Aussi appelé diagnostic ou étude thermique, le bilan thermique est devenu vital pour quiconque envisage de faire faire des travaux par un artisan chauffagiste. Les propriétaires qui souhaitent effectuer des travaux d’isolation voudront également s’assurer qu’ils n’ont pas oublié certains ponts thermiques.

Pourquoi réaliser un bilan thermique dans sa maison ?

La facture énergétique est une des plus lourdes du budget familial. Or, contrairement à d’autres postes de dépense, il n’est pas nécessaire de se serrer la ceinture pour économiser sur le chauffage. Il suffit de maîtriser les échanges thermiques dans sa maison ou son appartement et de disposer d’un système de chauffage à haut rendement.

Quelles sont les étapes de l’établissement d’un bilan thermique ?

Après avoir contacté un bureau d’étude thermique, vous prendrez rendez-vous avec un technicien. Au cours d’une visite très exhaustive, celui-ci prendra en compte votre type d’isolation, mais aussi les matériaux de construction – car tous n’ont pas les mêmes caractéristiques thermiques. Enfin, il apportera une attention particulière au toit, qui est le roi de la déperdition d’énergie. Le bilan prendra également en compte le climat de votre région et l’orientation de la maison.

Pour finir, le technicien spécialiste inspectera votre système de chauffage : son âge, son type, son utilisation, etc. Toutes ces données permettront au bureau d’étude d’établir un rapport accompagné de suggestions de travaux de rénovation et d’isolation à effectuer pour faire baisser vos dépenses de chauffage.

Voir plus de conseils