Suite à des travaux de menuiserie, il se peut que des trous et des imperfections se soient formés dans le bois. Il se peut également que des trous ou des fentes apparaissent au fil du temps dans vos meubles. Suivez notre guide pour apprendre à reboucher du bois.

Reboucher du bois : le matériel nécessaire

  • Un enduit de rebouchage approprié
  • Une spatule ou un couteau de vitrier
  • Du papier de verre à grain fin
  • Une ponceuse ou un bloc à poncer (selon l’ampleur de la tâche)
  • Des lunettes de protection
  • Un masque anti poussière
  • Peinture, vernis, teinte à bois

Reboucher du bois en trois étapes

Première étape : le remplissage

Vous aurez besoin d’un couteau de vitrier souple, avec une lame d’environ deux centimètres. Prélevez une petite quantité de mastic avec la lame, tenez la à un angle d’environ 30 degrés et faites entrer le mastic dans le trou avec un mouvement de balayage. Ensuite, repassez le couteau dans une direction différente pour gratter le mastic excédentaire.

Si le trou n’est pas rempli après cette première application, attendez que le mastic ait séché avant de renouveler l’opération.

Deuxième étape : la vérification

Avant que votre mastic ait séché, inspectez bien votre travail. Vous devez voir les bords du trou. Si ceux ci sont dissimulés par une couche de mastic, vous avez laissé trop de produit. Grattez le au plus vite, car s’il a le temps de se solidifier, il deviendra aussi dur que le bois et demandera tout autant de travail pour être poncé.

Troisième étape pour reboucher du bois : la finition

Après avoir laissé le mastic sécher pendant le temps recommandé par le fabricant, il est temps de le poncer. Si vous avez rebouché votre défaut dans les règles de l’art, comme un artisan menuisier, vous ne devriez pas avoir besoin d’une ponceuse électrique. Un bon bloc de ponçage et une feuille de papier de verre à grain fin feront parfaitement l’affaire.

Ces conseils vous ont été utiles ? Découvrez-en d’autres sur notre fan page !

Voir plus de conseils