Extension bois

Extension de maison

Extension bois

Pour pousser les murs de votre salon, ajouter une chambre, créer un garage, aménager une salle de bain, une extension de maison en bois est très souvent la solution retenue. Pourquoi ? Tout simplement parce que le bois est léger et modulable. Tout en étant chaleureux à vivre, naturellement isolant et écologique.

Les avantages du bois dans l’extension de maison en bois

Si le bois, et notamment l’ossature bois, est de plus en plus utilisé pour créer une extension de maison, cela n’a rien d’un hasard. En effet, le bois cumule tous les avantages :

  • Tous terrains : Plus léger que le béton, le bois permet de créer une extension de maison en surélévation sans trop peser sur le bâti existant. Quand l’extension est envisagée dans le prolongement de la maison, la légèreté du bois permet de limiter l’épaisseur des fondations.
  • Extra-modulaire : Le bois est le champion de la modularité. Du simple garage classique à l’extension design avec toit plat, le bois n’a pas de limite. De plus, il s’adapte à tous les terrains, même en pente.
  • Écologique : Le bois est un matériau naturel et agréable à vivre. Respirant, il offre un cadre de vie sain. Les chantiers sont propres, et le matériau est renouvelable. L’empreinte carbone est réduite.
  • Pratique et économique : Facile à mettre en œuvre, le bois est économique à l’installation. Les parois sont assemblées en usine, et montées en un temps record sur site. Le chantier dure ainsi moins longtemps, sans temps de séchage. Le bois est aussi économique à l’usage puisqu’il est naturellement isolant.

L’ossature bois, la technique reine de l’extension en bois

Le bois dans le cadre d’un agrandissement de maison peut utiliser plusieurs techniques (bois massif empilé, colombage, panneaux massifs, poteaux poutres, lamellé collé). Mais la plus répandue reste celle de l’ossature bois.

Cette technique, dérivée du colombage classique, consiste à assembler en usine des murs en ossature bois (MOB). Chaque mur est bâti autour d’un squelette constitué d’un ensemble de montants et de traverses en bois sur lequel on vient fixer ensuite, des panneaux en bois. Entre les montants et les traverses, un isolant est intégré. Le montage en usine sur-mesure comprend aussi l’intégration des ouvertures. Le mur ainsi constitué est rigide. Il reçoit en finition, un revêtement intérieur (plaque de plâtre, lambris) et un revêtement extérieur (bardage, pierre, brique, enduit, etc.).

Le montage de ce type de murs sur site ressemble à un jeu de construction par emboîtement.
La toiture peut être en toit terrasse plat ou en toit pentu.

extension maison en bois

L’extension de maison en bois, une affaire de spécialistes !

Une extension de maison en bois nécessite avant travaux de prendre quelques précautions.

En effet, sur un bâti ancien, l’esthétique moderne d’une extension en bois peut rapidement défigurer l’ensemble et rompre le charme d’une jolie façade. De plus, la jonction entre le bâti existant et l’extension bois peut poser problème. Et notamment en matière de chauffage, mais aussi de revêtements de sol. Dans le cadre d’une extension de maison en bois, quand l’agrandissement ajoute une pièce, la distribution des espaces doit également être réfléchie en amont. Enfin, une extension bois nécessite l’intervention de différents corps de métier (terrassement, coulage de la dalle, montage des murs, plomberie, finitions).

Autant de raisons de faire appel à l’un de nos professionnels illiCO travaux, pour mieux profiter de vos nouveaux espaces sans souci.

Une extension bois pour quoi faire ?

Selon le projet, une extension bois peut être utilisée pour répondre à de nombreux besoins. Elle peut tout aussi bien abriter un garage, créer une pièce en plus comme une chambre, un bureau. Ou encore une salle de jeux dans le prolongement de la maison ou en isolé dans le jardin. Et aussi, agrandir le salon.

Agrandir le salon avec une extension bois

Vous souhaitez un grand salon pour y recevoir vos amis et votre famille ? Avec l’extension bois, il est possible d’ajouter des mètres carrés dans le prolongement de votre maison. Afin d’agrandir le salon ou créer une cuisine lumineuse par exemple. L’extension bois vient alors s’intégrer dans le bâti existant pour ouvrir les espaces. De forme cubique ou traditionnelle, cette extension va pouvoir largement s’ouvrir sur le jardin pour un maximum de lumière.

extension maison bois

Créer une chambre, un bureau, une salle de jeux avec une extension bois

Vous souhaitez une suite parentale mais vous n’avez pas la place à la maison ? Vous attendez un enfant et vous voulez lui dédier une chambre ? Ou encore, vous travaillez chez vous et vous avez besoin d’un bureau au calme ? Pour tous ces besoins, l’extension bois vous offre une solution pratique et économique ! De plain-pied accolée à la maison, non attenante dans le jardin, ou à l’étage dans le cadre d’une surélévation, l’extension bois s’adapte à toutes les situations.

