Lors de travaux d’isolation thermique, de nombreux éléments sont à considérer. L’un d’entre eux est particulièrement important : la porte d’entrée. Donnant directement sur l’extérieur, elle doit être suffisamment bien isolée et robuste sur le long terme. En effet, contrairement à une fenêtre lambda ou une autre porte, celle d’entrée est régulièrement ouverte et fermée au cours de la journée. C’est pourquoi, réaliser des travaux d’isolation thermique à cet endroit précis du logement est crucial. Explications.

Sommaire

    Comment reconnaître une porte d’entrée à bonne isolation thermique ?

    bilan diagnostic thermique

    Afin de déterminer si une porte d’entrée dispose d’une bonne isolation thermique, il existe un indicateur précis : le coefficient Ud. Celui-ci s’exprime en W/(m².K). Concrètement, ce dernier permet d’évaluer la quantité d’énergie qui passe à travers la porte. Ainsi, lorsque vous souhaitez acheter une nouvelle porte, veillez à bien vérifier que ce coefficient est bas. En effet, un Ud bas, retranscrit le peu d’énergie qui se propage à travers la porte, et donc, une isolation performante.

    Afin de vous donner une idée du coefficient idéal pour une bonne isolation thermique, se tourner vers un modèle qui dispose d’un Ud proche de 1 W/(m².K) devient intéressant. À titre de comparaison, certaines portes vétustes atteignent un indice de 4 W/(m².K) ! De nos jours, des portes peu isolantes ont un Ud qui atteint presque 2. Par exemple, si l’on souhaite remplacer une porte d’entrée ayant un Ud de 1.6 par une nouvelle de 1.1 W/(m².K), les économies d’énergie approchent des 30%.

    Quel matériau choisir pour une bonne isolation thermique de la porte d’entrée ?

    partenariat bal'm avec illiCO travaux

    Contrairement à ce que l’on peut penser de prime abord, ce n’est pas forcément le matériau le plus cher qui isole le mieux. En effet, celui qui dispose de la meilleure capacité isolante, c’est le PVC. D’ailleurs, c’est peut-être le matériau idéal : il est facile d’entretien, peu coûteux et performant en matière d’isolation. Néanmoins, vous pourriez avoir l’envie d’un matériau un peu plus noble et celui-ci est tout trouvé : le bois. Ce dernier est également très performant en ce qui concerne l’isolation, mais il demande un certain entretien. En effet, le bois est un matériau qui bouge en présence d’humidité et les régions les plus exposées à cela devront entretenir régulièrement leur porte.

    Enfin, le cas de l’aluminium. Ce matériau est certainement celui qui est le plus demandé : élégant et robuste, il n’est malheureusement pas le meilleur isolant thermique pour une porte. Malgré cela, les constructeurs redoublent d’ingéniosité et proposent des solutions pour améliorer ce point faible : entre isolation interne et pose de rupteurs de ponts thermiques, l’aluminium parvient à se rapprocher de ce que fait le PVC. Cependant, il faudra un budget plus conséquent pour investir dans ce matériau.

    Comment améliorer l’isolation thermique de la porte d’entrée sans la changer ?

    Si les travaux d’isolation thermique de la porte ne sont pas réalisables, il est possible d’améliorer la porte en place avec quelques astuces. La première chose à faire, c’est de poser un joint isolant entre le dormant et l’ouvrant. Souvent, les portes anciennes ont un peu bougé avec le temps et l’ouvrant peut alors s’écarter du dormant. De ce fait, en posant un joint isolant, on corrige ce problème, et l’on améliore donc l’isolation thermique (et acoustique au passage) de la porte. Dans la même idée, il est possible d’isoler l’encadrement de la porte d’entrée avec un joint.

    En ayant l’âme un peu plus “DIY” (faire soi-même), il est également possible de poser des panneaux isolants sur les portes (en liège ou en polystyrène). Bien que cette façon de faire ne soit pas des plus esthétiques, le résultat est assez convaincant en matière d’isolation thermique ! Enfin, si vous souhaitez ajouter une touche déco, installer un rideau thermique améliore ainsi l’efficacité de l’isolation de la porte. Cependant, attention à cette dernière astuce, de l’humidité pourrait se former derrière le rideau, voire sur les murs en contact avec ce dernier.

