan spécialisé, l’installation d’un parquet ne pose que très peu de problèmes. Un parquet peut être cloué comme autrefois ; collé dans le cas d’un parquet flottant ou installé en pose flottante, méthode la plus simple qui repose sur un principe de clips.

Voir plus de conseils