Contrairement à ce que l’on croit parfois, les plaques de plâtre vertes ne sont pas imperméables. Ce n’est pas une très bonne idée de s’en servir pour les travaux de maçonnerie dans sa cabine de douche, par exemple. Vous vous retrouveriez vite avec une culture de moisissure sur le carrelage ! En revanche, pour les murs de votre salle de bains, il n’y a aucun souci !

poser des plaques de plâtre hydrofuges

Les plaques de plâtres « vertes », ainsi appelées à cause de la couleur de leur papier, sont en fait un matériau résistant à l’humidité. Le papier résiste à l’eau un certain temps, mais s’il est trop exposé, l’humidité pénètrera dans le plâtre et provoquera des dégâts irréparables. Certaines plaques sont dotées d’un cœur de silicone, mais même cela ne les rend pas invulnérables à l’eau.

Quand on pose du carrelage dans une salle de bains sur des plaques de plâtre vertes, il faut bien veiller à l’étanchéité de l’ensemble. Un ciment colle à base de silicone et un apprêt hydrofuge sont conseillés pour plus d’efficacité.

Les plaques de ciment pour salles de bains

Poser des plaques de plâtre en milieu humide n’est donc pas le plus approprié, pour résoudre ce problème, les industriels ont conçu les plaques de ciment. Disponibles chez divers fabricants, celles-ci sont naturellement imperméables et résistent ainsi aux conditions les plus extrêmes.

C’est la raison pour laquelle il est conseillé d’utiliser ce genre de matériau pour la construction d’une cabine de douche ou de toute autre surface appelée à être régulièrement inondée.

Voir plus de conseils