Il n’a jamais été aussi nécessaire de faire des économies d’énergie. Fort heureusement, les pouvoirs publics et les fabricants rendent le travail de plus en plus facile pour les propriétaires qui envisagent des travaux de chauffage. Parmi les moyens d’épargner les ressources de la planète, les radiateurs économiques sont au premier plan. Cet article fait un petit tour d’horizon des différents systèmes et modèles disponibles sur le marché et de leur mode de fonctionnement.

Les types de radiateurs économiques

Depuis des décennies, les maisons sont équipés de deux types de radiateurs : les radiateurs à eau chaude et les radiateurs électriques. Ces derniers ont été perfectionnés de manière importante ces dix ou vingt dernières années. Consommant de l’électricité – polluante si elle ne dépend pas d’énergies renouvelables – ils sont devenus très efficaces. Les radiateurs à eau dépendent d’un système de chauffage central qui chauffe l’eau au moyen d’une chaudière, d’un chauffe eau ou bien – dans les meilleurs des cas – de pompes à chaleur ou de panneaux solaires.

La solution pour le chauffage central : les radiateurs économiques basse température

Alimentés par une chaudière spéciale ou par une pompe à chaleur, ces radiateurs économiques sont efficace avec une eau chauffée à environ 50 °C. Les radiateurs conventionnels, eux, nécessitent qu’on chauffe l’eau à environ 80 °C. L’énergie économisée en chauffant moins l’eau peut s’avérer très importante sur le cours de l’année. Si on équipe ses radiateurs de robinets thermostatiques, on peut réduire encore plus sa facture énergétique.

Voir plus de conseils