Rénovation salle de bain <br> étapes devis et budget

Travaux de Rénovation

Rénovation salle de bain
étapes devis et budget

Pour remettre au goût du jour votre salle de bain, vous pouvez la rénover, l’agrandir ou l’aménager avec de nouveaux meubles ou la moderniser avec de nouveaux équipements plus fonctionnels.

Des travaux de rénovation de salle de bain demandent souvent l’intervention de différents professionnels qualifiés comme un carreleur, un plombier, un chauffagiste, etc…

Opter pour des travaux de rénovation de salle de bain avec devis est la meilleure solution pour un budget maîtrisé. Rénover une salle de bain avec une douche à l’italienne, une baignoire balnéo, des carrelages tendances, des sanitaires adaptées avec des meubles design, un ensemble de rénovation pour faire de votre salle de bain une pièce à vivre à part entière, avec ses codes et ses modes. Avec l’âge, la rénovation de la salle de bain peut être aussi l’occasion de s’adapter à la perte d’autonomie. Avec illiCO travaux, ce chantier sera mené en toute sérénité car notre expert vous accompagne à chaque étape. Il peut sélectionner les meilleurs artisans près de chez vous, puis suivre les travaux en votre nom.

Au sommaire :


Pourquoi rénover sa salle de bain ?

La rénovation d’une salle de bain intervient dans trois cas essentiellement :

  • La salle de bain est ancienne et démodée,
  • La salle de bain est inexistante,
  • Enfin, la salle de bain doit être adaptée à la perte d’autonomie.

Refaire une salle de bain vétuste.

Le carrelage rose bonbon ou marron glacé des années 70 a vécu. Idem pour les sanitaires à l’ancienne, avec le bidet obligatoire. Aujourd’hui, la salle de bain se fait design et zen avec des matières nobles comme des émaux de Briare, du marbre, ainsi que des bois exotiques, des jolis sanitaires épurés dans le style contemporain. Vous apprécierez les doubles vasques, la douche à l’italienne, la baignoire balnéo, ou la finition béton cirée dans l’esprit industriel. Et pourquoi pas une touche rétro avec une baignoire chic à pattes de lion… La salle de bain actuelle devient donc un cocon de douceur où l’on prend plaisir à se délasser.

Créer une salle de bain ou de douche avec illiCO travaux

Les logements d’aujourd’hui multiplient les salles d’eau. Adossée à une suite parentale ou dédiée à l’étage des enfants, la salle de bain se décline en mode pluriel. Seulement, pour créer une salle de bain là où il n’y en a pas suppose des travaux importants de plomberie.

Rénovation salle de bain avec douche italienne

Adapter une salle de bain en cas de perte d’autonomie

Des sols glissants, de petits espaces où il est parfois difficile de se retourner, la salle de bain fait partie des pièces les plus à risques dans la maison quand on prend de l’âge.

Pour sécuriser l’espace, il existe de nombreuses solutions plus ou moins coûteuses comme par exemple une douche italienne de plain-pied. Ou encore, une baignoire à porte, une poignées de maintien, un carrelages anti-glisse au sol…

Bon à savoir : Il existe des aides aux travaux d’aménagement pour le maintien à domicile.

  • Pour les plus de 60 ans bénéficiaires de l’APA, une aide supplémentaire peut être octroyée par le Conseil Général. Afin de financer les travaux d’aménagement du domicile.
  • Les caisses de retraite ou la caisse nationale d’assurance vieillesse proposent aussi des subventions qui permettent de financer les travaux d’aménagement du domicile des personnes retraitées avec peu de ressources en perte d’autonomie.
  • L’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat) octroie également une aide pour les travaux d’aménagement du domicile.

À cela s’ajoutent :

  • le crédit d’impôt de 25% pour la réalisation de travaux d’aménagement du domicile. Qui concerne les équipements sanitaires (attachés à perpétuelle demeure) comme les éviers et lavabos à hauteur réglable, les douches de plain-pied, les baignoires à porte, les sièges de douche muraux, les toilettes pour personnes handicapées, etc… Mais aussi, les équipements de sécurité et d’accessibilité attachés à perpétuelle demeure comme les élévateurs pour personnes handicapées, les barres de maintien ou d’appui, les poignées ou barres de tirage de porte adaptées. Également, les rampes fixes, les dispositifs de fermeture, d’ouverture ou systèmes de commande des installations électriques, d’eau, de gaz et de chauffage, les revêtements de sol antidérapants, etc…
  • enfin, la TVA réduite à 5,5% pour certains équipements destinés aux personnes âgées ou handicapées.

Les spécificités d’une rénovation de salle de bain

La salle de bain n’est pas une pièce comme les autres dans la maison ou l’appartement. C’est une des pièces les plus humides de votre habitation. Il est donc primordial de bien choisir les matériaux qui vont être utilisés pour sa rénovation, afin d’être sûr qu’ils résistent dans le temps. Porter une attention au système d’aération est aussi essentiel pour éviter tout souci d’humidité, voire de moisissure sur le long terme.

Autre point de vigilance : l’électricité ! Si votre maison ou appartement est ancien, portez un soin particulier au système électrique dans votre salle de bains pour éviter tout risque d’électrocution.

Bon à savoir : certaines peintures ne sont pas recommandées pour ce type de pièce humide, tout comme certains types de revêtements de sol. Discutez des solutions possibles avec un professionnel illiCO travaux ! Il saura vous conseiller, et vous éclairer sur les revêtements à choisir, l’optimisation de l’espace, l’aménagement de votre pièce d’eau en fonction de vos habitudes et envies.

Rénovation salle de bain avec douche italienne


Les questions à vous poser avant de rénover votre salle de bain

Pour vous aider un peu dans l’élaboration de votre projet de rénovation de salle de bain, quelques éléments importants sont à prendre en compte avant de demander un devis.

Quel est l’espace disponible ?

Souvent restreint, l’espace disponible dans une salle de bains peut vous contraindre à modifier votre projet initial. Pour gagner de la place, pourquoi ne pas transformer votre baignoire en douche ?

Quel revêtement de sol est possible dans une salle de bain ?

La rénovation du sol de votre salle de bain doit répondre à certaines règles. Pensez à utiliser des matériaux résistant à l’eau et à l’humidité. Par exemple, certains parquets en bois ne sont pas recommandés pour une pièce aussi humide. Si vous avez envie d’un espace contemporain, vous pouvez choisir un sol en béton ciré.

Quel revêtement mural dans la salle de bain ?

Pour lui redonner un coup de jeune, pensez à refaire la peinture de votre salle de bain. Le panneau mural est très tendance et surtout facile à poser. Enfin, il est aussi possible de poser un carrelage mural qui vous permettra d’obtenir une étanchéité optimale.

