Verrière de toit

Aménagement d'intérieur

Verrière de toit

Vous souhaitez faire rentrer la lumière à flot sous vos combles dans l’esprit atelier d’artiste ? La verrière de toit est faite pour vous ! Mais attention, une toiture en verre nécessite de prendre des précautions avant d’être installée. Explications.

Qu’appelle-t-on une verrière de toit ?

Une verrière de toit est une surface vitrée de grandes dimensions que l’on installe sur le toit à l’aide d’un châssis fixe. Contrairement à une fenêtre de toit qui se limite à une taille réduite, la toiture en verre se caractérise par des dimensions bien plus généreuses pour faire rentrer la lumière à flot. Largement utilisée dans les constructions industrielles anciennes, la toit en verre est typique des lofts new-yorkais et des ateliers d’artiste. Elle offre à une habitation ancienne ou moderne, un cachet inimitable et une luminosité record.

En bois, en métal et en verre !

Le plus souvent réalisée sur mesure pour s’adapter parfaitement aux spécificités de la charpente d’accueil, la verrière de toit se décline soit en bois, soit en acier, soit encore en acier et bois.

– Verrière de toit en bois : Plutôt réservé aux petites verrières, en raison de son poids, le bois offre de nombreuses possibilités de finitions intérieures (bois brut, bois huilé, bois peint, bois laqué, bois vernis, etc).

– Verrière de toit en métal : Souvent utilisé dans la fabrication des verrières de toit de grandes dimensions, le métal offre lui aussi de nombreuses options de personnalisation. Ses montants plus légers permettent d’obtenir des châssis particulièrement discrets tout en restant solides.

Pour que la toiture en verre soit parfaitement isolée, les châssis sont à choisir à rupture de ponts thermiques.

Du point de vue des vitrages, les verrières de toit modernes sont quasiment toutes réalisées en double vitrage à isolation renforcée avec une lame d’argon intercalée. Pour des questions de nettoyage, les verres sont souvent traités déperlants. Selon vos envies, vous pourrez ajouter des ouvrants sur votre verrière.

Quel que soit le matériau choisi, l’installation d’une verrière nécessite d’obtenir une autorisation préalable de la mairie.

Des contraintes techniques importantes

Si bon nombre de maisons modernes intègrent sans problème spécifique, dès la construction, cette solution, quand il s’agit d’installer une verrière de toit sur un bâti existant, les choses se compliquent. Pourquoi ? Tout simplement pour un problème de poids. En effet, les châssis bois ou acier associés aux vitrages de grandes dimensions pèsent lourds (aux alentours de 50 kg/m²). Avant d’installer une verrière, il est donc nécessaire de vérifier si la charpente peut supporter ce poids. Cela est d’autant plus vrai quand le toit doit être repris (suppression de chevrons, de pannes) pour y installer la verrière.

L’autre contrainte technique tient à l’étanchéité de l’ouvrage. Le châssis doit être parfaitement posé pour qu’aucune fuite d’eau ou d’air ne viennent gâcher le plaisir de la lumière.

Vous avez en projet l’installation d’une verrière de toit ou d’une verrière intérieure ? Faites appel à nos professionnels IlliCO travaux pour en vérifier la faisabilité, et facilité votre recherche d’artisans !

Demandez vos devis,
sans engagement

illiCO travaux s'engage à vous contacter sous 24h.

* Champs obligatoires

Nos agences

Trouvez une agence illiCO près de chez vous...

Nos conseils et idées

Tous nos conseils et idées

Inspirez-vous Rejoignez la communauté illiCO travaux

illiCO Mag

Inspirez-vous et découvrez de nombreuses idées pour réaliser vos futurs projets : rénovation, extension, aménagement extérieur….

illiCO Mag