Surélévation de maison

Agrandissement et extension

Surélévation de maison

Lorsque la place manque dans une maison et que le terrain ne permet pas de créer une extension au sol, il est possible de créer un espace de vie supplémentaire en optant pour la surélévation de maison.

La surélévation de maison, dans quel cas ?

La surélévation d’une maison est une opération complexe qui nécessite de découvrir la maison, de monter un étage, avant de recouvrir. Cette opération s’adresse en priorité aux maisons urbaines bâties sur des petites parcelles. Et pour lesquelles la seule option d’extension est par le haut.

L’autre cas classique d’une surélévation de maison est celui qui consiste à surélever un garage ou une dépendance, pour y monter un étage habitable.

Surélévation en rehausse de toiture ou modification de pente ?

Pour gagner de l’espace à vivre par le haut, deux grandes techniques sont utilisées :

  • La surélévation : Aussi appelée rehausse de toiture, la surélévation consiste à ajouter un étage sur une habitation existante. Ou encore, à surélever de quelques parpaings la toiture. La surélévation peut être totale pour un doublement de la surface habitable, ou partielle (au-dessus d’un garage par exemple). Il existe deux types de surélévation : la surélévation traditionnelle et la surélévation bois (technique de l’ossature bois).
  • La modification de pente : Lorsque les combles manquent de hauteur, il est possible de modifier la pente du toit pour gagner en volume. Cette technique n’est toutefois pas utilisable sur des pentes supérieures à 30°.

surélévation maison

Quelles formalités pour une surélévation ?

La surélévation de maison modifie la surface habitable et l’apparence extérieure.

Lorsque la surface habitable ajoutée est inférieure à 20 m², une déclaration préalable de travaux est suffisante. Lorsque la surface ajoutée dépasse les 20 m², l’obtention d’un permis de construire préalable est obligatoire.

Si la surélévation porte la surface habitable à plus de à 150 m² et non plus 170 m² depuis le 1er mars 2017, le recours à un architecte est obligatoire.

Attention : Certains PLU limitent les hauteurs de construction. Avant de bâtir votre projet, consultez donc les documents d’urbanisme de votre commune en mairie.

Un chantier complexe

La surélévation d’une toiture est une opération lourde qui nécessite en amont une étude complète de faisabilité. Sont notamment à étudier :

  • La nature des sols : Ajouter du poids sur une construction demande un sol stable et porteur.
  • La résistance du bâti existant : Avant d’ajouter un étage, mieux vaut être sûr que les fondations et les murs porteurs de la maison supporteront le surplus de poids.
  • La circulation interne : Qui dit ajout d’espaces à vivre à l’étage dit accès digne de ce nom avec un escalier stratégiquement placé.
  • La lumière naturelle : Créer un espace à vivre nécessite de repenser les ouvertures pour bénéficier de la lumière naturelle. Puits de lumière, fenêtres de toit, fenêtres classiques, plusieurs options s’offrent à vous …
  • L’aménagement des nouvelles surfaces : Chambres, bureau, salle de bain, toilettes… tout est possible, mais pour limiter les frais, il faut tout prévoir d’avance (et notamment la plomberie et le chauffage).

Sachant que chaque projet est unique et que les solutions sont multiples, mieux vaut mûrir votre projet avec le soutien, ainsi que les conseils avisés de nos professionnels illiCO travaux, avant de se lancer dans une opération de surélévation.

surélévation en bois

Surélévation de maison : les 3 principales techniques

La surélévation de maison utilise trois principales techniques : la technique classique, la technique hydraulique et la technique de recouvrement.

La technique classique

La technique classique consiste à enlever le toit, à surélever les murs et à remettre le toit. L’opération débute par le dégarnissage du toit. Les tuiles et les ardoises sont retirées et triées. Certaines seront conservées si elles sont en bon état, les autres sont recyclées et devront être remplacées.

Dans un second temps, la charpente est démontée. Cette opération est souvent périlleuse quand la charpente est ancienne. Comme pour le revêtement de toiture, le démontage va permettre de faire un tri. Selon l’état des éléments démontés, ils seront conservés ou non.

Vient ensuite le temps de la rehausse à proprement parlé. Selon les choix opérés en amont, la rehausse pourra être réalisée au moyen de quelques rangs de parpaings ou de murs à ossature-bois. La rehausse prend appui sur les murs porteurs de l’existant qui devront être renforcés si besoin. Une fois la surélévation achevée, la charpente est donc remontée et la toiture regarnie.

La technique hydraulique

La technique hydraulique consiste non plus à enlever le toit, mais à la soulever d’un seul tenant. L’opération débute par le dégarnissage du bas du toit pour libérer les points d’appui de la charpente. La charpente est ensuite désolidarisée des murs à toutes fins d’y introduire une structure porteuse en métal sous le toit existant.

Cette structure porteuse est montée sur vérins hydrauliques qui ont pour mission de soulever en douceur et d’un seul tenant la toiture.

Ensuite, dans l’espace libéré, des parpaings ou une ossature bois sont installés entre le haut de la façade et la toiture surélevée.

En toute fin de chantier, la structure porteuse est retirée.

La technique par recouvrement

La technique par recouvrement consiste à monter une nouvelle toiture au-dessus de l’ancienne. L’opération débute par le dégarnissage des tuiles ou ardoises du bas du toit pour permettre l’accès aux murs porteurs et au plancher. La surélévation en parpaings ou en ossature bois prend appui sur ces murs. Une nouvelle toiture est installée au-dessus de l’ancienne toiture par recouvrement. L’opération s’achève par le démontage de l’ancienne toiture en passant par l’intérieur.

Surélévation de maison : combien ça coûte ?

Le prix d’une surélévation de maison dépend de trois principaux éléments :

  • la technique utilisée,
  • le matériau choisi pour surélever,
  • également, le niveau de finitions souhaité.

Globalement, le prix d’une surélévation de maison s’inscrit dans une fourchette allant de 1 500 € et 3 200 € le m² selon que le chantier comprend l’aménagement ou non. Pour une surélévation hors d’eau, hors d’air le prix tourne autour de 1 500 Euros TTC /m². Pour l’équivalent en prêt à finir, il vous faudra compter entre 2 000 à 2900 Euros TTC /m². Enfin, pour une surélévation clés en main prête à habiter, les prix oscilleront en 2 500 à 3200 Euros TTC /m².

Quand vous pensez surélévation de maison, pensez illiCO travaux !



Un projet travaux ?
Confiez-nous votre demande !

illiCO travaux s'engage à vous contacter sous 24h.

* Champs obligatoires

Inspirez-vous Rejoignez la communauté illiCO travaux

illiCO Mag

Inspirez-vous et découvrez de nombreuses idées pour réaliser vos futurs projets : rénovation, extension, aménagement intérieur et extérieur….

illiCO Mag