Faire construire un garage en ossature-bois

Accolé dans le prolongement de la maison, ou en isolé dans le jardin, l’extension bois offre une solution économique pour construire un garage. Simple ou double, côte à côte ou en enfilade, le garage en ossature-bois est vite monté. Il accueille vos véhicules, mais aussi vos vélos, le mobilier de jardin l’hiver, un atelier pour bricoler, une buanderie pour le soin du linge, un espace cellier, etc.

Quelles démarches administratives pour une extension bois ?

Quand les travaux d’extension bois augmentent la surface habitable et/ou modifie l’aspect extérieur de votre maison, une déclaration préalable de travaux ou un permis de construire sont nécessaires.

Dans le détail, si l’extension bois est d’une surface inférieure à 5 m², aucune démarche administrative n’est nécessaire.

Au-delà de 5 m², il vous faudra une déclaration préalable de travaux :

  • quand votre projet amène à la création d’une surface nouvelle de plancher de 5 à 20 m² dans une commune ne disposant pas d’un POS ou d’un PLU.
  • quand votre projet amène à la création d’une surface nouvelle de plancher de 20 à 40 m² dans les communes disposant d’un POS ou d’un PLU. Et, si la surface totale de la maison après travaux est inférieure à 150 m².
A noter :

Sont également soumises à déclaration préalable de travaux la pose d’une fenêtre de toit. Ainsi que la modification de charpente et de couverture.

Vous devrez obtenir un permis de construire :

  • quand votre projet amène à la création d’une surface nouvelle de plus de 20 m² (ou 40 m² pour les communes disposant d’un POS ou un PLU),
  • quand le projet inclut la modification de la structure porteuse de la maison. Et également, la modification de la façade de la maison.

extension maison bois pour un salon

A noter :

Si la surface habitable totale de votre habitation après travaux dépasse 150 m², vous êtes tenus de faire appel à un architecte.

Quelles que soient les formalités que vous avez à accomplir, le projet doit tenir compte de certaines contraintes techniques et urbanistiques. Comme par exemple, le vis-à-vis, le droit à construire et l’emprise au sol limitée (ex COS, Coefficient d’Occupation des Sols), un fort dénivelé, une zone classée, etc…

Lors de sa construction, votre extension bois doit également répondre aux normes de la réglementation thermique. Trois situations sont prévues par le législateur :

  • La surface de votre extension est inférieure à 50m² ? C’est la réglementation thermique dite « élément par élément » qui s’applique. En d’autres termes, chaque élément d’isolation, de chauffage, de ventilation ou de production d’eau chaude doit afficher des performances minimales.
  • La surface de votre extension est comprise entre 50 et 100m² ? C’est la réglementation dite intermédiaire s’applique. En d’autres termes, la construction doit répondre aux normes de la RT2012 dans le neuf, sauf obligation d’installer un chauffage à énergie nouvelle.
  • La surface de votre extension est supérieure à 100m² ? C’est la réglementation thermique RT 2012 qui s’applique intégralement.

Extensions bois, combien ça coûte ?

Une extension bois coûte en moyenne moins chère que son équivalent en parpaings pour deux raisons :

  • le matériau est léger, les fondations sont moindres : le coût du terrassement et du coulage des fondations est diminué dans une extension bois.
  • l’isolation est d’emblée performante : l’ossature-bois bénéficie d’emblée d’une bonne performance d’isolation sans avoir à multiplier les couches.

En moyenne, pour une extension bois sans aménagement (mur + isolation), le prix d’une extension ossature-bois oscille entre 1 200 et 1 800 € TTC  du m². Les écarts de prix sont essentiellement dus aux différences de choix des toitures (bacs acier pour un garage, tuiles béton ou terre cuite, ardoises synthétiques ou naturelles). Le prix peut aussi évoluer en fonction de la conformation du terrain (fort dénivelé, faible portance, accès compliqué, etc).

Pour une extension bois aménagée, les prix peuvent grimper à plus de 3 000€ TTC du m². Quand l’extension bois est une véranda bois, son coût va osciller entre 300 et 2 800 € TTC selon le modèle et le niveau de finitions.



Un projet travaux ?
Confiez-nous votre demande !

illiCO travaux s'engage à vous contacter sous 24h.

J'ai pris connaissance et accepte la politique de confidentialité d'illiCO travaux

* Champs obligatoires

Nos conseils et idées

Tous nos conseils et idées

Inspirez-vous Rejoignez la communauté illiCO travaux

illiCO Mag

Inspirez-vous et découvrez de nombreuses idées pour réaliser vos futurs projets : rénovation, extension, aménagement intérieur et extérieur….

illiCO Mag