Cocorico ! Les poutres IPN ont été inventées par le français Charles Ferdinand ZORES, ingénieur et constructeur de pont dans la moitié du XIXème siècle. ZORES ira jusqu’à donner son nom à un fer spécialement employé dans la construction de pont.

Aujourd’hui, les poutres IPN sont particulièrement visibles dans les lofts ou les bâtiments industriels.

Définition des poutres IPN

Les poutres IPN sont des éléments métalliques dont l’objectif est de soutenir une charge (toiture, étage…) ou de consolider la structure d’un bâtiment après modifications, comme la suppression d’un mur porteur par exemple.

Le « I » de IPN représente la forme de la poutre. Elle est en effet composée d’une longue plaque métallique en son centre appelée l’ « âme » et deux autres plaques placées perpendiculairement aux extrémités de la première, appelées « semelles » ou « ailes ».

Le P et le N signifient « à Profil Normal ». En effet, il existe d’autres poutres, les poutres IPE, poutres normales européennes ou des poutres à larges ailes HEA et HEB ou encore les poutres en forme de U.

Toutes ces poutres n’ont pas les mêmes propriétés. Les hauteurs, largeurs, épaisseurs, poids, surfaces et moments d’inertie de torsion varient. Par exemple, les semelles des IPE sont d’épaisseur constante contrairement aux IPN.

Demandez gratuitement un devis auprès de nos professionnels sélectionnés

Pour en savoir plus sur les poutres IPN

Les poutres IPN sont normalisées et les tolérances sont définies par la norme NF EN 10024 de 1995. Leur fabrication et leurs caractéristiques répondent à des normes bien précises. Les semelles des poutres sont toutes les deux symétriques et de largeurs identiques. Sur les parties des ailes supportant les charges, les semelles sont planes.

Elles forment cependant une pente vers l’âme pour améliorer la portance, ce qui les rend plus épaisses au centre qu’aux bords. Cette pente est toujours de 14 %.

Parmi les caractéristiques des IPN, on retrouve toujours une largeur (comprise entre 42 et 215 mm) environ deux fois moins grande que la hauteur (comprise entre 80 et 600 mm).

Les poutres IPN en rénovation

Les poutres IPN sont généralement utilisées pour supporter la charge lorsqu’un mur porteur doit être supprimé. Attention, ces travaux nécessitent l’intervention d’un architecte et d’un BET (Bureau d’Etudes Techniques) pour vérifier la faisabilité de votre projet et ses conséquences. C’est une affaire de professionnels, ne vous risquez pas à entreprendre ces travaux si vous n’êtes pas du métier. De plus, pour supprimer un mur porteur, des démarches administratives sont nécessaires. Par exemple, une déclaration des travaux au service d’urbanisme de votre mairie est obligatoire s’il s’agit d’un mur de façade.

Elles peuvent également être utilisées verticalement comme poteaux, toujours pour supporter des charges.

Enfin, elles sont utilisées horizontalement comme des poutres de soutien.

Le côté esthétique des IPN est recherché dans les lofts style industriel.

Quel est le prix des IPN ?

En fonction de ses caractéristiques (dimensions, épaisseur du matériau utilisé), le prix des IPN peut varier. Mais les IPN en acier sont les plus souvent utilisés en intérieur. Résistants et de dimensions variés, ils s’adaptent parfaitement aux projets que vous envisagez. Le prix se calcule au mètre d’IPN et pour les IPN en acier, leurs prix varient entre 7 et 800 €.

Bien sûr, plus vous achetez de grande quantité, moins le prix sera élevé.

La pose d’un IPN est propre à chaque projet c’est pourquoi il est impossible de donner une estimation de prix. Pour vos projets de travaux, demandez gratuitement vos devis auprès des meilleurs artisans de votre région !

Voir plus de conseils