Le plâtre est un matériau qui a été utilisé dans toutes les maisons pendant des siècles avant la généralisation du placoplâtre. Dans les habitations qui ont des problèmes d’humidité, ou qui ont subi des dégâts des eaux, il peut facilement se détériorer. Si vous repérez une étendue de plâtres endommagés, il n’est pas toujours nécessaire de faire appel à un artisan plâtrier. Vous pouvez réparer les plâtres endommagés vous-même avant qu’ils ne soient trop importants. Si les dégâts sont trop importants, faites établir un devis plâtrerie grâce aux artisans illiCO travaux.

Remplacement de plâtres endommagés

Sachez que le plâtre ne se sèche pas. Il n’y a pas d’autre moyen de traiter des plâtres endommagés par l’humidité que de les faire tomber et de les remplacer par des plâtres neuf.

Commencez par gratter le plâtre imbibé avec un grattoir ou un tournevis. Retirez une légère épaisseur de matériau sain également pour être certain de ne pas travailler sur la moindre particule humide.

Nettoyez bien la surface à réparer avec un chiffon sec pour en faire tomber la poussière. Avant d’appliquer votre plâtre (que vous aurez préparé en suivant les instructions du fabricant), humidifiez légèrement les bords du trou pour permettre une meilleure jointure des deux matériaux.

Remplacement de plâtres endommagés : la pose du nouveau plâtre

A l’aide d’une spatule, remplissez à moitié la zone vide. Compactez bien le plâtre, puis tracez des stries sur sa surface avant de le laisser sécher. Les stries permettront à la deuxième couche de mieux adhérer.

Quand la surface a séché le temps prescrit sur le paquet, remplissez entièrement de plâtre la cavité jusqu’à obtenir une surface plane.

Une petite astuce : avant que le plâtre ne sèche, imitez la texture de l’ancien plâtre en appliquant brièvement sur votre ouvrage une feuille de carton.

Voir plus de conseils