Rénovation des murs

Travaux de Rénovation

Rénovation des murs

Couleurs passées, papiers peints défraîchis, traces d’humidité, faïence abîmée, surfaces irrégulières… dans une maison à rénover, les murs intérieurs sont souvent à refaire. Comment rénover un mur ? Quels sont les contraintes et les options pour des travaux de rénovation de murs réussis ? Suivez le guide.

Le prix d’une rénovation de murs va dépendre de nombreux critères parmi lesquels le type de pièce, la nature et l’état du support.


Sommaire


    Rénovation des murs : Quand doit-on faire des travaux ?

    Rénovation murs salle de bain

    Vous venez d’acheter un logement ancien et vos murs sont abîmés ? Vous souhaitez donner un coup de jeune à un mur défraîchi ? De l’humidité remonte du sol ? Vous constatez la présence de salpêtre ou de moisissure sur vos murs ? Des fissures zèbrent vos murs ? Vous avez subi un dégât des eaux ou un incendie ? Vos murs sont peu ou pas du tout isolés et vous souhaitez gagner en confort ?

    Toutes ces situations nécessitent une rénovation de vos murs !

    > Tous les murs peuvent être rénovés : mur en pierre, en brique, en plâtre ou placo-plâtre, en faïence, etc.

    > La rénovation de murs peut se limiter à quelques réparations esthétiques localisées sur un pan de mur ou une pièce, ou au contraire concerner l’ensemble d’un logement.


    Prix de la rénovation des murs : Quel coût ?

    Les prix de rénovation de murs dépendent de l’état du support et des matériaux à rénover.

    Type de travaux de rénovation de mursPrix au m2
    Rénovation murs intérieurs 25 € à 50 €
    Peinture des mursTarif au m2
    Mise en peinture des murs sans réparation (fourniture et pose comprise)20 € à 40 €
    Mise en peinture murs abîmés 25 € à 60 €
    Peinture vinyle0.50 € à 6 €
    Peinture glycérol3 € à 12 €
    Peinture acrylique0.40 € à 12 €
    Enduit (fourniture et pose comprise)30 € à 50 €
    Pose de papier peint aux murs
    (Les prix peuvent grimper en fonction de l’état du mur et type de papier peint choisi)
    Tarif au m2
    Réparation et préparation du mur10 € à 15 €
    Décollage papier peint5 € à 10 €
    Dépose + préparation des murs + collage papier peint25 € à 50 €
    Traitement humidité des murs pour des murs sains et propres
    (En fonction du type de résine et l’état des murs le coût sera variable)
    Prix au m2
    Traitement de l’humidité des murs : Assèchement et injection de résine 25 € à 220€

    Rénovation de murs : Quelles sont les précautions à prendre ?

    > Selon le type de pièce, la nature mais aussi l’état du support, la rénovation des murs sera plus ou moins technique et exigeante :

    Rénover un mur, les précautions à prendre par type de pièce

    Dans une maison, l’exigence technique de la rénovation d’un mur va dépendre du type de pièce:

    peintre rénovation mur

    Pour un salon / salle à manger : le plus souvent les murs sont peints ou tapissés, mais parfois, l’esthétique de la pièce peut gagner en caractère avec un ou plusieurs pans de murs en pierres apparentes. Certains murs anciens sont également recouverts de lambris que l’on peut choisir de conserver en l’état, ou que l’on peut retirer.

    Pour une chambre ou un bureau : un couloir, etc, les murs sont dans la très grande majorité des cas mis en peinture ou revêtus d’un papier peint.

    Pour une pièce d’eau (cuisine, salle de bain) : les murs doivent être protégés par des revêtements spécifiques : faïence, peinture hydrofuge, lambris en PVC, etc.

    Rénover un mur, les précautions à prendre selon la nature du mur

    Une maison ancienne peut être en pierres, en briques ou encore en parpaings. Dans la très grande majorité des cas, le matériau de construction est recouvert d’une couche d’isolant recouverte d’un enduit en plâtre ou de plaques de placo-plâtre.

