Création aménagement Terrasse

Mon projet travaux

Création aménagement Terrasse

L’aménagement d’une terrasse dans le jardin vous permet d’avoir un véritable prolongement de la maison. Mais aussi, un lieu de vie privilégié avec vue sur vos plantations. En bois, en carrelage, en béton, ou encore en résine, vous pouvez aménager votre terrasse au gré de vos envies. Et également en fonction de votre budget.

Au sommaire :


Aménager sa terrasse en véritable espace à vivre

Dès qu’arrivent les beaux jours, l’envie de barbecues entre amis et de farniente au soleil s’impose. Pour profiter pleinement de ces instants, la terrasse devient un espace à vivre convoité.

Si les terrasses sont souvent de tailles modestes pour les appartements, elles constituent une véritable extension à ciel ouvert. Agrémentée d’une pergola ou d’un large store (de préférence automatique), la terrasse vous permet de profiter du grand air tout en étant à l’abri du soleil.

Que vous ayez opté pour une terrasse traditionnelle ou un toit-terrasse, vous allez vous poser la question de l’aménagement de ces m2 extérieurs.

Une fois la dalle réalisée, il vous faut penser à la finition du sol de votre terrasse. Comment choisir le revêtement de votre terrasse ? Tout est question de goût et de budget. Pour un rendu naturel, le bois est assurément un bon choix. Si vous avez des arbres à proximité et pour un entretien facile, une terrasse en carrelage ou en béton sont plus adaptés. La résine colorée offre aussi un bon compromis pour ajouter une touche d’originalité et de confort.

Carrelage, bois, béton ou terrasse en résine, l’essentiel reste d’opter pour un revêtement de terrasse antidérapant.

Bon à savoir :

Avec une terrasse surélevée, la sécurité est un point de vigilance à ne pas négliger. Misez sur des garde-corps ou balustrades de qualité, pour votre terrasse en hauteur. En bois, en pierre, en terre cuite, en métal ou mixant bois et alu, par exemple, les garde-corps se déclinent à l’envie.

Enfin, arrive le temps de créer une ambiance particulière sur votre terrasse. Table et chaises pour les repas, chaises longues, hamacs et transats pour le repos, cuisine d’été, jolies plantations… Laissez jouer votre imagination tout en gardant en tête d’offrir un agencement réfléchi pour une circulation fluide intérieur / extérieur.

Terrasse de maison design en resine grise


Les étapes pour aménager une terrasse

Dalle et revêtement de sol de la terrasse

L’aménagement d’une terrasse passe le plus souvent par la réalisation d’une dalle en béton qui servira de support au revêtement. Cette dalle ne doit pas être totalement plane pour éviter les eaux stagnantes. En moyenne, la pente minimum d’une terrasse préconisée se situe entre 2 et 3 %.

Astuce : quand la terrasse prévue est de grandes dimensions, soit une terrasse de plus de 45 m2, prévoyez un système d’évacuation raccordé aux canalisations d’eaux pluviales.


L’aménagement des meubles de jardin sur la terrasse

Plus votre terrasse est grande, plus il devient important de délimiter des espaces pour plus de confort. L’espace repas sera à implanter de préférence au plus près de la maison. Cela permet d’éviter les « marathons » entre la cuisine et la table en extérieur.

L’espace salon – dédié à la détente – trouvera naturellement sa place côté jardin, avec vue sur la piscine s’il en existe une.

Pour un coin lecture, misez sur une zone à l’ombre ou éloignée de la baie vitrée ou de la porte qui servent à entrer / sortir de la maison.

La terrasse peut aussi se métamorphoser en solarium, avec toujours un coin ombragé pour bénéficier de la chaleur des belles journées sans les inconvénients du soleil.

Astuce : pour que vos meubles de jardin durent le plus longtemps possibles, stockez-les dans un abri de jardin ou dans le garage dès le début de l’automne.

aménagement d'une terrasse en bois


Quelles formalités administratives pour la création d’une terrasse ?

En béton ou en bois, la construction d’une terrasse demande selon les cas, soit aucune démarche administrative, soit une demande préalable de travaux, soit un permis de construire. Explications.

Les constructions de terrasse sans formalités

Sont libres de construction, sans formalités particulières (règles du Code de l’Urbanisme et la circulaire du 3 février 2012), la création de terrasses non couvertes, de plain-pied, pas du tout ou très peu surélevées. Ce type de terrasse peut être en béton ou en bois. Et également, posée à même le sol ou sur une chape de peu de hauteur.

