Les travaux de construction d’un mur en parpaings ne sont pas des plus simples, et il est conseillé de faire appel à un artisan maçon ou de se faire assister par un ami doté d’un minimum d’expérience pour monter un mur en parpaing. Si cette dernière approche est celle que vous avez choisie, les conseils ci-dessous vous seront utiles.

Si vous préférez faire faire vos travaux par un artisan maçon, vous pouvez faire établir un devis maçonnerie grâce aux artisans sélectionnés par illiCO travaux. Les artisans illiCO travaux sont également évalués par nos clients ! De quoi être sûr de leurs compétences !

Bien se préparer pour construire un mur en parpaings

La clé pour construire un mur en parpaings (comme dans la plupart des travaux de construction), c’est la préparation. Prenez conseil pour bien déterminer le type de parpaings nécessaire, et calculez le nombre qu’il vous faudra vous procurer pour monter votre mur. S’il s’agit d’un mur porteur, installez des blocs creux pour pouvoir y faire passer les renforts métalliques des fondations.

La construction du mur en parpaings

Prenez le temps avant de commencer de tailler les parpaings d’angle ou des extrémités. Si vous le pouvez, ne travaillez pas par temps de pluie. L’humidité ralentit le séchage du mortier, mais elle peut aussi le rendre fragile compromettre la solidité de votre ouvrage final.

Installez des cordeaux pour avoir toujours sous les yeux les repères nécessaires au montage du mur. Pour ce faire, installez des piquets, deux par longueur mur pour que les angles soient plus faciles à atteindre.

Le premier parpaing posé doit se trouver dans un angle. Ancrez bien votre première rangée dans le mortier. Faites des pauses et des inspections régulières pour combler les trous dans le mortier et, à l’inverse, décoller l’excédent à la truelle. Vérifiez également la verticalité de l’ensemble au fil à plomb.

Ces conseils vous ont été utiles ? Découvrez-en d’autres sur notre fan page !

Voir plus de conseils