    Quels sont les avantages à réaliser des travaux d’isolation thermique sur la porte d’entrée ?

    performance travaux de rénovation énergétique - illiCO travaux

    L’objectif premier d’améliorer l’isolation thermique d’une porte d’entrée, c’est bien entendu de réduire au maximum les déperditions de chaleur ! Grâce à cela, les factures d’énergie seront moindres. D’ailleurs, c’est un aspect d’autant plus important que les prix de l’énergie augmentent d’année en année… De plus, l’isolation thermique permet aussi de réduire les sensations désagréables de froid que l’on peut avoir. Plus globalement, un logement bien isolé, c’est une température plus homogène dans toutes les pièces.

    Enfin, et même si ce n’est pas le but premier de l’isolation thermique d’une porte d’entrée, cette dernière sera certainement mieux isolée contre le bruit extérieur ! En effet, l’isolation acoustique est aussi très importante dans le confort de vie d’un logement. Bien entendu, tout le monde n’est pas logé à la même enseigne, mais les personnes qui réalisent des travaux d’isolation dans des lieux bruyants (comme en ville) seront particulièrement satisfaites des résultats. In fine, installer une porte de bonne qualité, c’est aussi profiter d’une sécurité accrue. Rien de plus important que de sécuriser son logement et la porte vous y aidera.

    Quel prix pour réaliser les travaux d’isolation thermique de la porte d’entrée ?

    Lorsque vous faites réaliser les travaux d’isolation thermique de la porte d’entrée, il faut se tourner vers un modèle spécifique. Comme nous vous l’expliquions en début d’article, une porte avec un coefficient Ud bas coûtera forcément plus cher qu’une autre qui isole moins. Ainsi, on estime le coût d’une porte entre 200 € et 4 000 €.

    Bien entendu, de nombreuses options entrent en jeu (au-delà même de l’isolation thermique, notamment pour les portes blindées). Afin d’être plus précis, nous pourrions partir sur un premier budget de 1 200 – 1 500 € pour les premières portes à bonne isolation thermique. À cela s’ajoute le coût de la main d’œuvre, nous estimons que cela monte potentiellement jusqu’à 500 €. La bonne nouvelle, c’est qu’avec illiCO travaux, nous négocions pour vous les meilleurs prix pour les devis de travaux d’isolation thermique de la porte d’entrée.

    Quelles aides pour les travaux d’isolation thermique de la porte d’entrée ?

    D’ailleurs, pour aller plus loin, des aides sont disponibles afin d’alléger l’investissement des travaux :

    MaPrimeRenov' par illiCO travaux
    • MaPrimeRénov’ Sérénité : jusqu’à 15 000 € (selon ressources) pour les propriétaires occupants. Attention, cette aide concerne uniquement la rénovation globale d’un logement.
    • TVA à taux réduit : pour les travaux de rénovation, la TVA passe à 5,5%. Cette aide est directement appliquée par l’artisan qui pose la porte.
    • L’Éco-PTZ : une banque peut vous prêter jusqu’à 25 000 € pour la réalisation conjointe de deux travaux (50 000 € pour trois). Cependant, des conditions sont liées à l’obtention de ce prêt (notamment en matière de performance thermique).

    Enfin, au-delà des aides de financement du remplacement d’une porte d’entrée dans un but d’isolation thermique, ce que l’on gagne vraiment, ce sont les économies d’énergie importantes que cela permet d’avoir. Ce gain sera surtout visible sur le long terme.

    • Interlocuteur unique

    • Devis négociés

    • Acomptes sécurisés

    • Artisans sélectionnés

    • Accompagnement & Suivi de chantier

    

    Besoin d'un accompagnement pour vos projets travaux ?

    illiCO travaux vous recontacte sous 24h.

    Cochez cette case pour prouver que vous n'êtes pas un robot.

    * Champs obligatoires