Faut-il mettre aux normes l’électricité ou modifier le circuit électrique ?

Renseignez-vous auprès d’un professionnel sur les installations électriques adaptées à cet environnement un peu particulier. Il est indispensable de respecter les normes électriques !

Quel éclairage dans votre salle d’eau ?

C’est un élément important de la salle de bain ou de la salle d’eau. Surtout lorsqu’il n’y a pas de fenêtre… En plus de l’éclairage au plafond, n’hésitez pas à installer un éclairage au-dessus ou sur les côtés de vos miroirs.

Quel système d’aération pour une salle de bain / salle d’eau ?

Pour éviter l’humidité et donc la moisissure, pensez à installer une fenêtre (si ce n’est pas déjà le cas et si c’est possible bien sûr). Sinon, l’installation d’une VMC, désormais obligatoire, sera suffisante.

Dans quel état est votre plomberie ?

Faites vérifier l’état de vos canalisations avant d’entamer les travaux. La rénovation de votre plomberie sera peut-être également un élément à prendre en compte.

salle de bain moderne et blanche rénové


Rénover votre sol de salle de bain

Besoin ou envie de rénover le sol de votre salle de bain ? Avant de réaliser les travaux, définissez bien le type de sol que vous souhaitez en fonction de vos envies. Mais surtout, en fonction des contraintes liées à ce type de pièce. Étant très humide, la salle de bain nécessite donc un revêtement spécifique.

Véritable lieu de détente et de bien-être, la salle de bain est une pièce qui doit être bichonnée avant, pendant et après sa rénovation. Son sol est encore plus exigeant, sachant qu’il faut trouver un revêtement qui résiste à l’eau, à l’humidité et qui est durable dans le temps.

Quel revêtement choisir pour le sol de sa salle de bain ?

Ne négligez pas cette étape de la rénovation de votre salle de bain, le choix du sol de votre salle de bain est primordial. Quelques matériaux sont plus propices que d’autres pour une pièce humide :

  • Carrelage : disponible en différents motifs, coloris et tailles, le carrelage est idéal pour le sol de votre salle de bain. Facilement lavable, il saura vous combler sur le long terme. Vous pouvez opter pour le carrelage en grès cérame, qui est un des plus populaires pour le revêtement des sols de salle de bain.
  • Béton ciré : très tendance depuis quelques années, le béton ciré apporte un aspect très moderne à une pièce. Cependant, un traitement hydrofuge est nécessaire une fois la pose terminée.
  • Plancher : tous les planchers ne sont pas adaptés à un environnement aussi humide. Les planchers en bois massif ou stratifié ont un taux de résistance à l’eau beaucoup plus élevé que les autres. Et sont donc plus recommandé pour votre salle de bain.
  • Carreaux de ciment : idéals pour redonner du dynamisme à une pièce, les carreaux de ciments peuvent être mis en intégralité ou en partie sur le sol de votre salle de bain. L’idéal est de l’accompagner avec du plancher.
  • Pierre naturelle : matériau qui apporte un charme incontestable à sa salle de bain. Et également, qui reste très facile à nettoyer. Cependant, il reste coûteux et moins solide que le carrelage.

rénovation sol salle de bain

Les précautions à prendre avant la pose d’un revêtement de sol

Lorsque le choix du revêtement de sol est fait, n’hésitez pas à faire vérifier l’état de votre sol par un professionnel. Dans certains cas, il est nécessaire de poser une chape avant de poser le nouveau revêtement, afin d’aplanir le sol comme il se doit. Vous aurez ainsi un rendu final parfait et un sol bien droit.


Le cas du béton ciré pour votre salle de bain

Apparu dans les années 90, le sol en béton ciré n’a pas connu un franc succès dès son apparition. Complexe à manier et à le rendre esthétique, ce matériau est désormais en vogue auprès des particuliers et des professionnels. Nous allons faire ensemble, un petit point sur ce revêtement de sol, assez particuliers !

Le béton ciré, c’est quoi ?

Vous souhaitez rénover le sol de votre salle de bain ? Vous avez entendu parler du béton ciré, et vous souhaitez l’utiliser pour votre revêtement de sol ? Avant de vous lancer dans votre projet, prenez le temps de découvrir les spécificités de ce matériau.

Pour commencer, qu’est-ce que le béton ciré ? Revêtement idéal pour un style contemporain, ce matériau peut recouvrir votre sol ou vos murs, grâce à une technique de pose spécifique. De nombreux avantages sont offerts avec ce type de revêtement.

Rénover son sol de salle de bain avec du béton ciré

Voici les principaux avantages du sol en béton ciré pour la rénovation de votre salle de bain :

  • Étanchéité : si une couche de vernis est appliquée dessus, le béton ciré se transforme en matériau très étanche. Il est donc adapté à des environnements très humides, comme votre salle de bain.
  • Facile d’entretien : ne comportant pas de joints, le sol en béton ciré est uniforme et donc très facile d’entretien. Toutefois, n’utilisez pas de produits agressifs pour le nettoyer comme par exemple de l’eau de javel, favorisez plutôt un lavage au savon noir avec une éponge douce.
  • Antidérapant : contrairement à ce que l’on pense, et si on opte pour un vernis au rendu satiné, le sol en béton ciré n’est pas plus glissant qu’un autre revêtement de sol. Mais renseignez-vous bien sur le vernis qui sera posé !

Comment rénover son sol de salle de bain avec du béton ciré ?

Si vous hésitez à utiliser le béton ciré pour la rénovation du sol de votre salle de bain, ou que vous ne savez pas comment le poser, n’hésitez pas à exposer votre projet à un de nos professionnels illiCO travaux. Ce dernier vous aidera dans la définition de votre projet, la recherche des artisans adaptés à vos besoins et, si vous le souhaitez, il suivra l’avancement de votre chantier jusqu’à sa finalisation.


Transformer une baignoire en douche, un choix judicieux !

Vous en avez assez de votre baignoire ? Vous ne l’utilisez pas forcément, sauf pour prendre une douche ? Pensez donc à remplacer votre baignoire en douche ! En optant pour cette solution, vous gagnerez de l’espace dans votre salle de bain, vous pourrez ainsi envisager l’ajout d’un meuble de rangement, par exemple.
Les baignoires sont également peu pratiques, avec leur rebord souvent trop grand, pour les enfants, les personnes âgées ou les personnes à mobilité réduite. Enfin, en changeant votre baignoire en douche, vous pourrez, sûrement, réaliser des économies d’énergie. En effet, une baignoire consomme en moyenne 200 litres d’eau contre 60 litres d’eau pour une douche. Alors, n’hésitez à transformer votre baignoire en douche.

Pourquoi remplacer une baignoire par une douche ?

