Les devis, les articles et les conseils que vous trouvez en ligne sont pleins de termes techniques ? Les artisans maçons que vous consultez parlent un charabia incompréhensible ? Lisez notre glossaire et gardez-le à porté de main pendant vos travaux d’humidité.
Si vous rencontrez des problèmes d’humidité dans votre habitat, vous pouvez obtenir un devis humidité ainsi que des disponibilités auprès des entreprises fiables et réactives d’illiCO travaux !

Phénomènes physiques et humidité dans la maison

Capillarité : principe physique selon lequel l’eau progresse dans les interstices à l’encontre de la gravité, comme dans une éponge plongée dans l’eau par exemple.

Condensation : une des premières causes d’humidité dans la maison. Elle provient d’un manque d’aération et donc d’évacuation de la vapeur d’eau produite dans la cuisine et la salle de bains principalement.

Pont thermique : endroit d’une maison où la résistance thermique varie de façon importante. C’est une source majeure de déperditions de chaleur qui peut contribuer à la progression de l’humidité dans une maison.

Problèmes d’humidité : causes et effets

Fuites : une cause ponctuelle d’humidité dans la maison. Il s’agit le plus souvent de trous ou de dégâts dans la plomberie encastrée.

Humidificateur d’air : appareil servant à rendre l’air plus respirable en y vaporisant de l’eau. A bannir immédiatement en cas de problèmes d’humidité dans la maison

Infiltrations : ces causes d’humidité sont le plus souvent dues à des fissures dans la maçonnerie ou à des dégâts dans la toiture.

Moisissures : champignons et mousses se développent sur les murs et les plafonds humides et retiennent encore plus d’eau, ce qui aggrave généralement les problèmes. On les détecte souvent sans même les voir à cause de leur odeur caractéristique de moisi.

Remontées capillaires : progression de l’humidité dans un mur ou un carrelage depuis le sol ou le sous-sol d’une maison, due au principe physique de capillarité.

Salpêtre : efflorescences et dépôts de sels minéraux et de nitrates qui se forment suite à la présence d’humidité dans les murs.

Humidité ascensionnelle : voir remontées capillaires.

Hydrophile : se dit d’un matériau qui absorbe l’eau.

Hydrofuge : se dit d’un matériau qui protège de l’humidité.

Lutter contre les moisissures, infiltrations et les fuites

Barrière chimique : dans un mur, couche de matériau traitée avec un produit hydrofuge, en vue de bloquer l’humidité ascensionnelle.

Barrière mécanique : dans un mur, film ou tôle imperméable installée pour empêcher les remontées capillaires.

Extracteur d’air : appareil de ventilation installé dans un mur ou une fenêtre destiné à éviter la condensation.

Isolation : une isolation mal maîtrisée ou manquante aura une influence non négligeable sur les problèmes d’humidité dans une maison.

Nappe de drainage : matériau plastique qui se pose sur un mur enterré pour favoriser l’évacuation de l’eau et de l’humidité.

Peinture anti-taches : vendue en pot ou bien en bombe, cette peinture sert à traiter et à couvrir les auréoles résultant de l’humidité.

Peinture anti-condensation : cette peinture spécialement traitée empêche la formation de condensation en élevant la température de la surface peinte.

Produits hydrofuges : produits chimiques utilisés dans la création d’une barrière chimique. Ils existent en version écologique, plus durable et moins polluante.

Ces conseils vous ont été utiles ? Découvrez-en d’autres sur notre fan page !

Voir plus de conseils