Les problèmes environnementaux sont au cœur des débats politiques. Des objectifs d’accompagnement vers la transition énergétique sont énoncés dans les programmes des candidats à l’élection présidentielle. illiCO travaux dévoile les parties qui concernent les changements des aides des ménages pour améliorer l’efficacité énergétique de leur logement.

Cet article est rédigé dans un but informatif et n’a pas vocation d’apporter un soutien à un candidat à l’élection présidentielle en particulier. Les points évoqués ne résument pas entièrement le programme des candidats, ni même la partie qui concerne les travaux. Pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter directement le site internet des candidats.

Le programme travaux de Jean-Luc Mélenchon

Jean-Luc Mélenchon présente les propositions pour un logement universel et durable. Il souhaite mobiliser le parc privé pour les besoins prioritaires, développer massivement un logement public et social de qualité, rompre avec la spéculation foncière et rénover le parc existant pour le mettre aux normes écologiques, les logements étant l’un des principaux émetteurs de gaz à effet de serre. Dans cette dernière proposition, Jean-Luc Mélenchon veut, entre autres, réformer le financement de la rénovation énergétique pour permettre aux propriétaires les plus modeste d’en bénéficier et former les acteurs du bâtiment à l’éco-construction.

Le programme travaux de Benoît Hamon

La rénovation énergétique est selon Benoît Hamon au cœur des priorités. Le vainqueur de la primaire de la gauche invertirait alors sur trois grands thèmes :

  • La réhabilitation thermique des logements sociaux
  • Un renforcement solide des aides financière publiques à l’égard des propriétaires désirant réaliser des travaux d’économies d’énergies. Ceci dans le but de redonner du pouvoir d’achat au Français.
  • La mise en place d’un bouclier « énergie » pour soutenir les ménages en situation de grande instabilité thermique.

Le programme travaux d’Emmanuel Macron

Dans son programme « En Marche », la principale réforme d’Emmanuel Macron est de transformer le Crédit d’Impôts pour la Transition Énergétique (CITE) en une prime immédiate. Le but étant de financer une partie des travaux de rénovation énergétique sans délai plutôt que d’attendre l’année suivante. Il propose également de mettre en place un audit gratuit pour tous les propriétaires de logements dont l’efficacité énergétique est faible (vieille maison, logements vétustes…). Enfin, il annonce une hausse du pouvoir d’achat des personnes à revenus modestes par la diminution des factures énergétiques, avec un programme de rénovation de la moitié des logements-passoires des propriétaires les plus modestes d’ici 2022.

Le programme travaux de François Fillon

Dans ses propositions, François Fillon veut aller vers une économie décarbonnée. Il souhaite pour cela augmenter la politique d’économie d’énergie et rendre ainsi du pouvoir d’achat aux Français. La meilleure énergie étant au final celle que l’on ne consomme pas.

Il souhaite également favoriser les nouvelles technologies en accélérant la recherche et le développement, élargir la production décentralisée d’énergie, encourager l’autoconsommation d’électricité.

Le programme travaux de Marine Le Pen

Marine Le Pen énonce deux mesures en faveur de la poursuite de la transition énergétique. Pour lutter contre la précarité énergétique, elle souhaite prioriser le budget sur l’isolation de l’habitat. Elle souhaite également développer massivement les filières françaises des énergies renouvelables (solaire, biogaz, bois…).

Découvrez les autres actualités d’illiCO travaux