Si une baignoire est un élément essentiel de la salle de bain des jeunes parents, une fois que les enfants sont grands, son utilité est moins flagrante. Et si vous constatez que la baignoire ne sert plus que pour prendre des douches… il est peut-être temps de vous faciliter la vie !

En clair, le remplacement d’une baignoire par une douche est essentiellement dicté par l’utilisation que l’on fait de sa baignoire.

Avec l’âge aussi, une douche s’avère plus sécurisante et moins acrobatique qu’une baignoire. Plus accessible pour les personnes à mobilité réduite ou en perte d’autonomie, une douche prend aussi moins de place dans la salle de bain.

D’abord choisir quel type de douche

Avant de remplacer une baignoire par une douche, il est important de choisir le type de douche que vous allez installer. Afin de mieux cerner l’ampleur des travaux à réaliser. En effet, selon les modèles, le remplacement pourra s’avérer plus ou moins compliqué et donc plus ou moins onéreux.

Quels sont les modèles du marché ? Il y en a essentiellement 3 : la douche avec receveur, la douche à l’italienne et la cabine de douche.

La douche avec receveur

La douche avec receveur est la plus courante. Elle consiste à installer au sol un receveur en porcelaine ou en acrylique, qui agit comme une cuvette pour contenir l’eau. Il en existe de nombreux modèles plus ou moins grands et plus ou moins plats. Généralement, ce type de douche est simple à installer sans problème particulier d’étanchéité, et le moins cher. Son inconvénient ? Le carrelage sous la baignoire doit être refait, les receveurs du marché sont rarement aux mêmes mesures qu’une baignoire.

rénovation salle de bain avec douche avec receveur

La douche à l’italienne

La douche à l’italienne est le nec plus ultra des douches. Son principe est d’encastrer le siphon de la douche directement dans le carrelage au sol. Ce qui a pour résultat de créer une douche de plain-pied. La douche à l’italienne s’appuie ainsi sur un système à carreler qui peut prendre de grandes dimensions. Et également, occuper toute la place laissée libre par la baignoire. Son inconvénient ? Le sol doit être creusé pour pouvoir encastrer le kit à carreler. L’étanchéité au bas de la douche est complexe à assurer.

rénovation salle de bain douche à l'italienne

La cabine de douche

La cabine de douche intègre dans un même bloc à monter, le receveur et les parois, mais aussi la colonne de douche. Facile à installer et à raccorder, la cabine de douche est souvent conçue pour épouser un angle, mais elle peut aussi être droite. Pendant longtemps les cabines de douche étaient assez inconfortables du fait de leurs dimensions restreintes. Aujourd’hui, cet inconvénient est levé avec la multiplication de modèles XXL. Assez fragile, la cabine de douche a une durée de vie plus réduite que la douche avec receveur et la douche à l’italienne.
rénovation salle de bain avec cabine de douche

En pratique, remplacer une baignoire par une douche

Le remplacement d’une baignoire par une douche implique de suivre 5 grandes étapes :

Etape 1 : Dépose de la baignoire : Pour remplacer une baignoire par une douche, il faut d’abord assez logiquement retirer la baignoire de son emplacement. Autant que possible, cette étape doit veiller à conserver au maximum les revêtements présents en bon état. Le tablier de la baignoire est le premier élément à ôter, puis la baignoire en elle-même.

Etape 2 : La préparation des sols : Quand la baignoire est retirée, le sol en-dessous doit être préparé pour accueillir la douche préalablement choisie. Cette préparation dépend en grande partie du type de douche choisi. De manière générale, le tout doit être plat pour accueillir un receveur ou une cabine de douche. Dans le cas d’une douche à l’italienne, le sol devra être creusé pour accueillir le kit à carreler.

Etape 3 : L’installation de la douche : La pose d’un receveur ou d’une cabine de douche n’est pas très compliqué en soi. Par contre, l’étanchéité doit être peaufinée pour éviter un dégât des eaux. Dans certains cas, une légère pente devra être aménagée pour faciliter l’écoulement des eaux.

Etape 4 : Le raccordement : La douche positionnée, elle va devoir être raccordée en eau chaude et froide en changeant la robinetterie. L’écoulement des eaux usées sera également à recaler pour que le siphon de la douche soit opérationnel.

Etape 5 : Les finitions : quand la douche est fonctionnelle, son entourage devra être revu. Le carrelage au sol et au mur devra souvent être repris. S’il s’agit d’une douche à l’italienne, le carrelage au sol servira de receveur. Les joints vont devoir être refaits et vérifiés pour éviter les infiltrations.

Remplacement d’une baignoire par une douche : à quel prix ?

Le prix des travaux de remplacement d’une baignoire par une douche dépend de l’existant et du type de douche choisi. Généralement, la solution du receveur est la moins coûteuse en matériels sanitaires, par contre, tous les revêtements vont devoir être revus ce qui ajoute au coût. La solution de la cabine de douche est la plus rapide à mettre en œuvre, mais là aussi, les revêtements existants devront être repris.

La douche à l’italienne forme le haut de gamme de la douche. Complexe à mettre en œuvre du fait de l’étanchéité de l’ensemble, elle permet d’obtenir un résultat particulièrement esthétique.

En moyenne, selon les solutions retenues, les prix débutent autour des 2 000 € pour dépasser les 10 000 € dans les cas les plus complexes.


Quel style de douche choisir ?

De nombreux styles de douche sont créés pour répondre aux besoins de chacun. Vous pouvez opter pour divers types de douche, en fonction de vos envies :

  • Douche à l’Italienne : pratique, car incrustée à même le sol, la douche à l’Italienne est une très bonne solution pour réduire les risques domestiques. Elle est également très élégante et apportera à votre intérieur un coup de jeune.
  • Cabine de douche : plus pratique pour des salles de bain de petite envergure, ce type de douche est accompagné d’une cabine, d’un bac, d’un pommeau de douche… Solution tout en un, elle reste néanmoins plus difficile d’accès pour les personnes âgées ou à mobilité réduite.
  • Receveur: hors-sol, classique ou ultraplat, vous pouvez choisir le receveur que vous souhaitez, à la hauteur que vous désirez et ainsi créer une douche unique. Il faudra, par contre, achetez tous les éléments nécessaires pour avoir une douche complète (paroi, pommeaux…).
  • Douche hydromassante : parfaite pour un moment de détente, les douches hydromassantes sont idéales pour se ressourcer. Vous pouvez opter pour une cabine de douche ou juste une colonne de douche hydromassante, à intégrer à votre douche traditionnelle.

Salle de bain à l’italienne

La douche à l’italienne est un véritable atout dans une salle de bain. Une fois installée, elle permet un accès au point d’eau plus facile, elle apporte un effet d’agrandissement et accentue l’effet design de la pièce. Il est important d’avoir une salle de bain dans laquelle on se sent bien et qui est pratique d’accès. Optez pour la salle de bain italienne !

