Simple, double ou triple vitrage… comment choisir ?

Conseils et idées

Simple, double ou triple vitrage… comment choisir ?

Les innovations sur le vitrage vous permettent d’envisager de choisir le vitrage en fonction des caractéristiques de la pièce : exposition nord ou plein sud, en rez-de-chaussée, donnant sur une rue passante, etc… Vous pouvez compter sur l’expertise des professionnels illiCO travaux afin de vous aider à faire le bon choix de vitrage, pour la rénovation de vos fenêtres !

Simple vitrage : à proscrire !

En dehors d’un cabanon de jardin, le simple vitrage est complètement dépassé. Son verre est peu isolant tant au niveau thermique que sonore. Pire encore, il augmente la sensation de froid l’hiver, et de chaud l’été !

Vous pouvez envisager la pose d’un survitrage ou d’un film isolant de survitrage, mais le confort thermique sera loin d’être le meilleur. Par contre, côté acoustique, cela peut être une bonne solution pour une porte vitrée en intérieur pour limiter les bruits d’un espace de vie à un autre.

fenêtre en simple vitrage

Les innovations sur le vitrage permettent aujourd’hui de proposer des solutions thermiques, phoniques et en termes de sécurité.

Bonne nouvelle : fin décembre 2018, François de Rugy, ministre de la Transition énergétique et solidaire a annoncé le retour du crédit d’impôt transition énergétique pour les fenêtres à partir du 1er janvier 2019. Cette aide sur les changements de fenêtres est plafonnée à 100 euros. Elle est accessible à tous les ménages, y compris ceux qui ne paient pas d’impôt sur le revenu. Elle concerne la pose de double vitrage à la place du simple vitrage.

Le double vitrage, la référence en matière d’isolation

Le double vitrage est devenu la norme dans les nouvelles constructions. Il est vivement conseillé dans le cadre de rénovation de logements anciens. Vous allez certainement entendre l’expression « 4/16/4 » si vous souhaitez vous informer sur le double vitrage. Il s’agit en fait de la composition des parois vitrées : 2 vitres de 4mm d’épaisseur, séparées par une zone de 16 mm d’air au milieu. C’est le standard en termes de double vitrage, mais il existe aussi des modèles « 4/12/4 », « 4/20/4 », etc.

Selon la pièce concernée, il peut être utile de miser sur du double vitrage renforcé pour limiter les tentatives d’effraction. Ou encore, sur une opacité plus ou moins grande du verre assurant une grande discrétion.

petits carreaux, double vitrage

Bon à savoir : lors de l’achat d’un double vitrage, cherchez le coefficient « Uw« . Il correspond aux déperditions thermiques « Châssis + Vitrage ». Plus son nombre est faible, plus la qualité est au rendez-vous ! Dans tous les cas, optez pour un modèle dont l’indice « Uw » est inférieur ou égal à 1,3 W/m²K.

Le triple vitrage, la « Roll’s » de l’isolation

Encore rare, le triple vitrage présente l’avantage d’isoler encore plus fortement que le double vitrage au niveau thermique. Sa troisième vitre renforce l’isolation thermique… mais laisse aussi moins rentrer la chaleur générée par le soleil sur le triple vitrage ! C’est pourquoi le triple vitrage est surtout conseillé actuellement pour des pièces avec une orientation nord ou dans des régions froides.

Bon à savoir : choisissez un indice « Uw » inférieur ou égal à 0,7 W/m²K.

Quand vous pensez travaux, pensez illiCO travaux !



Un projet travaux ?
Confiez-nous votre demande !

illiCO travaux s'engage à vous contacter sous 24h.

* Champs obligatoires

Nos agences

Trouvez une agence illiCO près de chez vous...

Nos conseils et idées

Tous nos conseils et idées