On ne devrait pas juger un livre à sa couverture, pas plus qu’on ne devrait se faire une opinion sur une maison en regardant simplement sa façade. Pourtant, c’est ce que font – consciemment ou non – les visiteurs, les voisins et surtout les acheteurs. Si vous envisagez des travaux de rénovation extérieure, cet article vous sera certainement utile et vous aidera à choisir entre les différents types de façades.

Fonctions et types de façades pour les maisons individuelles

En plus de l’importance visuelle que nous avons mentionnée ci dessus, une façade a plusieurs autres utilités. Comme un vêtement, elle assure la protection de la maison : soleil, vent, mauvais temps doivent être arrêtés. Toujours comme un vêtement, elle doit isoler l’intérieur contre les températures extrêmes. En outre, elle doit tenir la maison à l’abri du bruit et de l’humidité.

Différents types de façades existent : on parle de façade « simple peau » dans le cas d’un mur brut, qui sert d’isolant et de support structurel. La façade « double peau » est une couche supplémentaire, qui se pose à l’extérieur du mur porteur. Une façade est dite « en rideau » quand elle est séparée du mur par une lame d’air isolant.

Les matériaux des types de façades pour les maisons individuelles

Les façades en pierre ou en briques traditionnelles sont salissantes mais très durables. Les façades enduites (avec du crépi par exemple) existent dans toutes les teintes. Certains crépis sont même isolants. Le bois, de plus en plus populaires dans les constructions modernes, est naturel et isolant. Il peut se traiter puis se teinter ou se peindre selon les goûts des habitants. Au delà des types de façades, il faut s’intéresser à ses propriétés isolantes. Si vous envisager un ravalement de façade, pourquoi ne pas en profiter pour réaliser une isolation par l’extérieur ? Ces travaux couplés vous ferons économiser de l’argent et vous pourrez peut-être bénéficier des aides financières de l’État.

Voir plus de conseils