Qu’est-ce qu’une douche à l’italienne ?

Contrairement à la douche traditionnelle qui possède un bac individuel à enjamber, la douche à l’italienne est une douche de plein pied, qui permet un accès plus simple au point d’eau et qui diminue les accidents domestiques. En fonction des revêtements utilisés et des jets installés, ce type de douche peut également apporter à une pièce un effet design très apprécié. Si vous décidez de transformer votre baignoire en douche, c’est l’occasion d’opter une salle de bain italienne.

La douche à l’italienne s’adapte-t-elle à toutes les salles de bain ?

Avant de commencer les travaux ou d’appeler les artisans, sachez qu’une douche à l’italienne n’est pas adaptée à toutes les salles de bains. Si votre pièce est trop étroite ou que votre système d’évacuation n’est pas optimal, cela risque d’être compliqué. De plus, l’encastrement du siphon et de la canalisation d’évacuation dans le sol sont nécessaires, il est donc possible de devoir réaliser une surélévation du sol de votre salle de bain.

Mais je vous rassure, rien n’est vraiment impossible, des professionnels sont là pour vous aider !

salle de bain douche à l'italienne carrelage faience seche-serviettes meuble vasque

A quoi doit-on penser avant de commencer les travaux?

Pour qu’ils comprennent bien votre besoin, vous pouvez désormais réfléchir aux éléments qui seront présents dans votre future douche :

  • Paroi de la douche: généralement, on utilise le verre pour faire office de paroi. Vous pouvez le choisir totalement transparent ou avec une sérigraphie, ce qui peut apporter plus d’intimité.
  • Jets d’eau : différents jets peuvent être installés dans votre douche à l’italienne : douchette ou pomme de douche amovible, pomme de douche murale, système de jet hydro massant…
  • Revêtement mural : souvent, les douches à l’italienne sont décorées avec du carrelage. Facile d’entretien, ce matériau a également pour avantage d’être décliné dans de nombreux coloris et motifs. La pose de carrelage mural dans votre douche à l’italienne se fait après la pose du carrelage au sol.
  • Revêtement de sol : au lieu d’utiliser le carrelage pour le revêtement de votre douche, vous pouvez opter pour un matériau plus original comme, par exemple, un revêtement en galets, en marbre ou encore un sol en béton ciré.

Les contraintes des douches à l’italienne

Avec son aspect épuré, sa facilité d’accès, d’entretien et le gain de place qu’elle procure, la douche à l’italienne a su séduire le plus grand nombre d’entre nous. Mais il faut savoir que certaines contraintes des douches à l’italienne empêchent leurs installations ou engendre des travaux supplémentaires. Alors avant de vous lancer, faisons ensemble le tour des contraintes des douches à l’italienne. C’est le meilleur moyen de ne pas vous tromper.

Avant de vous offrir les plaisirs de la douche à l’italienne, il va falloir vérifier si les contraintes des douches à l’italienne vous concernent ou non. Surtout dans le cas d’une rénovation complète de la salle de bains.

Une des particularités de la douche à l’italienne est sa facilité d’accès. Aucune marche ne gêne l’entrée et la sortie de la douche. Cela est dû à son caisson encastré dans le sol où le siphon et les canalisations sont placés afin d’assurer une bonne évacuation de l’eau. Une pente doit également être calculée pour diriger l’eau vers la sortie. Et cette place doit être disponible en dessous du plancher sinon, deux solutions s’offrent à vous : surélever la totalité du plancher ou relever la douche. Dans le premier cas, les travaux seront bien plus conséquents. Dans le deuxième cas, la douche perd de son charme avec l’apparition d’une marche pour y accéder. La douche ne sera plus de plain-pied.

Pour poursuivre sur les contraintes des douches à l’italienne, rappelons-nous que l’eau peut provoquer d’énormes dégâts. Et pour cause, si l’isolation et l’étanchéité de la douche n’est pas irréprochable, vous risquez de connaitre rapidement une des principales contraintes des douches à l’italienne. C’est encore une fois dès sa conception et aussi lors de sa réalisation que cette étape est cruciale. Les canalisations, les revêtements, les jointures sont autant d’éléments importants qui tendent à rendre votre espace détente fonctionnel. En d’autres termes, il n’y a pas que l’esthétique qui compte, mais aussi et surtout la qualité de réalisation.


Quelle peinture choisir pour votre salle de bain ?

Vous allez entamer votre projet de rénovation de salle de bain, et vous vous demandez quel style vous souhaitez, et quel type de peinture choisir pour ce nouvel environnement ?

Bien choisir sa peinture pour sa salle de bain

Le choix de la future peinture à utiliser, pour votre salle de bain, est une chose à ne pas prendre à la légère. D’autant plus pour une pièce aussi humide et aussi fréquentée ! Il faut donc être rigoureux dans le choix de la peinture, en fonction du support à recouvrir. Mais également, dans les teintes à utiliser !
Suite à notre article généraliste sur la peinture d’intérieur, voici donc quelques précisions qui concernent la salle de bain.

Quelle peinture est la plus adaptée pour sa salle de bain ?

Tout d’abord, il faut savoir que toutes les peintures ne sont pas faites pour s’adapter à un environnement aussi humide que celui de la salle de bains. Vous avez sûrement vu, sur internet ou en magasin, qu’il existait des peintures lavable et/ou lessivable. Mais attention, ce n’est pas la même chose, une des deux est plus conseillée pour repeindre sa salle de bain.

  • La peinture lavable : généralement recommandée pour des lieux peu salissants, comme les chambres, il faut savoir que la peinture lavable ne résiste pas à des nettoyages fréquents ! Si des traces sont présentes sur votre mur, vous pouvez les nettoyer doucement avec une éponge. Mais attention, nous ne la recommandons pas forcément pour votre salle de bain.
  • La peinture lessivable : plus appropriée pour les lieux fréquentés, salissants et humides, la peinture lessivable est une peinture qui s’adaptera à votre salle de bain. Elle peut être nettoyée avec plus d’énergie, avec davantage d’eau. Et si nécessaire, un peu de détergent doux (éviter les produits trop abrasifs).
    Satiné ou brillant ? Imperméable et du coup moins salissant, la finition brillante est plus recommandée pour une salle de bain.

rénovation peinture salle de bain


Quelle couleur choisir pour sa salle de bain ?

Pour le choix des couleurs, la salle de bain est un lieu de bien-être, dans lequel on retrouve des couleurs plutôt douces et apaisantes. Mais rien n’est obligatoire, vous pouvez tout à fait choisir des couleurs dynamiques !

La salle de bain est souvent un petit espace entièrement dédié au bien-être. Plutôt tonique ou zen, la décoration va dépendre de vos envies. Bleu ciel, vert d’eau, beige, violet, orange, dans la salle de bain, toutes les couleurs sont permises. Faîtes-vous plaisir pour la rénovation de votre salle de bain !

