Cuisine de jardin

Aménager ou embellir l'extérieur de sa maison

Cuisine de jardin

Simplement aménagée autour d’un barbecue et d’une table de jardin ? Ou encore, plus élaborée avec un évier, un four, un réfrigérateur, des plans de travail, un bar, etc ? La cuisine d’été apporte du confort et de la convivialité à la maison. Couverte ou non ? Dans le prolongement de la maison ou dans le jardin ? Avec quels matériaux ? Pour quel coût et avec quelles formalités ? illiCO travaux vous dit tout sur l’aménagement de votre future cuisine d’été.

Les beaux jours sont là et vous souhaitez créer dans votre jardin une cuisine d’été ? Plus ou moins sophistiquée et complète, votre cuisine d’été peut parfaitement être construite en dur sous auvent. Ou également, se cantonner à quelques éléments mobiles autour d’un barbecue. Avant d’opter pour l’une ou l’autre solution, sachez qu’un espace cuisine d’extérieur en dur va apporter une véritable valeur ajoutée à votre maison. Cheminée à l’ancienne, four à pain, bar convivial, plans de travail en béton ciré… Selon vos choix, votre cuisine d’été revient plus ou moins cher.

Pour recevoir les amis et la famille aux beaux jours, la cuisine d’été fait l’unanimité ! Nomade ou fixe ? Couverte ? Tour d’horizon pour aménager votre cuisine de jardin.

Sommaire


    Qu’est-ce qu’une cuisine de jardin ?

    Pour éviter les allers-retours intempestifs entre la cuisine et la terrasse, nous sommes de plus en plus tentés d’aménager une cuisine extérieure. Simple barbecue pour faire les grillades ou véritable cuisine avec rangements, point chaud, point froid, évier, etc… La cuisine de jardin idéale dépend de la place disponible, de l’utilisation que vous allez en faire, et de votre budget.

    Une cuisine de jardin demande de la place. En moyenne, on compte qu’il faut au minimum 10 m2 pour créer une cuisine fixe. En-dessous de ce minimum, il faut opter pour une cuisine mobile qu’il sera possible de déplacer au gré des utilisations sur la terrasse.

    cuisine d'été pour le jardin


    Cuisine d’été : où l’installer ?

    Une cuisine d’été s’installe par définition à l’extérieur, mais où ? Tout dépend de vos habitudes, de la disposition de votre maison et de votre budget !

    L’implantation d’une cuisine d’été doit en premier lieu correspondre à vos habitudes. Si vous avez déjà une jolie terrasse sur laquelle vous prenez régulièrement vos repas aux beaux jours, elle sera sans doute le lieu idéal pour y créer votre cuisine d’été. Si vous avez l’habitude de déjeuner à l’ombre de votre arbre préféré au milieu du jardin, votre cuisine d’été pourra parfaitement s’installer là, ou pas. Enfin, si vous avez une piscine et que vous souhaitez en profiter même à l’heure du déjeuner, il se pourrait bien que votre cuisine d’été y trouve une place de choix ! Comme on le voit, à chacun ses priorités, le tout est de bien y réfléchir en amont. Surtout si vous prévoyez une cuisine d’été couverte.

    Dans tous les cas, l’espace dédié à votre future cuisine d’été doit être placé à l’abri des vents dominants. Afin que vous puissiez en profiter le plus longtemps possible à la belle saison. Plus votre installation sera préservée des intempéries et plus elle durera dans le temps ! Quand vous prévoyez d’installer votre cuisine d’été au beau milieu du jardin, celle-ci devra être couverte pour rester en place tout l’hiver, ou elle devra être démontable.

    De la même façon, votre cuisine d’été doit autant que possible être protégée du soleil de plomb des belles journées.

