Prévenir l’humidité : détecter les moisissures sur le mur ou autres anomalies

Si vous souhaitez prévenir l’humidité, commencez par inspecter de très près votre mur. L’idéal est de vous servir d’un éclairage puissant et de le placer près du mur à un angle aigu. La lumière rasante accentuera les ombres et vous permettra de mieux repérer les imperfections. Notez chaque déformation, chaque auréole et si besoin, consulter un artisan maçon pour obtenir son avis. Les signes de dégâts importants comprennent :

  • L’apparition de briques ou de parpaings suite au décollement de toute la couche de plâtre.
  • Des renforts métalliques visibles au sein d’une fente.
  • Des murs ou des plinthes envahis de champignons bruns ou noirs ou de lichens verts.
  • Des tâches couleur de rouille qui indiquent que les armatures souffrent à l’intérieur du béton.

Prévenir l’humidité : assainir un mur en brique ou en pierre

Prévenir l’humidité est important mais avant de réparer le mur, assurez-vous que la cause des dégâts est réparée. Si vous avez des problèmes d’humidité, de condensation ou d’infiltrations, résolvez-les car il est inutile de procéder aux travaux de réparation d’un mur si les dégâts doivent de reproduire par la suite.

A l’aide d’une truelle ou d’un couteau, nettoyez bien la zone endommagée. Faites sauter tout le matériau pourri, plâtre, béton, ciment, etc. Soyez bien sûr de ne conserver dans votre mur que du matériau sain. Si des armatures métalliques ont été atteintes, veillez à bien les recouvrir d’enduit antirouille.

Voir plus de conseils