Une salle de bain tonique

Pour des réveils en fanfare, la salle de bain peut se parer de couleurs vitaminées comme le orange, le jaune, le rouge, le bleu turquoise, le rose pimpant, etc… Ce type de couleurs généreuses quand elles sont appliquées aux murs, s’accordent bien avec des meubles clairs et modernes. Quand la salle de bain est petite mais que l’on veut tout de même de la couleur, la solution est d’adopter le blanc intemporel sur les murs. Et également, de jouer les contrastes avec les accessoires ou les meubles. Un joli tabouret peint, du linge de toilette aux teintes éclatantes, des bocaux. Et également, d’autres contenants en verre ou céramique colorée, un tapis de bain flashy… votre salle de bain va vous mettre de bonne humeur !

quelles couleurs dans la salle de bain ?

Une salle de bain zen et reposante

Du vert pâle, de l’ocre, du brun chocolat… dans une salle de bain zen, les dernières tendances vont vers une déclinaison de couleurs naturelles. Si le vert n’a habituellement pas la côte dans la salle de bain parce qu’il donne mauvaise mine, il y trouve toutefois sa place quand il est utilisé par petites touches. L’atmosphère zen peut être renforcée par l’ajout d’accessoires en bois brut, des meubles en teck, un tapis en jonc de mer. Mais aussi, un repose-serviettes en bambou, un panier à linge en osier tressé, etc…

quelles couleurs dans la salle de bain ?

Le bleu, l’indémodable de la salle de bain

Le bleu rappelle l’eau et il sied à merveille à la salle de bain. Déclinés dans toutes ses nuances, du bleu ciel très clair au bleu marine profond, en passant par le turquoise, le bleu canard, etc… Le bleu fait traditionnellement partie des classiques des couleurs de la salle de bain. Selon comment il est mis en scène, le bleu pourra créer une atmosphère marine ou romantique quand il est associé à du blanc ou du beige.

quelles couleurs dans la salle de bain ?

Le gris, le noir et l’or pour un rendu élégant

Pour faire de votre salle de bain un écrin précieux rien de tel que les teintes sombres. Noir, gris foncé, brun, rouge profond… la salle de bain ainsi parée gagne en noblesse et en élégance. En y associant quelques accessoires dorés et du marbre, l’effet est garanti ! Bien évidemment, le noir doit être bien dosé sous peine qu’il écrase tout. Les sols en carreaux de ciment renforcent l’impression de luxe… et de volupté !

quelles couleurs dans la salle de bain ?


Quel carrelage pour votre salle de bain ?

Pratique à entretenir, solide et design, le carrelage reste le matériau le plus utilisé au sol ainsi qu’aux murs dans la salle de bain. Pourquoi choisir du carrelage pour la salle de bain ? Ou encore, quels sont les critères à retenir à l’heure du choix ? Nous vous partageons donc quelques éléments de réponse.

Pourquoi choisir du carrelage pour la salle de bain ?

Au fil des ans, le carrelage reste le matériau phare dans la salle de bain. Plusieurs raisons expliquent cet engouement :

  • Le carrelage est facile à entretenir : Dans une pièce d’eau, l’ennemi numéro un c’est le calcaire ! Sur ce plan là, avec sa surface lisse, un coup d’éponge, et le carrelage est propre. Cependant, il reste toutefois les joints à nettoyer régulièrement avec un produit adapté.
  • Le carrelage est résistant à l’eau : Au sol et au mur, le carrelage assure un bon niveau d’étanchéité dès lors que les joints sont bien posés. La surface du carrelage ne s’abîme donc pas au contact de l’eau.
  • Enfin, le carrelage est solide dans le temps : Peu sensible aux coups et aux rayures, le carrelage affiche une belle longévité sans perdre de son éclat.

À ces avantages s’en ajoute un autre de taille : le choix des coloris, des formats et des finitions est toujours plus étendu. Les gammes proposées par les fabricants se déclinent quasiment à l’infini. En associant différentes références, des listels, des galets… le rendu est original et esthétique.

carrelage mural et faïence salle de bain

Trois grandes familles de carrelage

Trois grandes familles de carrelages sont utilisées dans la salle de bain : les grès cérame et la mosaïque pour les sols et parfois les murs. Ainsi que la faïence exclusivement pour les murs :

Le carrelage grès cérame

Le carrelage grès cérame est un carrelage solide à cœur sur lequel on peut marcher sans qu’il ne se casse. Utilisé sur le sol en version anti-glisse, le grès cérame peut aussi être posé sur les murs pour un total look. Les carreaux en grès cérame se déclinent en une infinité de coloris (du plus foncé au plus clair). Ou encore, de nuances (marbré, moucheté, etc) et d’aspect (imitation pierre naturelle, bois exotique, etc).

La faïence pour salle de bain

La faïence est un carrelage plus fragile dont la pose se limite aux murs. Sa fragilité provient de sa finition brillante sensible aux coups et rayures. Et également, de sa faible épaisseur. Les carreaux de faïence pour salle de bain se déclinent eux aussi en un grand nombre de coloris et de formes (métro, à cabochon, listel, etc…).

La mosaïque

La mosaïque est un assemblage de petits carrés de pâte de verre (tesselles) ou aussi, d’émaux sur une trame rendant sa pose plus facile. Utilisée depuis des siècles dans les pièces d’eau, la mosaïque est naturellement antidérapante avec ses joints rapprochés. Là encore, il existe un grand nombre de coloris à disposition, avec pour certains, des effets marbrés, dorés, argentés, etc…


3 idées de chantiers de rénovation de salle de bain

Votre salle d’eau ou votre salle de bain ne correspond plus à votre goût. Vous souhaiteriez profiter de la rénovation de votre salle de bain pour mieux coller à votre usage au quotidien, et donc en faire un véritable espace « bien être ». Inspirez-vous des chantiers de salle de bain réalisés par illiCO travaux avant de vous lancer dans les travaux !

La rénovation d’une salle de bain est un chantier complexe car vous devez prendre en compte la spécificité de cette pièce humide. Il faut évidemment un circuit électrique aux normes et un éclairage adapté. Le choix des revêtements au sol et aux murs est crucial pour durer dans le temps s’en souffrir de l’eau projetée dessus au quotidien. Bien souvent, l’agencement de la salle de bain ou la salle d’eau est repensée lors de sa rénovation. C’est l’occasion de la rendre plus pratique, avec des rangements et un chauffe-serviette dernière génération !