    Selon la nature du mur et le rendu final souhaité, l’ampleur de la rénovation sera variable.

    peinture murs et revêtement sols

    > Pour un mur en pierre, vous pourrez opter :

    Soit pour des pierres apparentes qu’il faudra nettoyer et rejointoyer,
    – Soit pour des pierres non apparentes qui seront recouvertes d’un isolant et d’un enduit de type plâtre, ou de plaques de placo-plâtre.

    > Pour un mur en parpaings, le plus courant est la mise en place d’un doublage en placo-plâtre.

    > Pour un mur en briques, elles peuvent être recouvertes soit d’un isolant + plâtre, soit doublées de plaques de placo-plâtre.

    Rénover un mur, les précautions à prendre selon l’état du mur

    La rénovation d’un mur passe par une remise en état préalable. Parmi les problèmes les plus courants, l’on peut citer :
    Présence d’humidité,
    Fissures,
    Défauts d’aspects.

    Pour chaque problème, il y a bien sûr des solutions !


    Que faire en cas d’humidité dans les murs ?

    L’humidité dans les murs peut provenir de 3 différents phénomènes :

    1. Les remontées capillaires

    Les remontées capillaires ou remontées d’humidité par le sol se localisent dans les bas de murs. On les rencontre essentiellement quand les fondations de la maison sont mal ou peu imperméabilisées. Ce type d’humidité occasionne des dégâts sur les murs extérieurs et intérieurs. Des moisissures apparaissent dans le bas des murs ce qui abîme les tapisseries, mais aussi les plâtres.

    Pour remédier aux remontées capillaires, deux principales solutions sont utilisées :

    l’injection de produit hydrofuge dans les murs : cette opération technique est assez onéreuse. Il faut en effet compter en moyenne 100 € du m² ;

    la réalisation de saignées dans les murs : ces saignées sont réalisées à l’horizontal pour y poser une membrane d’étanchéité. Ce type de chantier est invasif et ne peut être valablement réalisé qu’en cas de rénovation lourde. Le prix de ce traitement oscille entre 125 et 175 € le m².

    2. Infiltration d’eau depuis les murs extérieurs

    L’infiltration d’eau depuis les murs extérieurs est souvent localisée là où le mur extérieur est poreux. La porosité peut provenir de joints de façade défectueux ou d’une fissure dans le mur. La meilleure des solutions dans ce cas est de procéder à un ravalement de façade.

    3. La condensation

    La formation de condensation à l’intérieur d’une maison provient d’un défaut de ventilation.

    Pour régler le problème, la solution la plus simple est de revoir le système de ventilation (installation d’une VMC plus performante).


    Que faire en cas de fissures dans les murs ?

    Les fissures dans les murs sont courantes. Elles se forment le plus souvent suite à de fortes différences de températures qui vont faire jouer les fondations et / ou les murs porteurs. Le support étant en mouvement, les revêtements (plâtre, enduits) bougent et craquent.

    Fissure superficielle :

    Dans la très grande majorité des cas, les fissures ne sont que superficielles. Elles ne concernent alors essentiellement que les revêtements. Dans ce cas, la solution est de creuser la fissure pour éviter qu’elle ne s’écarte et de la reboucher avec un enduit après dépoussiérage. Un léger ponçage permet de récupérer une surface plane prête à repeindre ou tapisser.

    Fissure traversante :

    Quand les fissures sont plus profondes au point d’être traversantes (c’est-à-dire qu’elles passent à travers le cœur du mur), les travaux s’annoncent plus complexes. Dans ce cas, il est nécessaire en premier lieu de repérer la cause de la fissure (glissement de terrain, joints des pierre hors d’âge, etc) avant d’envisager une réparation adéquate.


