Le travail commence dès le choix du terrain. Pour ce faire, il faut tenir compte de facteurs autres que la localisation, la vue et les écoles du voisinage ! Il est important de sonder son terrain avant de l’acheter.

Sonder son terrain

Dans un premier temps, il est nécessaire de sonder son terrain. En effet, la géologie du terrain pourra entraîner divers débordements du coût des travaux. Par exemple, certains sols argileux peuvent gonfler ou sécher et créer des fissures dans les murs. Il faut également éviter les sols contenant trop de remblais récent : il ne s’agit pas de sols véritables et leur instabilité endommagerait certainement la construction. Attention également aux risques d’inondations dus aux terrains en creux ou imperméables.

Sonder son terrain avant de faire des travaux

Le responsable des travaux de gros œuvre est également en charge des sondages. Il peut s’agir de vous ou du constructeur dans le cas d’un lotissement. Cette étude très précise, réalisée par un cabinet spécialisé, montrera les risques liés à une construction sur le terrain : sous-sols difficile, présence d’eau, assainissement nécessaire, etc. L’établissement de ce rapport est important, car il permet de prévenir nombre de problèmes futurs liés aux travaux. Notez que vous pouvez compléter ces informations par les rapports effectués lors des aménagements ou travaux publics (voies d’accès, par exemple) proches de votre terrain. Ces documents sont généralement accessibles au public.

Il s’agit évidemment d’une dépense, mais aussi d’un investissement dans le futur de votre maison. Ne prenez pas le risque de voir apparaître des fissures dans quelques années si la décision qui a été prise est de ne pas sonder son terrain !

Voir plus de conseils