Du nouveau pour l’éco-prêt à taux zéro

Actualités

Du nouveau pour l’éco-prêt à taux zéro

03 juillet 2019

Depuis le 1er juillet, l’éco-prêt à taux zéro est étendu à tous les logements achevés depuis plus de 2 ans. La durée d’emprunt est relevée de 10 à 15 ans et l’isolation des planchers bas est désormais éligible.

Depuis le 1er juillet 2019, l’éco-PTZ est élargi. Il est désormais ouvert aux logements achevés depuis au moins deux ans. Précédemment, ce prêt concernait uniquement les logements construits avant 1990 en métropole et avant mai 2010 en outre-mer.

A quoi sert l’éco-PTZ ?

L’éco-PTZ est un prêt à taux zéro qui peut être obtenu quand vous souhaitez faire des travaux de rénovation énergétique dans votre maison.

Le montant de ce prêt sans intérêts varie en fonction du nombre de travaux et de leur nature.

Sont éligibles à l’octroi d’un éco-PTZ uniquement les travaux de rénovation énergétique suivants :

  • isolation thermique de la toiture,
  • mais aussi, isolation thermique des murs du logement donnant sur l’extérieur,
  • isolation thermique des ouvertures (portes et fenêtres) donnant sur l’extérieur,
  • installation, régulation ou remplacement de systèmes de chauffage,
  • également, installation de systèmes de chauffage utilisant une énergie renouvelable,
  • enfin, installation d’équipements de production d’eau chaude sanitaire utilisant une énergie renouvelable.

Depuis le 1er juillet 2019, l’isolation des planchers bas s’ajoute aux opérations éligibles.

Vos travaux doivent impérativement être réalisés par une entreprise bénéficiant d’un signe de qualité Reconnu garant de l’environnement (RGE).

l'éco-prêt à taux zéro

Qui sont les bénéficiaires de l’éco-PTZ ?

L’éco-PTZ est accessible aux propriétaires qui souhaitent engager des travaux de rénovation énergétique dans leur résidence principale. Les travaux dans une résidence secondaire ne sont pas éligibles. Depuis le 1er juillet 2019, l’éco-PTZ peut être obtenu pour améliorer l’isolation ou le chauffage d’un logement achevé depuis au moins deux ans.

En copropriété, les copropriétaires occupant ou bailleur peuvent obtenir un éco-PTZ pour financer la quote-part de travaux d’intérêt collectif réalisés sur les parties privatives (travaux d’économie d’énergie ou de réduction des émissions de gaz à effet de serre). Par ailleurs, un syndicat de copropriétaires peut bénéficier d’un éco-PTZ pour financer des travaux d’intérêt collectif réalisés sur les parties privatives (travaux d’économie d’énergie ou de réduction des émissions de gaz à effet de serre). L’éco-PTZ collectif permet également de financer des travaux réalisés sur les parties et équipements communs de l’immeuble.

Quels sont montants de l’éco-PTZ ?

Le montant maximal de l’éco-prêt à taux zéro est de 30 000 euros. Ceci étant, ce montant varie en fonction du nombre de travaux et de leur nature. Si vous réalisez une action parmi celles éligibles listées ci-dessus, un prêt de 10 000 euros vous sera accordé. Pour deux actions menées conjointement, le montant possible passe à 20 000 euros, et pour 3 actions ou plus (bouquet de travaux), le montant passe à 30 000 euros.

Bon à savoir : Il est possible de cumuler deux éco-PTZ. Mais à condition que le montant du second soit inférieur à 30 000 euros. Depuis le 1er juillet 2019, il faudra avoir engagé les démarches dans les cinq ans qui suivent le premier prêt (au lieu de 3 ans précédemment). Ce second prêt doit financer d’autres travaux que ceux du 1er éco-PTZ.

Un éco-PTZ peut être cumulé avec un crédit d’impôt transition énergétique (CITE). Et également, d’autres aides de l’Agence nationale de l’habitat ou des fournisseurs d’énergie.

Le versement de l’éco-PTZ peut intervenir au choix :

  • en une fois, sur la base du descriptif des travaux et des devis réalisés,
  • en plusieurs fois sur la base des factures transmises au fur et à mesure des travaux, jusqu’à la clôture du prêt.

Depuis le 1er juillet 2019, le remboursement de tous les éco-PTZ est d’une durée de 15 ans. Précédemment, seuls les bouquets de travaux bénéficiaient d’une durée de remboursement de 15 ans, les prêts pour des travaux plus légers devaient être remboursés en 10 ans.

Attention ! Tant que l’éco-PTZ n’est pas intégralement remboursé, votre logement ne peut pas être transformé en local commercial ou professionnel, mis en location saisonnière ou utilisé comme résidence secondaire.

Quand vous pensez travaux de rénovation, pensez illiCO travaux !



Un projet travaux ? Confiez-nous votre demande !

illiCO travaux s'engage à vous contacter sous 24h.

Cochez cette case pour vous opposer librement à l'utilisation de vos données par illiCO travaux à des fins de prospection commerciale. En soumettant ce formulaire, vous acceptez la politique de confidentialité de ce site.

* Champs obligatoires