Agrandir sa maison avec une extension toit plat

Extension de maison

Agrandir sa maison avec une extension toit plat

L’extension toit plat en bois ou maçonnée fait aujourd’hui partie du paysage. Largement ouverte sur le jardin avec de grandes baies vitrées. Ou encore, plus intimiste lorsqu’il s’agit d’une chambre supplémentaire, l’extension toit plat modernise les façades.

Au sommaire :


Les avantages de l’extension toit plat

Quand une maison manque de place, au lieu de déménager, de plus en plus la solution adoptée est de pousser les murs en faisant construire une extension adossée à la maison. Cette extension peut être en parpaings classiques, en brique ou encore en bois.

De plus en plus, les extensions sont à toit plat. Pourquoi ? Plusieurs raisons concourent à ce choix :

  • L’aspect cubique du toit plat modernise le bâti : Bien que souvent adopté sur une maison moderne, le toit plat peut parfaitement s’harmoniser avec une maison ancienne. Mais sous condition de respecter l’équilibre original de la façade.
  • Un toit plat offre une meilleure isolation : Sachant que naturellement la chaleur monte, une bonne isolation du toit d’une maison est donc primordiale pour garder la chaleur. Le toit plat est de ce point de vue plus facile à isoler. Le support en béton ou en bois est droit. La couverture en bac acier, en béton ou en bois, est équipée d’origine d’une couche d’isolation intégrée. L’isolation peut être réalisée par l’intérieur ou par l’extérieur.
  • Un toit plat double la surface : A l’inverse d’un toit pentu qui ne sert qu’à couvrir la maison, un toit plat peut accueillir une terrasse. Cet espace plat au-dessus du toit peut être accessible ou non. Lorsque la terrasse n’est pas accessible, elle peut être végétalisée. Ce qui améliore notablement l’isolation de la pièce supplémentaire en-dessous. Le toit peut également être équipée de panneaux solaires.

extension maison toit plat


Comment construire une extension toit plat?

L’extension à toit plat peut être construite en dur selon la méthode traditionnelle (parpaings, briques, béton cellulaire), ou elle peut être construite avec une ossature en bois. Dans les deux cas, l’extension à toit plat est soumise à obligation déclarative. Selon sa surface, il faudra soit déposer une déclaration préalable de travaux soit obtenir un permis de construire. Si la nouvelle surface habitable de la maison, extension comprise, dépasse 150m², le recours à un architecte est donc obligatoire.

Attention : La création d’une extension à toit plat nécessite l’intervention de professionnels pour vous garantir une étanchéité parfaite. L’eau en effet sur une extension à toit plat ne dévale pas, elle stagne. De plus, comme c’est le cas pour toutes extensions, la jonction entre la nouvelle construction et l’ancienne doit être parfaite ! Afin de supprimer les ponts thermiques responsables d’un défaut d’isolation.


Prix au m2 et devis pour une extension toit plat

Le prix d’une extension de maison à toit plat oscille entre 1 200 et 3 100 euros du m². Pourquoi un tel écart ? Cela tient essentiellement aux caractéristiques techniques du toit, aux matériaux utilisés, au degré d’aménagement souhaité et à la nature de l’extension.

Toit plat inaccessible, toit terrasse, toiture végétalisée

En moyenne, la construction d’une extension à toit plat coûte moins cher que son équivalent à toit pentu. Pour une principale raison : sans tuiles ni ardoises, le poids de la toiture est moindre. Et de ce fait des économies de charpente peuvent être réalisées. Attention toutefois, ceci n’est vrai que quand le toit plat est prévu inaccessible. Quand vous souhaitez que la toiture soit accessible (toit terrasse) ou qu’elle soit végétalisée, la charpente devra être renforcée pour supporter le poids. Les prix évoluent bien évidemment en conséquence.

Dans le détail, si vous souhaitez installer un toit plat simple non accessible réalisé avec des matériaux traditionnels comme le béton, le parpaing ou la brique, le prix au m² sera en moyenne de 70 €.

Pour un toit terrasse accessible, le prix va grimper à 150 € du m² du fait de l’obligation d’une toiture renforcée. Et aussi, de l’installation de rambardes ou de garde-corps pour votre sécurité.

Pour un toit végétalisé non accessible, esthétiquement à valeur ajoutée, il faut compter au minimum 50 € du m². Si la toiture végétalisée a pour objectif d’allier esthétique et surplus d’isolation (couche de terre plus épaisse) il faudra compter entre 100 et 150 € du m². Enfin, si vous souhaitez une toiture-terrasse accessible végétalisée, le prix grimpe à 300 € le m². En raison de l’obligation d’une charpente spécialement déclinée pour supporter le surplus de poids.

