Construire une mezzanine : l’essentiel à savoir

Conseils et idées

Construire une mezzanine : l’essentiel à savoir

Vous souhaitez faire une surélévation de maison ? Vous manquez de place dans votre maison ? Et vous disposez d’une hauteur sous plafond de plus de 4 mètres ? Laissez-vous séduire par une mezzanine. Dans une chambre, un garage ou encore un salon, la mezzanine permet de gagner des mètres carrés utiles à moindre frais.

Qu’est-ce qu’une mezzanine ?

Une mezzanine, également appelée loggia, est un espace de vie que l’on crée en hauteur pour former un demi étage. Ouverte ou fermée selon l’utilisation que l’on souhaite en faire, la mezzanine peut être installée dans toutes les pièces dès lors que la hauteur sous plafond est suffisante.

Souvent réalisée en bois ou en acier, la mezzanine peut aussi être, quand elle est de grande taille, réalisée en béton.

Elle peut accueillir selon sa taille, un lit simple dans une chambre d’enfant, un lit double dans une chambre d’adultes. Ou encore, des espaces de rangements supplémentaires dans le garage, un bureau au-dessus d’un salon. Voire même des chambres ou une salle de jeux dans un logement de type loft.

Souvent associée à un séjour dit « cathédrale », la mezzanine de grande taille donne un vrai cachet à une pièce. Tout en multipliant également les mètres carrés sans extension des murs de façade.

Trois principales techniques constructives

La mezzanine se construit selon trois techniques distinctes :

  • La mezzanine sur pieds est la solution constructive la plus simple. Son plancher en hauteur est soutenu par des piliers fermement fixés au sol. Selon les utilisations, des fixations de renforts peuvent être ajoutées au moyen de filins accrochés au plafond. La mezzanine sur poteaux coûte entre 1.500 et 5.000€. Il en existe en kit préfabriquée que l’on peut installer en toute simplicité. Et également, à moins cher, entre 1.000€ et 3.500€.
  • La mezzanine suspendue est la solution constructive la plus utilisée pour les planchers de grandes dimensions. La mezzanine suspendue s’accroche à la charpente ou à la structure du plafond à l’aide de poutres en bois ou de câbles en acier. Le fait qu’elle soit suspendue libère totalement l’espace situé en-dessous. Au négatif, son prix est largement plus cher que la solution auto-portée. Compter entre 2.500 et 7.000€ selon la surface souhaitée.
  • Enfin, la mezzanine à cheval sur un mur porteur enfin, est une technique assez peu utilisée. Elle ne s’adresse qu’aux rénovations lourdes avec réfection d’un toit.

construire une mezzanine

Les démarches administratives pour construire une mezzanine

Construire une mezzanine chez soi rajoute des mètres carrés habitables dès lors que la surface créée dépasse les 1,80m sous plafond. A ce titre, la construction d’une mezzanine répond aux mêmes obligations administratives qu’une extension, à savoir :

  • aucune formalité administrative quand la construction présente une emprise au sol ou une surface inférieure à 5 m².
  • une déclaration préalable de travaux déposée en mairie quand la construction présente une emprise au sol ou une surface comprise entre 5 m² et 20 m².
  • un permis de construire quand la construction présente une emprise au sol ou une surface supérieure à 20 m² (40 m² en zone urbaine soumise à un PLU).

Quand la superficie totale du logement après travaux dépasse les 150m², le recours à un architecte est obligatoire.

Quelles précautions lors de la construction d’une mezzanine ?

La construction d’une mezzanine requière de prendre certaines précautions en matière de solidité de la structure, mais aussi de sécurité.

Quelque soit la méthode constructive choisie, la construction doit être réalisée dans les règles de l’art. Tous les éléments la constituant doivent afficher une solidité à toutes épreuves. Poutres, solives, planchers, câbles et autres piliers doivent être bien ancrés pour garantir la pérennité des caractéristiques mécaniques de la construction dans le temps.

Une mezzanine étant par définition une construction en hauteur, elle doit obligatoirement être munie de garde-corps. Ceux-ci doivent répondre à des normes strictes : hauteur minimale de 90 cm, panneaux pleins en soubassement ou à barreaux espacés au maximum de 10 cm (16 cm si ce sont des lisses horizontales).

L’escalier d’accès, qu’il soit droit de type échelle de meunier ou à vis, doit également répondre à des normes strictes de sécurité (NFP21-211). La largeur de passage ne doit pas être de moins de 60 cm et une balustre ou main courante est obligatoire.

Quelle entreprise pour construire une mezzanine ?

Mis à part le cas d’une mezzanine en kit que l’on peut monter soi-même, la construction d’une mezzanine demande l’intervention d’un professionnel qui saura au mieux définir les besoins en termes de résistance et de transfert d’effort.

Selon le matériau utilisé, les professionnels référents seront différents. Ainsi, pour une mezzanine en bois, un charpentier ou un menuisier sera le meilleur interlocuteur. Pour une mezzanine en béton, un maçon sera appelé, et pour une mezzanine en fer, un ferronnier. Souvent, plusieurs corps de métier interviennent simultanément pour installer l’escalier, poser les revêtements de sol. Ou encore, créer l’installation électrique, aménager des placards, etc… Quand la mezzanine accueille des pièces d’eau, un plombier devra être appelé.



Un projet travaux ?
Confiez-nous votre demande !

illiCO travaux s'engage à vous contacter sous 24h.

* Champs obligatoires