Labels Qualibat, AB5, CIP, RGE comment s’y retrouver ?

Conseils et idées

Labels Qualibat, AB5, CIP, RGE comment s’y retrouver ?

Pas facile de choisir un artisan fiable et compétent ! Pour s’y retrouver, des organismes d’accréditation ont mis en place des labels et autres certificats attestant de la qualité d’une entreprise du bâtiment et de son respect de certains critères.

Mais que vérifient-ils vraiment ? Peut-on s’y fier ? Petit tour d’horizon de différents labels existants…

Labels : Qualibat

Le plus connu dans le domaine du bâtiment, est un organisme mis en place par le Ministère de la Construction et différents groupements professionnels en 1949 concernant tous les corps de métier à l’exception de l’électricité. Les entreprises souhaitant obtenir le label doivent produire différents documents administratifs, juridiques et financiers (inscription Registre du Commerce et des Sociétés ou au Répertoire des Métiers, relevé k-bis, assurances, chiffre d’affaires, etc) mais également présenter des références de chantiers et prouver que les moyens humains à disposition permettent d’exercer l’activité dans des conditions satisfaisantes. Le label est valable 4 ans mais le suivi du respect des engagements est annuel.

Labels : AB5

C’est une charte de qualité mise en place par la CAPEB qui mise plus sur le « savoir-être » de l’entreprise. Les entreprises qui adhèrent à cette démarche prennent 5 engagements liés à l’exploitation quotidienne de leur entreprise : être clairement identifiable, donner suite dès le premier contact, réaliser un devis en 15 jours, respecter les clauses du devis et s’assurer de la satisfaction du client.

Labels : le CIP

(Certification d’Identité Professionnelle) a été créé en 1984 par la confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment (CAPEB). Il s’agit d’une sorte de carte d’identité de l’entreprise du bâtiment qui présente ses moyens, ses compétences, ses références. Sans aller jusqu’à la qualification, il s’agit simplement de l’identification de l’entreprise.

La reconnaissance de la qualification professionnelle est également un élément de sélection pour les clients. En effet, la qualité d’Artisan n’est obtenue que lorsque celui-ci est titulaire d’un CAP dans son domaine ou après 6 années d’immatriculation au Répertoire des Métiers. Le titre de Maître Artisan est lui décerné aux titulaires d’un Brevet de Maîtrise dans le métier exercé et après deux années au moins de pratique professionnelle. Des garanties, certes… mais sur le terrain ?

Voir plus de conseils



Un projet travaux ? Demandez vos devis !

illiCO travaux s'engage à vous contacter sous 24h.

Sélectionnez vos travaux * Plusieurs choix possibles

Êtes-vous propriétaire ?
Pour quel type d’habitation ?
Pour quel type de résidence ?

* Champs obligatoires