Il n’y a rien de plus agaçant qu’une porte qui refuse de se fermer, n’est ce pas ? C’est un petit tracas de la vie de tous les jours qu’il est possible de réparer sans entreprendre de compliqués travaux de menuiserie. À condition de connaître les astuces de pro pour réparer une porte qui ferme mal !

Revisser la quincaillerie d’une porte qui ferme mal

La première chose à faire est de s’armer d’un tournevis et de s’assurer que les gonds n’ont pas de jeu. Ils peuvent en effet se dévisser avec le temps. C’est quelque chose qui survient d’autant plus vite que la porte est utilisée fréquemment.

Ensuite, faites de même avec la gâche – la plaque de métal vissée dans l’encadrement, dans laquelle vient s’insérer le pêne. Regardez la gâche de près : si vous constatez des marques ou des égratignures, c’est que celle ci n’est pas suffisamment enfoncée dans la porte. Revissez la ou, au besoin, démontez la pour raboter son emplacement et ainsi mieux l’insérer dans l’encadrement.

Réparer une porte qui ferme mal

Des marques peuvent aussi suggérer que le pêne est trop haut ou trop bas pour passer correctement dans l’ouverture de la gâche. Dans ce cas, plutôt que de déplacer la gâche, agrandissez simplement son ouverture en vous servant d’une perceuse électrique.

Il arrive que, avec les années, les encadrements en bois jouent. Si l’encadrement est devenu trop étroit pour la porte, ne la rabotez pas tout de suite. Cette solution, bien qu’efficace, vous demandera de faire des retouches de peinture ou de teinture. Vous pouvez auparavant essayer d’ajuster le cadre en posant un bloc de bois dessus et en l’enfonçant de quelques coups de marteau.

Voir plus de conseils