Attention : Certaines communes ont pris des arrêtés spécifiques concernant la création des terrasses sur leur territoire. Mieux vaut donc, dans tous les cas, se rapprocher de la mairie pour être serein.

Si la terrasse est totalement de plain-pied, peu importe sa taille (surface), aucune formalité n’est requise. Par contre, si la terrasse est totalement ou en partie surélevée, son emprise au sol va être déterminante ! Ce dernier point mérite explications, car bien évidemment, il fait toute la différence en matière de démarches administratives !

Attention à l’emprise au sol !

L’emprise au sol, définie dans le Livre IV du Code de l’Urbanisme, correspond « à la projection verticale du volume de la construction, débords et surplombs inclus ». Cela veut dire en clair, que l’emprise au sol équivaut à l’ombre que la terrasse créerait si le soleil était à l’aplomb exact de la maison. Pour définir l’emprise au sol, il convient de calculer l’aire formée par l’occupation au sol de la terrasse. Dans le cas d’une terrasse de plain-pied, réalisée dans le prolongement de la maison, il n’y a pas d’emprise au sol : la terrasse étant plaquée au sol, il n’y a pas d’ombre projetée. Dans le cas ou le terrain est pentu et qu’une surélévation est nécessaire soit par pilotis soit par un ouvrage maçonné, cela crée de l’emprise au sol (de l’ombre projetée).

Attention : Au-delà de 150 m2 d’emprise au sol ou de surface de plancher, le recours à un architecte est obligatoire.

Précision : Une toiture-terrasse au-dessus d’un garage par exemple, correspond à la surface du toit d’une construction existante, il n’y a donc pas d’emprise au sol supplémentaire, donc aucune démarche administrative. Ceci étant, le fait de rendre accessible une terrasse en surplomb d’habitations environnantes doit respecter la législation en matière de « vue sur le voisinage ».

construction d'une terrasse

Les constructions de terrasse avec déclaration de travaux

Sont soumises à une déclaration préalable de travaux, les terrasses couvertes (auvent, avancée de toiture) dont l’emprise au sol est supérieure à 5 m2 et inférieure à 20 m2.

Dans ce cas de figure, peu importe la hauteur sous toiture. En théorie donc, même pour un abri à bois, dès lors que la construction affiche une surface au sol supérieure à 5 m2, une déclaration préalable de travaux est requise.

Les constructions de terrasse avec demande de permis de construire

Sont soumises à dépôt de permis de construire, les terrasses couvertes dont l’emprise au sol est supérieure à 20 m2.

En résumé :

Selon le code de l’urbanisme, la construction d’une terrasse en extérieur répond à trois cas de figure :

  • La hauteur de la terrasse ne dépasse pas 60 cm et sa superficie est inférieure à 20 m2. Vous n’avez rien à demander.
  • Une déclaration préalable de travaux est nécessaire si la terrasse est surélevée de plus de 60 cm et que sa superficie est inférieure à 20 m2.
  • Un permis de construire est obligatoire en cas de surélévation de terrasse de plus de 60 cm avec une superficie supérieure à 20 m2.

A noter : Lorsque la terrasse est réalisée sur une construction existante, le seuil de 20 m2 est porté à 40 m2 si la construction est située dans une zone urbaine couverte par un plan local d’urbanisme (PLU) ou un plan d’occupation des sols (POS). Toutefois, le seuil est ramené à 20 m2 dès lors que – après réalisation des travaux – la surface ou l’emprise totale de la construction dépasse 150 m2


Le toit-terrasse, c’est quoi ?

Qu’appelle-t-on un toit-terrasse ? Quels sont les différents types ? Quelles sont les précautions à prendre pour sa construction ? Retrouvez sur cette page quelques éléments de réponse.

Qu’est qu’un toit-terrasse ?

On appelle « toit-terrasse » ou  « toiture-terrasse », un toit plat formant une terrasse, et situé au-dessus d’une construction. Ainsi, à la différence d’une terrasse en extérieur classique, il n’est pas, sauf rare exception, accessible de l’extérieur. Le fait qu’il soit situé au-dessus d’une construction, implique une parfaite étanchéité du sol et la mise en place de garde-corps pour y sécuriser la circulation.

