Croisement de la lime et du rabot, la râpe à bois est un outil fréquemment utilisé par les artisans menuisiers pour rectifier la forme d’une pièce de bois ou pour créer des courbes.

Râpe à bois : les différentes gammes

La lame d’une râpe à bois, plate, arrondie ou encore demi arrondie, est piquetée un peu comme une râpe à fromage. Certains artisans fabriquent encore des râpes piquées à la main, mais de nos jours, la grande majorité des modèles sont industriels.

Menuiserie : bien utiliser une râpe à bois

Les raisons pour utiliser une râpe à bois sont diverses et variées. Par exemple, on s’en servira pour arrondir les angles d’une étagère ou des coins d’une table. Si vous vous servez d’une râpe à bois pour la première fois, les conseils ci dessous vous mettront le pied à l’étrier et vous éviteront les dérapages.

  • Vous devez toujours dessiner la forme voulue avant de commencer à travailler. Ainsi, vous n’irez pas plus loin que prévu et vous ne raterez pas votre arrondi.
  • Installez vous confortablement – sur un établi si nécessaire – et coincez votre pièce de bois à l’aide d’un étau. Protégez la de l’étau avec un chiffon ou des cales de bois.
  • Le processus de râpage lui même se fait à deux mains. La lame est dirigée vers l’extérieur de la pièce de bois. Votre main directrice tient le manche tandis que votre autre main est posée sur la lame de la râpe pour maintenir son équilibre et vous assurer que vous travaillez sur le même plan.
  • Le geste à effectuer est le suivant : de la main qui tient le manche, on pousse la lame vers l’extérieur de la pièce de bois et l’inclinant de plus en plus avec l’autre main.
  • Il est important de garder la lame de la râpe à bois propre et exempte de sciure. Nettoyez la périodiquement avec une brosse en métal.

Ces conseils vous ont été utiles ? Découvrez-en d’autres sur notre fan page !

Voir plus de conseils