Savez-vous qu’en une nuit, vous produisez entre un et deux litres de vapeur d’eau ? A l’humidité humaine de toute la famille s’ajoute toute la vapeur que vous générez en cuisinant, en faisant la lessive, en prenant des douches et des bains… Si cette vapeur n’est pas dirigée vers l’extérieur de manière efficace, elle favorisera la croissance de moisissures et d’autres dégâts qui pourront vous coûter cher en travaux de réfection. Alors nous avons décidés de vous aider à remédier aux problèmes de condensation !

Problèmes de condensation : ventilation et aération de la maison

Pour éviter que votre maison soit atteinte par les problèmes de condensation, vous devez être conscient de la nécessité d’aérer en permanence, et ce même pendant la saison froide. Sans bien entendu refroidir les pièces chauffées, vous devez faire circuler l’air entre toutes les zones de la maison et l’extérieur. Les endroits les plus exposés à la vapeur d’eau, comme la buanderie, la cuisine et la salle de bains, doivent bénéficier de votre attention la plus sérieuse et d’une ventilation adaptée

Les aérations sont de deux types : mécaniques et naturelles. La première catégorie inclut les extracteurs d’air et les hottes aspirantes qu’on installe au-dessus des cuisinières. Une aération naturelle est une simple grille ou une fenêtre entrouverte qui laisse simplement entrer l’air jusqu’à une autre ouverture.

Chauffage et isolation contre les problèmes de condensation

En plus d’une aération raisonnée, il est important de savoir comment chauffer sa maison. Le chauffage agit sur l’air intérieur, mais aussi sur les parois de l’habitation. Si des déperditions d’énergie ont lieu à des endroits froids des murs – formant ce qu’on appelle un pont thermiqueil faut envisager d’améliorer ou de refaire l’isolation.

Voir plus de conseils