Longtemps réservé aux belles demeures bourgeoises et aux appartements de luxe, il se démocratise aujourd’hui dans les constructions récentes de type contemporain. Il permet d’offrir une vue imprenable sur les environs. Adossé à une chambre, à un salon à l’étage ou une salle à manger, il peut accueillir les moments de farniente, les déjeuners en famille ou entre amis…

agrandissement maison avec toit terrasse

Les deux types de toit-terrasse

Il en existe de deux types : le toit-terrasse accessible et le toit-terrasse inaccessible.

Lorsqu’il est question de toit-terrasse accessible, la toiture est construite dans le prolongement d’un étage au-dessus d’une partie de l’habitation ou au-dessus d’un garage par exemple. On y accède par une porte fenêtre le plus souvent. Sur ce genre de toit, des chaises longues, une table de déjeuner, un barbecue … peuvent être installés.

Dans le cas d’un toit-terrasse inaccessible, la toiture n’a pas besoin d’être construite dans le prolongement d’un étage. Il n’est accessible que ponctuellement pour l’entretenir. Le plus souvent, ce type de toit accueille des panneaux photovoltaïques, ou encore une végétalisation.

Comment construire un toit-terrasse ?

Comme c’est le cas pour tous les toits d’ailleurs, il doit être étanche. A la différence des autres toits, l’étanchéité de ce type de toit est plus complexe à obtenir du fait de l’absence de forte pente. L’eau ne dévale pas sur ce type de toit, elle stagne, même si pourtant une légère pente est toujours mise en œuvre (de 1 à 5%).

Généralement, une superposition de couches permet l’étanchéité. Sur l’élément porteur qui est souvent une dalle de béton, l’on vient appliquer un pare vapeur, puis un isolant thermique d’en moyenne une douzaine de centimètres d’épaisseur, puis un revêtement d’étanchéité, puis un revêtement d’indépendance, puis pour finir un plancher ou une mince chape de ciment. Enfin, lorsque la toiture est végétalisée, une couche de terre vient s’ajouter pour y faire les plantations.

Ainsi la complexité de l’installation rend indispensable de recourir à un professionnel pour en construire un.

 

Vous souhaitez faire construire un toit-terrasse ? Faites appel à un de nos professionnels illiCO travaux. Il saura vous conseiller à chaque étape de votre projet, et dans la recherche du professionnel adapté à votre besoin.


Prix au m2 et devis pour la création de terrasse

Au-delà des meubles et accessoires de jardin qui seront à acheter en fonction de vos goûts et de vos marques préférées, le tarif pour la création d’une terrasse varie principalement selon sa superficie. Et également, le matériau utilisé pour le revêtement de sol. Si votre terrain est difficilement accessible ou le terrain en pente, cela augmentera aussi la facture finale.

  • Pour la chape ou la dalle de béton, vous devez débourser en moyenne 45 €/m2.
  • Pour une terrasse en béton, comptez entre 60 et 100 €/m2.
  • Enfin, pour une terrasse en bois ou en carrelage, le tarif oscille entre 50 et 150 €/m2.

Quel que soit votre projet, faites confiance aux professionnels illiCO travaux pour la réalisation et l’aménagement de terrasse. Fondations, coulage de la dalle, pose du revêtement, création d’une pergola, mais aussi création d’une cuisine d’été couverte… Nos conseillers locaux vous accompagnent de la conception à la réception du chantier !

N’hésitez plus, pour estimer le coût de votre projet, demandez votre devis pour la création de terrasse.


Quel revêtement de sol pour votre terrasse ?

Vous avez envie d’aménager l’extérieur de votre maison, et songez en premier à construire une terrasse. On vous dit tout sur les avantages et inconvénients de chaque matériau pour réaliser votre terrasse.

Avantages et inconvénients d’une terrasse en bois

L’aspect naturel du bois, son esthétisme et son côté chaleureux attirent bien des propriétaires qui souhaitent réaliser une terrasse pour profiter d’un repas convivial dans leurs jardins. Il existe toutefois différents types de terrasses en bois.

D’un côté, vous trouvez le bois naturel offrant de nombreuses teintes mais avec deux inconvénients majeures : il grise sous l’effet des UV (et demande donc un entretien très régulier), il est sujet aux échardes !

