Dans certaines maisons, la rénovation intérieure demande des aménagements de plomberie créatifs. Si on ne peut ou si on ne souhaite pas entièrement remplacer une ancienne tuyauterie en cuivre, on n’est pas obligé de faire ses évacuations dans le même matériau. Le raccordement cuivre existe ! Des raccords spéciaux permettent d’adapter des tubes en PVC aux tuyaux en cuivre.

Préparer le raccordement cuivre – PVC

Le joint se présente sous la forme d’un manchon doté d’une sortie mâle et d’une entrée femelle qui accueille un tube PVC du même diamètre. Avant de préparer la soudure pour le raccordement cuivre, il ne faut pas oublier de retirer le joint plastique qui serait détruit par la chaleur.

A l’aide d’un morceau de laine d’acier ou de papier de verre, commencez en décapant le cuivre sur toute la surface qui sera soudée au tuyau de cuivre.

Enfin, préparez une surface de travail ininflammable : un dalle de plâtre ou un parpaing en béton feront très bien l’affaire.

Souder le raccordement cuivre – PVC

Le raccord sera maintenu en place avec une pince, en faisant bien attention à ne pas le déformer. De l’autre main, on chauffera le raccord à l’aide d’une lampe à souder, en faisant bien attention à travailler de manière uniforme.

Pour un raccordement cuivre parfait, le fil de soudure doit fondre simplement en touchant le cuivre chauffé. Quand la bonne température est atteinte, on badigeonne ainsi la soudure tout autour. A l’aide d’un chiffon, on étale la soudure afin qu’elle soit la moins épaisse possible.

Enfin, le raccord est monté sur le tuyau en cuivre de l’installation et soudé de manière traditionnelle. Après refroidissement, le tuyau en PVC sera collé avec du mastic à base de silicone. Attention à ne pas oublier de replacer le joint plastique !

Voir plus de conseils