Vous avez décidé de faire des travaux de rénovation intérieure et votre choix s’est arrêté sur une ou plusieurs pièces en lambris. Vos amis vous assurent que poser des lambris est une sinécure et vous avez recherché des conseils sur internet. Mais avez vous bien réfléchi au temps et aux efforts qu’implique une telle entreprise ?

Poser des lambris : les différentes étapes

Poser des lambris dans une pièce nécessite tout d’abord de choisir ses matériaux : lambris en bois (massif ou d’ingénierie) ou synthétiques ; lambris vernis ou teintés ; lambris en pin ou en chêne ? Cette décision affectera non seulement les coûts mais aussi l’ambiance finale de votre déco.

La pose en elle même requiert un certain nombre de savoirs-faire, parmi lesquels l’installation du lattage destiné à supporter les lambris n’est pas le moindre. Celui ci doit être parfaitement vertical et plane si on veut éviter un aspect final désagréable à l’œil.

Poser des lambris : les services d’un artisan décorateur

Pour la pose de lambris, l’assistance d’un professionnel est inestimable à plus d’un titre. Dès le départ du projet, il saura vous conseiller dans le choix des essences, des modes de pose (clous, clips ou agrafes) et des finitions. Il veillera à garder constant le taux d’humidité dans la pièce pendant les travaux de lambrissage, ceci afin d’éviter les déformations du bois. En outre, les artisans sont au fait de toutes les techniques pour poser des lambris. Car vous n’êtes pas obligé de vous contenter de lambris verticaux : avec son aide, vous pouvez garnir vos murs de lambris obliques ou en motifs.

En plus de son expertise et de son savoir faire, un professionnel de la pose de lambris apporte ses propres outils. Scies électriques, boîtes à onglets, perceuses, etc. : autant d’achats ou de locations desquels vous n’aurez pas à vous occuper.

Voir plus de conseils