De l’autre, le bois composite (mélange de 50 % de déchets de bois de scierie et polyéthylène haute densité) est facile à entretenir, imputrescible et sa composition ne présente pas de risques d’échardes. Il offre également une large gamme de teintes, très proche d’un bois naturel. Toutefois, avec le temps, ses planches peuvent gondoler si vous aviez opté pour un bois premier prix.

Bon à savoir : il est aussi possible d’envisager la pose de caillebotis de bois. L’aspect géométrique proche d’un dallage en carrelage peut séduire… Mais avec le temps, les interstices peuvent être investis par des mauvaises herbes difficiles à déloger !

revêtement de terrasse en bois

Le béton fait sa révolution !

Le béton d’hier n’est plus. Aujourd’hui, le béton se fait décoratif. Selon le rendu souhaité, différentes techniques permettent de rendre le béton décoratif :

  • Béton coloré : Teinté dans la masse, le béton peut prendre de multiples couleurs plus ou moins soutenues.
  • Béton imprimé et béton matricé : La technique consiste à créer des décors sur la surface du béton encore frais à l’aide de pochoirs pour un rendu trompe l’œil. Les motifs sont multiples : lattes de bois, pierres irrégulières, dallages, pavés, arabesques… Le béton imprimé utilise des petits pochoirs que l’on déplace, le béton matricé utilise un pochoir unique à la taille de la terrasse en extérieur.
  • Béton désactivé : La technique consiste à inclure dans le béton des gravillons de plus gros calibres que normal. Après séchage, le sol est travaillé pour laisser ressortir les gravillons en surface. Le rendu obtenu ressemble à un sol en dalles gravillonnées.
  • Béton bouchardé: La technique consiste à éroder la surface du béton durci avec une machine spéciale. Les reliefs obtenus donnent des aspects imitant les pierres naturelles.
  • Béton poli : La technique consiste à lisser puis polir la surface du béton pour un toucher lisse.
  • Béton ciré extérieur : Comme en intérieur, cela consiste à cirer la surface du béton pour le rendre plus lisse et patiné, cependant, pour des questions de sécurité, le polissage de la dernière passe est moins fine qu’en intérieur pour limiter les effets de glissade du sol sous la pluie.

Les avantages d’une terrasse en béton

Le béton est un matériau solide qui affiche une très bonne durabilité dans le temps, même fortement exposé aux intempéries. Avec les différentes techniques évoquées ci-dessus, le béton actuel peut se faire décoratif, avec des rendus trompe l’œil bluffants (imitation parquet bois, carrelage, pierre naturelle, etc). Une terrasse en résine offre le même avantage : il est possible de créer des motifs très variés.

Autre avantage du béton pour une terrasse : son prix qui est accessible (à partir de 15€ le m2). De plus, le béton est facile à entretenir. Il se nettoie simplement avec un balai brosse ou un laveur haute pression.

En résumé :

Le béton a tout pour séduire. Sa pose est rapide et le rendu final parfaitement lisse. Le choix des couleurs et des finitions vous permet d’imaginer une terrasse colorée en béton originale correspondant parfaitement à votre envie.

Mais le béton demande un geste technique précis pour une finition impeccable. Seuls des professionnels aguerris réaliseront une terrasse en béton de qualité !

terrasse en béton

Avantages et inconvénients d’une terrasse en pierre naturelle

Attention terrasse glissante ! C’est ce que vous direz à vos invités s’il reste des traces de la dernière pluie sur votre terrasse en pierre naturelle. Pourquoi choisir la pierre naturelle pour votre terrasse ? Ce matériau est robuste, facile à nettoyer et traverse les décennies sans se démoder. Son prix est également très abordable.

Bon à savoir : il existe des dallages de pierre reconstituée qui imitent le bois. Vous bénéficiez alors du rendu esthétique et chaleureux du bois tout en ayant la robustesse et l’entretien facilité de la pierre. Autre avantages de la pierre reconstituée : elle est antidérapante et peu chère à l’achat.

revêtement de terrasse en pierre naturelle

Avantages et inconvénients d’une terrasse en carrelage

Classique parmi les classiques, la terrasse en carrelage cumule de nombreux avantages : robustesse, entretien facile, formats et coloris divers. Mais encore faut-il bien choisir son carrelage ! Quelques conseils.