Une salle de bain spacieuse dans une longère

Dans le cadre de la rénovation de leur longère, les propriétaires ont souhaité aménager les mètres carrés sous le toit. Ainsi, les combles sont devenus 3 belles chambres pour les adolescents, avec une salle de bain spacieuse. L’ensemble du chantier a été mené par l’agence illiCO travaux d’Ormoy (91).

Amoureux de belles pierres, les propriétaires avaient à cœur de conserver le cachet de leur longère. Ils souhaitaient aussi un confort maximum. Dans la salle de bain, ils ont à disposition une baignoire sur pieds, à la fois raffinée et moderne. Elle est complétée par une douche à l’italienne et une double vasque.
Original : un canapé et un fauteuil ont aussi été ajoutés dans cette salle de bain spacieuse, invitant à la flânerie ou à faire un brin de causette avec un proche durant son bain ! Une plante verte vient compléter la décoration.

Rénovation de longère à Bois le Roi

Côté revêtements, le choix s’est porté sur une peinture blanche en soupente, et un carrelage blanc. Cette blancheur apporte de la clarté à la pièce, et joue la carte du contraste avec le mur de pierre.

Rénovation d’une salle de bain avec une douche à l’italienne

La baignoire avait fait son temps dans la salle de bain, et les propriétaires souhaitaient la remplacer par une douche à l’italienne. En faisant appel à illiCO travaux, ils ont bénéficié des conseils et également de l’accompagnement de notre agence de Lécousse (35) en Bretagne.

Vous pouvez vous laisser inspirer par cette réalisation sous le toit. L’agencement a été complètement revu afin de créer deux espaces :
• Le premier accueillant la vasque et son large meuble de rangement design.
• Le second offrant un large écrin pour la douche à l’italienne.

Astuce : pour que l’ensemble de la salle de bain bénéficie de la lumière naturelle apportée par le puits de lumière, une paroi haute dans l’esprit verrière a été installée.

Rénovation de salle de bain à Fougères

Au final, comme les propriétaires, vous aimerez cette salle de bain complètement métamorphosée. Ainsi, débarrassée de sa baignoire et son WC, elle offre désormais un espace plus grand pour s’y déplacer, se changer, prendre soin de soi.

Une salle de bain relookée avec plus de rangements

La salle de bain de leur maison ne leur a jamais plu ! Maintenant que les propriétaires ont fini de rembourser leur crédit immobilier, ils ont projeté de revoir entièrement l’agencement de leur salle de bain. Pour cela, ils ont fait appel à l’agence illiCO travaux de Nancy.

L’imposante baignoire balnéo a laissé la place à une douche à l’italienne, spacieuse et moderne. Et la salle de bain est désormais plus fonctionnelle, avec une double vasque et des rangements nombreux. Enfin, le sèche-serviette est l’accessoire indispensable pour avoir une serviette bien chaude à la sortie de la douche !

rénovation complète d'une salle de bain à Nancy


Quel aménagement de salle de bain selon sa taille ?

Selon la surface dont vous disposez dans votre appartement ou votre maison, la salle de bain peut être minimaliste ou au contraire, devenir un véritable espace bien-être. Nos experts illiCO travaux vous éclairent sur l’aménagement de salle de bain selon sa taille.

La salle de bain n’est pas une pièce comme une autre. Avec son fort taux d’humidité, il est impératif de prévoir une ventilation performante et des matériaux adaptés à des environnements humides. Quelle que soit la superficie de votre salle d’eau, veillez à avoir une installation électrique aux normes, et une tuyauterie facilement accessible en cas de dégât des eaux.

A noter : pour des questions techniques, la salle de bain doit se situer près des arrivées/évacuations d’eau. Comptez de 1 à 2 cm de pente par mètre jusqu’aux descentes d’évacuation. Ne pas respecter cette pente naturelle d’évacuation sera source d’engorgement et de soucis de plomberie !

Comment aménager une salle de bain de moins de 5 m2 ?

L’espace minimal pour accueillir une salle de bain est d’environ 3 m2. Vous pourrez y intégrer une douche à l’italienne et une vasque unique. Pour optimiser le peu d’espaces dont vous disposez, songez à des rangements réalisés sur mesure. Cela peut être l’occasion d’aménager la sous-pente de votre salle d’eau, ou les espaces le long de la cabine de douche, par exemple.

Astuce : pour que la salle d’eau paraisse plus grande, misez sur un grand miroir !

aménager une salle de bain

Quelle taille de salle de bain pour une famille ?

Vous appréciez d’avoir une baignoire à disposition pour vous détendre… ou pour que votre plus jeune enfant barbote à l’heure du bain ? Comptez pas moins de 5 m2 pour une salle de bain familiale agréable. Vous pourrez y installer une baignoire, un espace de douche, et une double vasque.

La baignoire peut être en angle pour limiter l’emprise sur votre surface totale (1,30 m X 1,30 m). Le standard des baignoires est désormais d’1,80 m X 80 cm.

Pour que vos nombreuses serviettes sèchent au plus vite, achetez un sèche-serviettes adapté à la taille de votre famille.

Quelle salle de bain pour une suite parentale ?

A minima, prévoyez 2 m2 si vous comptez uniquement installer une douche attenante à votre chambre parentale. Le standard est actuellement d’un bac de douche de 90 X 90 cm. Avec une vasque, misez sur 3 m³.

L’idéal est de bénéficier d’une ouverture sur l’extérieur tant pour l’apport de lumière naturelle que pour la ventilation de la salle d’eau.

Une salle de bain de 10 m2 : un véritable espace bien-être

Avec une surface de 10 m2 ou plus, la salle de bain peut devenir un espace de bien-être absolu. Les éléments classiques – douche, baignoire balnéo, vasques, rangements – ont chacune une zone bien distincte des autres. Cerise sur le gâteau : il est possible d’envisager de créer un spa, d’installer un hammam privé ou un sauna.

Pensez également à introduire un peu de nature dans votre salle de bain avec des plantes aimant l’humidité.

Installer ou non des WC dans la salle de bain ?

Il peut être très utile de créer des WC supplémentaires dans une salle de bain quand la famille s’agrandit. Vous veillerez particulièrement au choix de votre paroi de douche pour éviter toute éclaboussure vers votre espace WC. Dans l’idéal, posez une cloison à mi-hauteur ou un paravent entre les deux pour un minimum d’intimité !

Il faut impérativement disposer d’un espace de 80 cm de largeur sur 1,30 m de long pour envisager la pose de toilettes.


Focus sur : la baignoire îlot

Vous rêvez d’une baignoire de star comme dans les magazines ? De style ancien à pattes de lion, ou moderne très design, la baignoire îlot, auto-portante, est la baignoire qu’il vous faut ! Comment la choisir et l’installer ? A quel prix ? Quelques éléments de réponse ici.

Baignoire îlot ?

La baignoire îlot se distingue des autres baignoires par son auto-portance ce qui lui permet d’être installée partout, et en premier lieu au centre d’une pièce.

