Poser une fenêtre de toit est une tâche délicate. En effet, les travaux d’installation se doublent de travaux d’isolation et d’étanchéité. Il faut être très prudent quand on touche au toit de sa maison ! Si vous ne vous sentez pas capable d’une telle intervention après la lecture de cette article, il est préférable de faire appel à un artisan couvreur

L’outillage nécessaire pour poser une fenêtre de toit

Pour découper les chevrons du toit, vous aurez besoin d’une scie sauteuse et d’une scie à bois. Pour fixer la fenêtre, un marteau et une visseuse électrique seront nécessaires. Les mesures seront prises avec un mètre ruban et une équerre. Les tuiles ou les ardoises seront retaillées à la meuleuse. En plus de tout cela, munissez vous d’un cutter et d’un escabeau de bonne tenue.

La fenêtre devra être choisie en fonction de sa taille, de son matériau et des éventuelles options voulues, telles que des panneaux solaires ou des volets électriques. Il est intéressant de noter qu’à la place d’une grande fenêtre, qui demandera de scier les chevrons, il est possible d’en installer deux ou trois suffisamment petites pour être insérées entre deux chevrons.

Poser une fenêtre de toit : le placement

Avant de commencer les travaux, il est important de bien positionner l’ouverture. En fonction de l’angle de pente du toit, de la taille de la fenêtre et de l’usage de la pièce (salle de séjour, chambre et salle de bains n’utilisent pas une fenêtre de la même façon).

Pour savoir comment percer et découper le toit pour pose une fenêtre de toit, lisez maintenant la seconde partie de notre dossier.


Poser une fenêtre de toit peut se faire sans l’aide d’un artisan couvreur. Les fenêtres prêtes à poser et les nombreux kits d’isolation permettent à un bricoleur doué de s’en tirer sans problème.

Percer pour poser une fenêtre de toit

Plutôt que de découper à l’aveuglette dans votre toit, voici une astuce de pro qui vous évitera des accidents : repérez le centre de l’ouverture prévue et pratiquez un trou juste assez grand pour qu’il laisse passer votre tête. Ainsi, vous pourrez facilement retirer le nombre de tuiles nécessaire et découper les matériaux d’isolation à la bonne taille.

Une fois la zone découverte, prenez les mesures correspondant à la fenêtre choisie et reportez le sur le film d’étanchéité. Il est conseillé de pratiquer cette opération à l’intérieur. Servez vous d’un niveau à bulles et d’une équerre pour ne pas risquer de finir avec une fenêtre de travers.

Découper le toit avant de poser une fenêtre

Ensuite, il convient de découper dans le film d’étanchéité et l’isolant du toit. Nous vous recommandons de laisser quelques centimètres de matériau supplémentaire pour simplifier les travaux d’étanchéité qui suivront.

Les lattes, puis les chevrons devront être coupés à la scie (sauteuse ou à main). Pour les chevrons, marquez bien le tracé de la découpe sur trois faces à l’aide d’une équerre pour obtenir des découpes droites.

Pour savoir comment percer et découper pour poser une fenêtre de toit, lisez la troisième et dernière partie de notre dossier.


Dans cette troisième et dernière partie consacré à l’installation d’une fenêtre de toit, nous allons voir comment monter l’armature dans le toit et enfin comment poser la fenêtre elle-même.

Renforcer la toiture avant d’installer une fenêtre

Après avoir découpé lattes et chevrons, la structure du toit se trouve affaiblie. Vous allez la renforcer avec deux pièces de bois appelées « chevrettes ». Ces poutres se fixent en haut et en bas de l’ouverture, simplement en se clouant sur les chevrons coupés et sur les chevrons adjacents. Si votre fenêtre ne tient pas exactement entre deux chevrons, vous devrez poser une pièce de bois du côté où il n’y en a pas.

Fixer le dormant d’une fenêtre de toit

Le dormant, ou cadre de fenêtre, se glisse simplement dans l’ouverture aménagée avant de se fixer avec le matériel fourni. C’est alors que les raccordements d’étanchéité sont posés. Il faut être très prudent à cette étape pour s’éviter de futurs travaux de réparation de dégâts des eaux.

Les tuiles sont ensuite remises en place. Il faudra certainement en retailler un certain nombre à la meuleuse. Si vous avez un toit en ardoise, utilisez une cisaille spéciale.

Pour finir, complétez l’isolation thermique avec un matériau comme de la mousse polyuréthane. Il ne vous reste plus qu’à finir de monter la fenêtre en suivant les instructions fournies par le fabricant.

Voir plus de conseils