3 grandes familles de carrelage

Il existe 3 grands types de carrelage extérieur : les grès émaillés, les grès cérame émaillés (teintés dans la masse ou non) et les grès cérame pleine masse.

  • Le grès émaillé : Réalisé avec un mélange d’argile et de composants comme le feldspath, le kaolin, le sable, le carreau en grès émaillé est compressé avant d’être recouvert d’une couche d’émail décorative. Le carreau ainsi constitué est ensuite cuit à très haute température.
  • Le grès cérame émaillé : De composition plus riche et plus dense en matière, le grès cérame émaillé est plus solide et résistant que le grès émaillé car plus compact. Selon les cas, ce type de carreaux peut être teinté dans la masse ou non. Quand il est teinté dans la masse, le coloris de surface (émail) est identique au coloris du biscuit (cœur du carreau).
  • Le grès cérame pleine masse : Comme précédemment, le grès cérame pleine masse reprend la même composition riche en matière, ultra solide. Le fait qu’il soit « pleine masse » indique que l’ensemble du carreau (structure et surface) est fait du même mélange pour encore plus de solidité.

Quel carrelage choisir pour sa terrasse ?

Un carrelage pour l’extérieur

Pour obtenir une terrasse en carrelage solide et pérenne, il est plus que recommandé d’opter pour une qualité grès cérame. Pourquoi ? Tout simplement parce que les carreaux grès cérame sont plus compacts et ainsi moins poreux. Et dans le cas d’un carrelage extérieur, moins il est poreux moins il se gorgera d’eau en hiver, moins il sera sensible au gel.

Ce type de revêtement pour terrasse est donc recommandé.

Pensez au carrelage extérieur antidérapant

Outre la porosité, l’autre grand critère de choix d’un carrelage extérieur pour la création d’une terrasse est la qualité antidérapante du carreau. Deux indices sont à disposition à l’heure du choix : l’indice de glissance pieds nus et l’indice de glissance pieds chaussés.

Les autres critères de choix

Les autres critères à retenir au moment de votre choix sont notamment :

  • La résistance aux chocs : Contrairement à un grès juste émaillé, un grès cérame émaillé teinté dans la masse va limiter l’effet visuel d’un éclat puisque le biscuit en-dessous est de la même couleur que l’émail de surface. Le grès cérame pleine masse est encore plus convaincant face aux impacts.
  • L’étendue du choix de coloris et formats : Les gammes des fabricants de carrelages extérieurs sont de plus en plus étendues. Du plus clair au plus foncé, du carreau carré au carreau rectangle ou en lattes, il n’y a que l’embarras du choix. Certains carreaux texturés en surface permettent d’obtenir des effets trompe l’œil particulièrement bluffant ( comme le carrelage imitation bois ou parquet, en pierres naturelles, en ardoises, etc).
  • Le prix au m2 : De 5 € à plus de 60 €/m2 hors pose en fonction des caractéristiques (pleine masse, ou teinté dans la masse).

En résumé :

Si le carrelage est un peu passé de mode, il a toujours la faveur de certains propriétaires qui apprécient la variété des coloris et la géométrie de sa pose. Toutefois son côté glissant quand le carrelage est mouillé, et sa forte réverbération pour les teintes claires sont souvent soulignées. Pour éviter de déraper, choisissez un modèle antidérapant spécifique à un usage extérieur.

Comment entretenir votre terrasse en carrelage

Terrasse en résine ?

Sur une terrasse, parmi les différents types de revêtements de terrasse possibles, la résine fait de plus en plus d’adeptes. Cette technique consiste à appliquer à la taloche sur un sol stable, une couche épaisse d’un mélange réalisé à base de résine époxy, de ciment et de particules de quartz. La résine agit comme un fixateur, le ciment comme un protecteur d’UV, et le quartz comme un agent texturant anti-dérapant. Le mélange est applicable sur un support béton, une dalle de ciment, ou encore sur un fond en bois stable.

Les avantages de la terrasse en résine

La terrasse en résine résiste très bien aux intempéries (pluie, vent, UV). L’ajout de particules de quartz permet d’obtenir une surface antidérapante, très appréciable notamment sur les pourtours d’une piscine. L’autre grand avantage de la terrasse en résine est sa déclinaison en une infinité de coloris et de finitions. La personnalisation de l’espace laisse place à l’imagination. Il est ainsi possible de créer des motifs géométriques en alternant les couleurs. Il est aussi possible d’inclure des galets, des billes de verre, etc, pour personnaliser encore plus le rendu final. Facile d’entretien, la terrasse en résine se nettoie avec de l’eau savonneuse.