Élément décoratif de choix dans une salle de bains, ou une suite parentale. La baignoire îlot amène une touche de luxe à la pièce où elle est installée.

Monobloc, ce type de baignoire se passe de tablier. Sa position libre dans une pièce nécessite plus de place que pour une baignoire classique. Et son installation s’en trouve compliquée.

En termes de style, les baignoires îlots peuvent être rétro ou design selon l’ambiance à créer.

En résine, en fonte, ou encore en pierre, en béton, en passant par l’acrylique ou le bois, la baignoire îlot est multi-matériaux. Elle peut être choisie de forme ronde, carrée, ovale, en amande, selon les goûts de chacun, et embarquer des dispositifs balnéo ou des lumières.

Son alimentation en eau nécessite une robinetterie spécifique (colonne de baignoire) qui s’installe directement au sol.

baignoire îlot - illiCO travaux

Installer une baignoire îlot

La principale contrainte pour installer une baignoire îlot tient à l’arrivée d’eau et à l’évacuation. En effet, ce type de baignoire étant prévu pour tenir une place centrale bien en vue, son raccordement se doit d’être discret.

Deux principaux cas de figure se rencontrent alors :

  • Le sol est encore brut de béton : dans ce cas, la meilleure des solutions est de faire une saignée dans le sol pour y encastrer la tuyauterie avant de poser le carrelage. Les tuyaux d’évacuation doivent être posés de telle sorte qu’ils respectent une légère pente afin d’aider à l’écoulement et éviter les bouchons (2 centimètres de déclivité par mètre).
  • Le sol est déjà carrelé : dans ce cas, soit une saignée est réalisée dans le carrelage existant pour y encastrer la tuyauterie mais le résultat ne sera pas parfait, soit le plus souvent, la baignoire est installée sur une sorte d’estrade en béton ou un faux plancher qui abritera les tuyaux en toute discrétion.

L’autre contrainte majeure pour l’installation d’une baignoire îlot tient à la place disponible. Étant l’élément central d’un espace bien-être, la baignoire îlot se doit d’être bien mise en valeur avec suffisamment de recul. Un minimum de 60cm tout autour de la baignoire est nécessaire. De manière générale, l’on compte en moyenne un minimum de 10 m2 pour accueillir ce type de baignoire.

Baignoire îlot: combien ça coûte ?

Si les prix des baignoires îlots se sont largement démocratisés ces dernières années, il n’empêche qu’ils restent plus conséquents que dans le cas d’une baignoire simple.

Les prix oscillent en effet entre 300 et 1 500 € pour une baignoire îlot. Les modèles en acrylique sont les plus abordables. Ceux en fonte et en pierre sont souvent beaucoup plus chers. Le haut de gamme est formé par les baignoires îlots lumineuses et les balnéo dont les prix peuvent atteindre jusqu’à 3 500€.


Prix au m2 et budget pour la rénovation de salle de bain

Le coût total de votre rénovation de salle de bain va varier en fonction de la superficie de la pièce, des installations ou revêtements à changer, des matériaux choisis.

Le prix complet pour rénover votre salle de bain est aux alentours de 500 à 1200 €/m2. Ce prix intègre le changement du mobilier, les équipements, les travaux de maçonnerie, d’électricité, de plomberie.

Vous rêvez d’une douche à l’italienne à la place de votre baignoire actuelle ? Comptez 100 à 200€ pour la dépose de votre baignoire, et 500 à 10 000 € pour l’installation de votre douche à l’italienne.

Côte carrelage mural, la dépose coûte en moyenne 20 à 30€/m2. Le prix d’achat au m2 du carrelage varie entre 15 et 100 € selon les matériaux et leurs dimensions. Le type de pose va aussi influer le prix final : pose droite, pose décalée ou pose en diagonale. Comptez de 25 à 60 € pour la pose.

Si vous souhaitez installer un WC suspendu dans votre salle d’eau, votre enveloppe variera de 400 à 800 € en fonction du modèle retenu.

Votre salle de bain est restée figée dans les années 70 ? Vous souhaitez rénover votre salle de bain, en installer une douche à l’italienne ? Ou encore, en changeant votre baignoire, refaire le carrelage, revoir votre installation électrique ? Tous ces travaux ont un coût ! Oui, mais combien ? Quelques idées de prix, du sol au plafond.

Quels travaux de rénovation dans la salle de bain ?

La salle de bain est un espace de détente où l’on doit se sentir bien. Le problème c’est que quand le décor n’a pas changé depuis des décennies, que le carrelage au sol et au mur accuse son âge, le bidet encombre pour rien… l’espace de détente devient un cauchemar.

Les années qui passent font également évoluer les besoins. La baignoire qui était indispensable quand les enfants étaient petits devient une fois qu’ils sont grands, bien trop encombrante. À l’inverse, quand un couple a des enfants, la simple douche n’est pas pratique. Avec l’âge, la nécessité d’installer une douche plate ou à l’italienne s’impose. Les sols traités anti-glisse rassurent et sécurisent les déplacements des personnes en perte d’autonomie. L’installation d’un chauffage central peut aussi occasionner des travaux dans la salle de bain, comme la pose d’un radiateur, le démontage du chauffe bain, etc… Comme on le voit, les travaux de réfection d’une salle de bain peuvent être très divers. Bien évidemment, le coût des travaux va dépendre de l’état de l’existant et de l’ampleur du projet envisagé.

Quelle fourchette de prix pour le carrelage de la salle de bain ?

Pièce d’eau par excellence, la salle de bain est le plus souvent revêtue de carrelage au sol et sur les murs. Le carrelage permet de protéger les murs des éclaboussures et de rendre étanche aux projections dans les zones situées à proximité des points d’eau.

Combien coûte la pose d’un carrelage ? Le prix dépend du type de carrelage (faïence, grès cérame, pierres naturelles, carreaux de ciment, etc…), de l’état des surfaces à couvrir, du nombre de mètres carrés. Et aussi, de la pré-existence ou pas de carrelage dans la salle de bain.

En moyenne, il faut compter :

  • entre 20 et 60€ du m2 pour la dépose et le ragréage d’un sol préalablement carrelé,
  • mais aussi, entre 40 à 80€ du m2 pour la pose de carrelage au sol,
  • entre 40 et 60€ du m2 pour dépose d’une faïence murale,
  • et enfin, entre 50 et 120€ du m2 pour la pose de faïence murale.

Ces prix s’entendent fournitures non inclues. Les prix d’un carrelage de sol grès cérame de bonne qualité oscillent entre 9 et 30€ du m2. Pour de la pierre naturelle, il faut compter entre 35 et plus de 70€ du m2, tandis que des carreaux de ciment oscillent entre 75 et 140€ du m2.

