Après quelques années, une clôture en bois accuse souvent les ravages du temps. Un manque d’entretien, une invasion de moisissures, d’insectes, ou simplement les conditions météorologiques peuvent entraîner des dégâts importants.

Voici quelques conseils pour réparer une clôture en bois :

Enlever les piquets abîmés avec de réparer la clôture en bois

1. Si les panneaux de bois sont cloués aux poteaux, servez vous d’une lame de scie à métaux (en portant des gants) pour les scier.

2. Pour enlever un poteau endommagé, dégagez à la pelle la base de béton et retirez l’ensemble. N’hésitez pas à creuser un trou de la profondeur recommandée en fonction de la hauteur de votre clôture en bois.

Pose et fixation des nouveaux poteaux de la clôture en bois

3. Posez un cordeau au sommet des poteaux d’angle pour que vos nouveaux poteaux se trouvent à la bonne hauteur. Un deuxième cordeau, tiré à la base des poteaux, vous dira si le nouveau poteau est aligné avec les autres.

4. Pour maintenir le poteau vertical pendant que vous coulez le béton, plantez deux piquets à angle droit dans le sol. Après avoir vérifié sa verticalité au niveau à bulle, vissez les piquets en force sur le poteau.

5. Pour cimenter le poteau, versez une petite quantité d’eau dans le trou, puis ajoutez du béton prêt à l’emploi et mélangez. Répétez le processus jusqu’à remplir le trou de béton.

6. Quand le béton commence à prendre, prenez une truelle et créez une sorte de colline autour du poteau. Ainsi, l’eau de pluie s’éloignera naturellement du poteau, qui verra ainsi sa durée de vie prolongée.

7. Pour mieux protéger un poteau de la pluie, vous pouvez clouer à son sommet un simple carré de contreplaqué de dimensions légèrement supérieures à sa section.

Ces conseils vous ont été utiles ? Découvrez-en d’autres sur notre fan page !

Voir plus de conseils