Les inconvénients de la terrasse en résine

La pose d’une terrasse en résine est assez complexe et nécessite obligatoirement l’intervention d’un professionnel, surtout lorsque la terrasse est de grande dimension.

Si le sol support n’est pas stable, la résine a tendance à fissurer facilement. La mise en place d’une chape en béton au préalable est recommandée pour limiter les phénomènes de fissures.

Il existe encore d’autres solutions pour aménager votre terrasse extérieure comme le gazon synthétique, le carreau de ciment, le caoutchouc… Pour choisir le revêtement de votre terrasse, échanger avec un professionnel illiCO travaux qui saura vous conseiller selon votre envie et votre budget. Il pourra aussi vous donner des astuces pour entretenir votre terrasse au fil des mois.


5 choses à savoir pour réussir l’aménagement de votre terrasse

Vous souhaitez aménager une terrasse dans votre jardin. Nos professionnels illiCO travaux partagent avec vous cinq choses à savoir pour l’aménagement réussi d’une terrasse.

Vous rêvez d’une terrasse dans votre jardin. Mais le chantier d’une terrasse ne s’improvise pas.

Aménagement d’une terrasse : évaluez la nature de votre terrain

Avant tout travaux de terrassement, un professionnel du BTP doit s’assurer de la nature de votre terrain, de sa pente, et de l’emplacement de votre maison sur la parcelle. Cela va lui permettre de vous proposer un ou plusieurs projets adaptés à vos envies.

Quel emplacement pour votre terrasse ?

L’orientation de la terrasse sera aussi un point déterminant pour s’approprier cet espace de vie complémentaire en extérieur. L’ensoleillement va déterminer sur quel côté de votre maison, il est le plus judicieux de construire la terrasse en fonction de vos envies.

Par ailleurs, devant quelle pièce de votre maison souhaitez-vous installer votre terrasse ?

Vous pouvez envisager une terrasse :

  • Dans le prolongement de la cuisine,
  • En complément de la salle de séjour,
  • Devant votre chambre,
  • A l’arrière de la maison, côté rue ou le long d’un mur latéral de votre habitation, etc…

création d'une terrasse en bois

Quels usages pour votre terrasse ?

En fonction de l’usage que vous ferez de votre terrasse, sa superficie peut varier tout comme le choix des matériaux. A la recherche d’un coin pour déjeuner avec vos amis, misez sur une terrasse de 10 m2. Avec une largeur de 3 m, vous circulerez facilement autour d’une table 4 personnes.

Au-delà de 10 m2 vous pouvez concevoir 2 parties à votre terrasse : un coin repas, et un coin détente. Vous pouvez également envisager une cuisine d’été sur votre terrasse.

Bon à savoir : si votre terrasse mesure plus de 20 m2 avec 60 cm de hauteur, vous devez demander un permis de construire auprès de la mairie.

aménagement d'une terrasse

Peut-on installer un jacuzzi sur toutes les terrasses ?

Pour installer un jacuzzi, comptez plusieurs mètres carrés supplémentaires. Un spa gonflable 4 places fait environ 2 m de diamètre.

Il faudra aussi prévoir les installations d’eau ou d’électricité, indispensables au fonctionnement de votre jacuzzi hors-sol. Le poids d’un jacuzzi extérieur dépasse rapidement plusieurs centaines de kilos, surtout quand il est rempli d’eau. Veillez à la solidité de votre terrasse avant de vous lancer dans ce projet spécifique. Seul l’avis d’un professionnel du BTP pourra vous garantir la pérennité de votre installation.

Quand vous pensez création ou aménagement de terrasse, pensez illiCO travaux !



Un projet travaux ?
Confiez-nous votre demande !

illiCO travaux s'engage à vous contacter sous 24h.

J'ai pris connaissance et accepte la politique de confidentialité d'illiCO travaux

* Champs obligatoires

Nos conseils et idées

Tous nos conseils et idées

Inspirez-vous Rejoignez la communauté illiCO travaux

illiCO Mag

Inspirez-vous et découvrez de nombreuses idées pour réaliser vos futurs projets : rénovation, extension, aménagement intérieur et extérieur….

illiCO Mag