Attention aussi à ne pas oublier le prix de la colle et des joints !

A noter :

Il est possible également d’installer au sol d’une salle de bain du parquet en bois exotique type pont de bateau. Pour ce type de parquet, il faut compter en moyenne 90€ du m2 pose comprise. Le vinyle ou le lino spécial zone humide peut aussi être une option pour le sol de salle de bain. Facile à poser, son prix oscille entre 10 et 80€ du m2 selon qu’il se présente en rouleau ou en dalles.

salle de bain quel budget

Quelle fourchette de prix pour la pose des sanitaires ?

Douche standard avec un receveur extra-plat, douche à l’italienne, cabine de douche, baignoire, vasque simple ou double, la salle de bain ouvre de nombreuses possibilités en fonction de la place disponible.

Combien coûte la pose d’un sanitaire ? Le prix dépend du type de sanitaire envisagé et de la pré-existence ou pas d’arrivées et d’écoulements d’eau.

Quand des sanitaires existent et qu’il faut les éliminer, il faut compter de 70 à 200 € par élément pour déposer et obturer les canalisations d’un bidet, d’une douche ou d’une baignoire.

Quand le sanitaire est remplacé comme c’est cas pour la pose d’une nouvelle baignoire, il faut compter de 400 à 1.200€ pour déposer et poser une nouvelle baignoire.

Enfin, quand le sanitaire est à ajouter, comme dans le cas de la création d’une douche à receveur plat, d’une douche à l’italienne, d’une baignoire îlot ou d’une baignoire classique, d’un point d’eau (simple vasque ou double vasque) les prix grimpent allègrement. En effet, le changement de la plomberie, le remplacement et/ou modification des emplacements de points d’eau font grimper la note de 80 à 150€ le mètre linéaire. A cela il faut ajouter le prix du sanitaire en lui-même et de la pose, à savoir :

  • de 500 à 1.000€ pour l’installation d’une douche à receveur plat,
  • de 2.500 à 4.000€ pour l’installation d’une douche à l’italienne,
  • de 600 à 900€ pour une baignoire classique,
  • de 1.000 à 2.000€ pour une baignoire design,
  • de 2.000 à plus de 10.000€ pour une baignoire îlot,
  • enfin, de 500 à 1.500€ pour l’installation d’une vasque sur meuble.
A noter :

L’installation d’une douche à l’italienne et/ou d’une baignoire îlot reviennent notablement plus cher qu’une douche ou une baignoire classique parce que les travaux à engager sont plus techniques. En effet, l’installation d’un receveur à fleur de sol demande soit de décaisser la dalle existante soit de surélever le sol. Même chose pour la baignoire en îlot central. Les tuyaux doivent donc être « camouflés » pour rejoindre la baignoire soit par décaissement, soit pas surélévation.

Faites appel à un professionnel : demandez votre devis pour la rénovation de salle de bain à votre responsable d’agence locale.


Rénovation de salle de bain, les erreurs à éviter

Vous êtes sur le point de lancer des travaux pour rénover votre salle de bain. Quelles sont les erreurs à éviter lors d’une rénovation de salle de bain ? illiCO travaux vous dit tout avant de lancer votre chantier de rénovation de votre salle d’eau.

Erreur n° 1 : négliger la ventilation de la salle de bain

Votre salle de bain est une pièce humide qui demande une ventilation efficace pour éviter les moisissures, et permettre à l’air de se renouveler quotidiennement. En l’absence d’une fenêtre, optez pour une VMC performante.

Astuce : la VMC à hygromètre intégré démarre dès d’un niveau d’humidité prédéfini est atteint. Pratique et efficace !

De même, la sécurité électrique est à prendre au sérieux dans cette pièce pour éviter tout risque d’électrocution. Seul un professionnel peut vous garantir les normes électriques dans votre salle de bain.

ventilation salle de bain

Erreur n° 2 : prendre un revêtement de sol / de mur non adapté

On vous le répète : la salle d’eau est… humide ! Il faut donc poser des revêtements au sol comme aux murs qui soient peu sensibles à l’eau. Autrement dit, misez plutôt sur du carrelage ou du béton ciré, et oubliez toute tapisserie papier dans votre salle de bain.

Erreur n° 3 : oublier le chauffage !

Dans la salle de bain, on passe une bonne partie de son temps nus ! Sans un chauffage adapté, oubliez la pause bien-être. Idéalement, une salle d’eau a une température allant de 19°C à 22° C toute l’année, selon votre frilosité.

Astuces : le plancher chauffant est une solution des plus agréables dans une salle de bain ! Par ailleurs, en misant sur un porte-serviettes chauffant, vous avez l’assurance d’une serviette bien chaude à la sortie de votre bain ou de votre douche.

Erreur n° 4 : l’absence d’optimisation des rangements

Plus l’espace est petit, plus il est indispensable de concevoir des rangements sur-mesure, tirant profit au maximum des sous-pentes ou de la hauteur de la pièce. Pensez aussi à un porte-vêtements pour suspendre vos affaires le temps de la douche.

Plus largement, l’agencement de la salle de bain requiert l’expertise d’un professionnel. Faites appel à illiCO travaux pour concevoir votre espace bien-être, au mieux pour vous, votre famille et vos habitudes.

rangement sur-mesure pour salle de bain

Erreur n° 5 : ne plus pouvoir accéder à la plomberie

Vous avez tellement souhaité camoufler les tuyaux et la robinetterie dans votre salle de bain, que le jour d’une fuite, c’est la catastrophe : rien n’est accessible ! Pour des éventuels soucis de plomberie, il faut toujours prévoir une trappe technique, facilement accessible par un plombier. Sans cela, vous devrez casser une partie de votre carrelage, par exemple, pour accéder au tuyau défectueux.


Qui peut réaliser votre rénovation de salle de bain ?

Si pour un rafraîchissement de votre décoration, vous vous sentez en mesure de réaliser les travaux, il peut être judicieux de faire appel à un ou plusieurs artisans pour une rénovation, impliquant à la fois de la plomberie et un changement de faïence, par exemple.

Pour vous aider dans la conception, la coordination et le suivi de vos travaux, faites appel à un courtier illiCO travaux. Il sera à même de vous aider dans ce projet de grande envergure !

Quand vous pensez rénovation de salle de bain, pensez illiCO travaux !



Un projet travaux ?
Confiez-nous votre demande !

illiCO travaux s'engage à vous contacter sous 24h.

J'ai pris connaissance et accepte la politique de confidentialité d'illiCO travaux

* Champs obligatoires

Inspirez-vous Rejoignez la communauté illiCO travaux

illiCO Mag

Inspirez-vous et découvrez de nombreuses idées pour réaliser vos futurs projets : rénovation, extension, aménagement intérieur et extérieur….

illiCO Mag