La serpula lacrymans, dite mérule des maisons (ou mérule pleureuse à cause du liquide de couleur qui est produit par ses filaments) est un des champignons lignivores les plus dangereux, dont les invasions peuvent entraîner d’importants travaux de charpente. Nous avons vu dans notre premier article qu’elle était difficile à détecter et particulièrement vorace une fois installée. Cet article vous expliquera comment vous en protéger.

Les moyens de prévenir une infestation de mérule

Quand des structures en bois dans la maison sont susceptibles d’être humides, il faut veiller à ce qu’elles puissent sécher facilement. Il est donc recommandé d’éviter les peintures et les vernis étanches. Les bois des maisons devrait toujours être traités avec un produit de préservation capable de tuer les champignons. Si ce n’est pas le cas chez vous, nous recommandons que vous contactiez une professionnel dans les plus brefs délais.

Qui plus est, il faut essayer de ne pas favoriser la prolifération de champignons dans sa maison. Préserver toutes les pièces de l’humidité et veiller à ce que la ventilation se fasse correctement partout. Si vous avez une cheminée, ne gardez pas votre bois dans des conditions propices au développement de la mérule.

Comment se débarrasser de la mérule

Si un spécialiste diagnostique détecte chez vous une infestation de mérule, la première chose qu’il vous recommandera sera de remédier aux problèmes d’humidité : réparer les fuites, augmenter la ventilation, remédier aux problèmes d’évaporation, etc.

Ensuite, il appliquera un traitement fongicide sur le bois après avoir éliminé les parties contaminées, stérilisera et pulvérisera la maçonnerie avant d’injecter un fongicide dans les profondeurs du bois.

Lire le premier article sur la mérule

Voir plus de conseils