    Rénovation de murs pour une nouvelle décoration intérieure

    Vous en avez assez de la couleur ou du revêtement de vos murs ? Vous venez de réaliser des travaux d’isolation par l’intérieur, et vous devez décorer vos murs ?

    rénovation peinture dans salon

    + Les conseils d’ illiCO travaux

    Conseil n°1 : Avant de rénover un mur intérieur, il faut choisir :

    – votre revêtement mural
    – ou votre peinture murale, selon les pièces à décorer !

    Vous ne pouvez pas utiliser les mêmes revêtements pour une chambre et pour une salle de bain.

    quelles couleurs dans la cuisine ?

    Conseil n°2 : Les pièces qui nécessitent le plus de précautions sont : la salle de bain et la cuisine. Ces deux pièces sont sujettes à une forte fréquentation, des salissures régulières, et un taux d’humidité important !

    Si vous choisissez la peinture comme décoration murale dans ces pièces, sélectionnez :

    – une peinture lessivable,
    – une peinture à l’huile avec finition brillante !

    Pour des revêtements muraux, vous pouvez opter pour du carrelage ou de la faïence (beaucoup de choix en terme de coloris), car ce sont des matériaux résistants à l’eau, et durable dans le temps !


    Focus sur l’isolation des murs

    Des murs mal ou peu isolés représentent entre 15 et 20% des déperditions de chaleur d’une maison. Si vous rénovez vos murs, profitez-en pour diminuer vos factures de chauffage et améliorer votre confort !

    Selon les caractéristiques de votre maison, vous avez le choix entre deux techniques d’isolation des murs, soit par l’intérieur ou par l’extérieur dans le cadre d’une ITE.

    pose d'isolant murs par l'intérieur

    + L’isolation thermique par l’intérieur

    Moins coûteuse que l’isolation par l’extérieur, l’isolation par l’intérieur est également plus simple à installer. Elle consiste à installer une couche d’isolant sur les murs donnant sur l’extérieur (parois opaques). Outre les économies d’énergie, l’isolation par l’intérieur supprime les condensations sur les parois froides et évite les ponts thermiques responsables des courants d’air. Au négatif, cette technique empiète sur la surface intérieure du logement. L’isolation des murs par l’intérieur coûte en moyenne de 30 à 90 € le m² selon le type d’isolant choisi.

    Isoler ses murs

    + L’isolation thermique par l’extérieur

    Plus coûteuse que l’isolation par l’intérieur, l’isolation par l’extérieur est plus efficace et performante. Elle consiste à installer une couche d’isolant sur les murs extérieurs recouverte selon les cas par un bardage ou un enduit. Elle s’opère le plus souvent dans le cadre d’une réfection de votre façade. L’isolant étant placé dehors, la surface intérieure est inchangée. L’isolation des murs par l’extérieur coûte en moyenne de 45 à 220 € le m² selon le type d’isolant et de finitions choisis.

    + Bon à savoir : les sommes engagées dans le cadre de travaux de rénovation énergétique font l’objet de nombreuses aides : crédit d’impôt, primes de l’Anah, etc.


    Quand vous pensez travaux de rénovation de murs, pensez illiCO travaux !

    • Interlocuteur unique

    • Devis négociés

    • Acomptes sécurisés

    • Artisans sélectionnés

    • Accompagnement & Suivi de chantier

    

    Un projet travaux ? Demandez vos devis !

    illiCO travaux s'engage à vous contacter sous 24h.

    Sélectionnez vos travaux * Plusieurs choix possibles

    Êtes-vous propriétaire ?
    Pour quel type d’habitation ?
    Pour quel type de résidence ?

    * Champs obligatoires

    Inspirez-vous Rejoignez la communauté illiCO travaux

    illiCO Mag

    Inspirez-vous et découvrez de nombreuses idées pour réaliser vos futurs projets : rénovation, extension, aménagement intérieur et extérieur….

    illiCO Mag