Il n’est rien de plus désagréable à regarder qu’un mur carrelé dont le joint est moisi, voire tombé. En outre, la disparition d’un joint peut entraîner des problèmes d’humidité qui risquent, à plus ou moins court terme, d’affaiblir la maçonnerie et d’entraîner ainsi de couteux travaux de rénovation. Découvrez alors comment refaire le joint d’un carrelage.

Réparer les joints de carrelage

Pour refaire le joint d’un carrelage, vous aurez besoin d’un pot de mortier à joint pour carrelage, d’un outil spécialisé pour retirer le joint (ou, à la limite, d’un petit burin et d’un marteau), d’un cutter, d’une truelle, d’une raclette en plastique, d’une éponge et d’un chiffon.

Protégez votre sol avec une bâche avant de retirer le joint. Attention à ne pas laisser des morceaux de l’ancien matériau, car la solidité du nouveau joint dépendra de son homogénéité.

Appliquer du mortier

Le joint, une fois mélangé en suivant bien les indications du fabricant, sera appliqué à la truelle. La préparation du mortier est une étape cruciale, car son temps de séchage ne doit être ni trop court ni trop long.

Quand votre mortier est appliqué dans tous les interstices, servez vous d’une éponge pour égaliser le joint et faire disparaître les traces qui pourraient rester sur le carrelage. Un outil spécialisé peut également vous aider à donner à votre joint un lissage professionnel.

Pour refaire le joint d’un carrelage parfaitement, vous pouvez également faire appel aux artisans carreleurs illiCO travaux !

Découvrez maintenant pourquoi rénover votre salle de bains, après de nombreuses années de services.

Voir plus de conseils