Comme on le voit, rien que pour le toit, les variations de prix sont conséquentes (de 50 à plus de 300 € le m²).

extension toit plat végétalisé

Pour résumer

En moyenne le prix d’une extension maison toit plat non accessible oscille entre 1.000 et 1.500 euros du m². Pour une extension toit plat accessible aménagé en terrasse, les prix oscillent entre 1.500 et 2.500 euros du m². Et aussi, pour une extension toit plat végétalisé, entre 1.000 et 1.800 euros du m².

Extension toit plat béton, ossature-bois ou verre

Une extension toit plat cubique peut être réalisée selon le budget disponible. Et également, l’esthétique souhaitée, en béton, en ossature-bois ou encore en verre (véranda).

Généralement, l’ossature bois revient au moins cher. Pourquoi ? Du fait de la légèreté du matériau ! Les fondations nécessaires sont moins importantes que dans le cas d’une extension cubique en parpaings. Le bois offre également et naturellement une bonne performance d’isolation. En moyenne, le prix d’une extension toit plat en ossature-bois s’établit autour de 1 000 € du m² en version toit inaccessible. La note peut évidemment monter si l’extension est associée à un toit terrasse et à des aménagements spécifiques.

L’extension de maison à toit plat en parpaings quant à elle est légèrement plus chère. Son prix s’établit en moyenne autour des 1 500 € du m² en version toit plat inaccessible.

En haut de gamme à prix beaucoup plus élevé, l’on trouve les extensions toit plat en verre et acier de type véranda. Là encore, les prix sont très fluctuants en fonction de la complexité du modèle choisi, de ses équipements, etc. En moyenne, le prix d’une véranda à toit plat oscille entre 1 800 et 2 500 € du m².

Extension toit plat et finitions

Outre les caractéristiques techniques du toit et les matériaux utilisés, le prix d’une extension à toit plat dépend aussi du degré d’aménagement souhaité. Logiquement, une extension qui aura pour objectif d’abriter un garage coûtera moins cher qu’une extension de même superficie qui accueillera une chambre ou un salon. En effet, dans un garage il est inutile de prévoir une isolation très performante et un système de chauffage, alors que dans une chambre, mieux vaut que le confort soit là !

Le prix selon le degré de finitions extérieures d’une extension évolue également fortement en fonction du revêtement choisi. La finition bac acier ou bardage PVC est souvent la moins chère. Tandis que le bardage bois haut de gamme en essence exotique peut vite faire grimper les prix. Les finitions d’une extension toit plat peuvent aussi être réalisées en enduit classique dont le prix sera intermédiaire.

A l’intérieur, les prix vont également évoluer de façon significative selon les choix des revêtements de sol (carrelage, vinyle, béton brut). Et également, les revêtements de murs. Enfin, quand l’extension se destine a créer une pièce d’eau (salle de bains, cuisine), il faudra compter en plus l’intervention d’un plombier.

extension toit plat pour salon

Surélévation, extension accolée ou non attenante

Selon la nature de l’extension, la complexité du chantier sera plus ou moins élevée ce qui peut évidemment creuser les écarts de prix !

Généralement, la construction d’une extension de maison à toit plat non attenante (en isolé dans le jardin) coûte le moins cher. Cela s’explique par le fait que le chantier est plus simple puisqu’il évite les complications de l’intégration avec l’existant. Ce type d’extension est surtout utilisé pour créer un garage ou un atelier mais peut aussi accueillir une annexe habitable. Comme par exemple : chambres d’amis indépendantes, studio pour un ado, bureau en télétravail, etc…

Quand la construction de l’extension toit plat est accolée à la maison existante, le chantier doit inclure l’intégration. Cela implique la création d’accès entre l’extension et l’existant. Mais aussi, des précautions supplémentaires pour garantir l’étanchéité des pièces concernées (traitement des ponts thermiques). Associée ou non à une terrasse accessible, l’extension accolée peut tout aussi bien accueillir un garage, une ou plusieurs pièces supplémentaires ou encore l’agrandissement de la pièce à vivre.

Enfin, quand la place au sol manque, l’extension à toit plat peut être envisagée à l’étage par surélévation partielle ou totale. Techniquement beaucoup plus complexe, la surélévation nécessite en amont de vérifier si les fondations de l’existant sont suffisantes pour supporter le poids de l’extension. Le prix d’une telle extension est souvent plus élevé que les autres solutions.

Demandez votre devis pour l’extension toit plat !



Un projet travaux ?
Confiez-nous votre demande !

illiCO travaux s'engage à vous contacter sous 24h.

J'ai pris connaissance et accepte la politique de confidentialité d'illiCO travaux

* Champs obligatoires

Nos conseils et idées

Tous nos conseils et idées

Guide travaux

La charpente à fermette

La charpente à fermette s’oppose à la charpente traditionnelle. Elle est aussi appelée charpente américaine ou encore charpente en W. […]

Lire la suite

Inspirez-vous Rejoignez la communauté illiCO travaux

illiCO Mag

Inspirez-vous et découvrez de nombreuses idées pour réaliser vos futurs projets : rénovation, extension, aménagement intérieur et extérieur….

illiCO Mag