Reboucher ses fissures : pose de calicot, toile de verre à peindre ou plaque de plâtre ?

Quand le plâtre ou les enduits ne suffisent pas, il faut passer aux choses sérieuses pour reboucher ses fissures : les toiles, calicots ainsi que les plaques de plâtre seront vos meilleurs alliés pour ces travaux de rénovation. Les artisans s’en servent quand une fissure mesure plus de cinquante centimètres ou qu’il y a un risque de réapparition (ce qui est le cas dans les plafonds la plupart du temps).

Reboucher ses fissures : choix des différents enduits

Un calicot est une bande de tissu épais qui est posée directement dans l’enduit pour en renforcer la résistance aux tractions. La toile de verre est similaire au calicot, mais fabriquée avec des matériaux plus existants. Prenez conseil auprès d’un artisan plâtrier sélectionné par illiCO travaux ou dans un magasin de bricolage pour déterminer le type exact de toile de verre qui s’appliquera le mieux à votre problème. La toile de verre se pose ensuite comme du papier peint : on encolle le mur auparavant au pinceau ou au rouleau puis on applique la longueur de toile de verre souhaitée.

Pour reboucher ses fissures dans les cas graves, on peut utiliser une plaque de plâtre (un matériau qu’on appelle parfois à tort placoplâtre, du nom d’une marque déposée). Il faut alors poser des armatures métalliques pour la soutenir. Une autre méthode, qui convient mieux avec les feuilles de plâtre, plus fines, consiste à simplement la coller sur le mur. Par la suite, des raccords en plâtre ou en enduit seront nécessaires pour aplanir les éventuelles imperfections autour de la plaque.

Voir plus de conseils