Focus sur les matériaux biosourcés

Dossiers

Focus sur les matériaux biosourcés

12 juin 2020

La prochaine réglementation thermique (RE2020) prône l’emploi de matériaux biosourcés dans le cadre des constructions neuves mais aussi de travaux de rénovation importants. Mais qu’est-ce donc qu’un matériau biosourcé ? Quelques éléments de réponse.

Qu’est-ce qu’un matériau biosourcé ?

Un matériau biosourcé est un matériau issu du vivant. Il peut être d’origine animale ou végétale. Parmi les principaux matériaux biosourcés l’on retrouve notamment :

différents types de matériaux biosourcés - illiCO travaux
  • le bois,
  • le liège,
  • la paille,
  • le chanvre,
  • la ouate de cellulose,
  • le textile recyclé,
  • la laine de mouton,
  • le lin,
  • la plume de canard,
  • le miscanthus,
  • etc…

Bon à savoir : La terre crue, bien que d’origine naturelle, n’est pas considérée comme un matériau biosourcé, car elle n’est pas issue du vivant.

L’utilisation de matériaux biosourcés dans le bâtiment concourt significativement au stockage de carbone atmosphérique et à la préservation des ressources naturelles, mais contrairement à ce que l’on pourrait croire, ils ne sont pas forcément 100% naturels. Certains ont même un impact pour l’environnement puisqu’ils peuvent contenir des additifs chimiques. D’autres peuvent encore avoir été transportés sur de longues distances.


Comment utilise-t-on les matériaux biosourcés ?

exemples de matériaux biosourcés

La majeure partie des matériaux biosourcés actuellement disponibles sur le marché de la construction (hors bois) sont des isolants. Plus récemment, des peintures et des vernis biosourcés se développent aussi. Les matériaux biosourcés peuvent être utilisés dans la construction de bâtiments neufs et d’agrandissements, mais aussi dans le cadre d’une rénovation, notamment dans la phase de l’isolation. On les trouve essentiellement sous forme de panneaux semi-rigides ou de rouleaux souples, mais aussi en vrac.

La mise en œuvre des matériaux biosourcés est parfois spécifique et nécessite de ce fait des professionnels formés (paille et chanvre).


Utilisation, avantages et inconvénients des matériaux biosourcés

Le bois

Employé depuis des millénaires pour la construction, le bois est LE matériau biosourcé par excellence. Il se décline en bois d’œuvre (structure porteuse, bardage, menuiserie), mais aussi en isolant (laine de bois et panneau de fibre de bois, copeaux en vrac, etc). Ce matériau a l’avantage d’être abondant et recyclable. Il affiche de bonnes performances thermiques et également acoustiques pour un prix raisonnable.

Le liège

Issu de l’écorce du chêne-liège, ce matériau est utilisé pour l’isolation des planchers, des murs et aussi des combles en versions panneaux ou rouleaux de liège. On peut aussi l’utiliser mélangé à du béton en version granulat. Dans ce cas, il sert au remplissage des combles et des murs ou encore à la fabrication de chape isolante. Très bon isolant acoustique et bon isolant thermique, le liège est très résistant et imputrescible. Au négatif, ce matériau est cher et il est le plus souvent importé.

La paille

Très abondante localement, la paille est un matériau utilisé essentiellement pour l’isolation des murs et des combles. On la trouve en botte classique mais elle peut aussi être utilisée mélangée à de la terre pour créer un enduit isolant. La paille est aussi commercialisée sous forme de panneaux compressés à chaud pour l’isolation des cloisons intérieures. La paille affiche des bonnes performances thermiques et acoustiques pour un coût modéré. Au négatif, la paille est un matériau lourd. Le remplissage des murs avec des bottes est forcément très épais pour atteindre une bonne performance thermique.

Le chanvre

Le chanvre est une plante de plus en plus utilisée dans la construction et la rénovation. Ses fibres et la chènevotte (partie intérieure de la tige) peuvent être utilisées en vrac ou en panneau. En vrac, la chènevotte est mélangée à du béton pour obtenir un enduit isolant ou un béton de construction. Utilisée seule, la chènevotte en vrac peut remplacer un isolant classique dans des combles. Les fibres quant à elles servent pour fabriquer des rouleaux de laine isolante souple, ou encore des panneaux semi-rigides ou en vrac. Bon isolant thermique et phonique, le chanvre sous toutes ses formes apporte une bonne régulation de l’humidité. La culture du chanvre est abondante et nécessite peu d’eau et d’engrais.

La ouate de cellulose

Produite à partir de journaux recyclés, la ouate de cellulose est utilisée comme isolant en construction et en rénovation. On la trouve en vrac ou aussi sous forme de panneaux semi-rigides pour isoler les murs et les combles. La ouate de cellulose affiche de bonnes performances thermiques et acoustiques. Elle régule aussi l’humidité (elle peut absorber jusqu’à 15 % de son poids en eau). Au négatif, le produit doit être traité chimiquement pour résister au feu.

Le textile recyclé

Ce matériau est obtenu par le recyclage des chutes de tissus de l’industrie textile et des récoltes via les bennes de tri. Les fibres hachées sont mélangées avec du coton, de la laine et de l’acrylique puis thermoliées avec du polyester. Ce matériau est utilisé pour l’isolation en vrac, mais aussi et surtout sous forme de panneaux et de rouleaux. Il offre de bonnes performances thermiques et phoniques ainsi qu’une excellente régulation de l’humidité (il peut absorber jusqu’à 25 % de son poids en eau). Au négatif, ce matériau se tasse facilement. Le produit doit donc être traité chimiquement pour résister au feu.

La laine de mouton

Ce matériau est composé des déchets de laine de l’industrie textile. La laine de mouton est utilisable en vrac, ou encore en rouleaux et panneaux pour l’isolation des murs et des combles. Bon isolant thermique et phonique, la laine de mouton affiche aussi de bonnes performances de régulation de l’humidité (elle peut absorber jusqu’à 33 % de son poids en eau). Difficilement inflammable, elle nécessite toutefois un traitement antimites relativement toxique.

  • Interlocuteur unique

  • Devis négociés

  • Acomptes sécurisés

  • Artisans sélectionnés

  • Accompagnement & Suivi de chantier

Quand vous pensez travaux, pensez illiCO !



Un projet travaux ? Demandez vos devis !

illiCO travaux s'engage à vous contacter sous 24h.

Sélectionnez vos travaux * Plusieurs choix possibles

Êtes-vous propriétaire ?
Pour quel type d’habitation ?
Pour quel type de résidence ?

* Champs obligatoires