    Bon à savoir : 

    Sachant que tout l’intérêt d’une cuisine d’été est d’amener la cuisine au plus près de la table d’extérieur, l’installation doit autant que possible être autonome. Sachant cela, et selon les équipements que vous prévoyez, vous devrez amener sur place l’électricité et l’eau. Mais également, un système d’évacuation des eaux usées. Logiquement, plus l’implantation choisie est loin de la maison et plus ces raccordements coûteront cher.

    cuisine d'été aménagée


    Cuisine d’été : couverte ou pas couverte ?

    La couverture d’une cuisine d’été n’a rien d’obligatoire. Ceci étant, pour plus de confort pendant les fortes chaleurs du plein été, et à la mi-saison, une couverture est un vrai plus. Là encore, plus l’emplacement choisi est proche de la maison et moins la couverture coûtera cher. Pourquoi ? Tout simplement parce que le toit pourra prendre appui sur la façade existante à la manière d’un préau. Selon vos envies et votre budget, vous pourrez opter pour une couverture « en dur ». C’est-à-dire, en bois ou aluminium avec une couverture en tuile, en ardoise ou en polycarbonate à la manière d’une véranda. Pour moins cher, vous pouvez aussi opter pour un système de store banne ou encore une pergola démontable.

    Selon vos choix, il sera nécessaire ou pas de faire une déclaration préalable de travaux ou une demande de permis de construire.


    Cuisine d’été : quelles dimensions ?

    Une cuisine d’été peut être réduite au minimum ou au contraire prendre de l’envergure selon vos envies. En moyenne, pour une cuisine simple composée du minimum (évier, un plan de travail plancha ou barbecue), 3 à 5 m² suffisent. Pour une cuisine d’été plus généreuse avec un bar ou un îlot central, ou encore une table pour recevoir vos convives aux beaux jours, un minimum de 10 m2 sera nécessaire.


    Comment aménager une cuisine de jardin fixe ?

    Lorsque la cuisine de jardin est fixe, elle devra passer l’hiver dehors. Pour éviter que les aménagements et les appareils ne s’abîment avec le vent, le gel, et le soleil, mieux vaut opter pour un espace couvert en dur comme un auvent adossé à la maison par exemple.

    Si vous n’avez pas d’espace couvert à disposition, vous devrez commencer par en construire un suffisamment spacieux pour accueillir votre cuisine d’été. En amont de cette construction, vous devrez remplir certaines formalités (déclaration préalable de travaux en mairie pour les constructions de moins de 20 m2, permis de construire au-delà).

    Outre la construction des murs et du toit, les aménagements extérieurs nécessaires pour une cuisine extérieure fixe comprennent le raccordement à l’électricité, la création d’une arrivée d’eau et la mise en place d’une évacuation d’eau, le montage d’éléments de rangement, la création d’un plan de travail, la pose de carrelage, etc…

    Généralement, une cuisine fixe comprend aussi une cheminée fixe qui fait office de barbecue. Il est aussi possible d’opter pour un plancha intégrée dans le plan de travail.

    cuisine d'été dans un jardin


    Cuisine d’été : quels aménagements prévoir ?

    Traditionnellement dans une cuisine d’été, les grillades tiennent la vedette. Barbecue classique ou plancha, ou les deux se retrouvent ainsi au cœur des installations. Autour de ce point chaud fixe ou mobile, électrique, à gaz, ou au feu de bois traditionnel, les aménagements peuvent être plus ou moins complets : évier, four à pain, réfrigérateur, plaque de cuisson, etc. Et pour faire le lien entre ces différents éléments ? L’installation de rangements et de plans de travail vient apporter le confort d’une vraie cuisine dehors. Concernant les plans de travail, au minimum, vous devez en installer un à côté du barbecue ou de la plancha, et un à côté de l’évier.

    Il est également possible selon vos envies, d’ajouter un bar ou un îlot central pour plus de convivialité. Dans ce cas, cafetière, pompe à bière et autre réfrigérateur seront les bienvenus.

    Et pour un maximum de confort, vous pouvez aussi prévoir dans votre cuisine d’été l’installation d’un système de sonorisation, des brumisateurs, des ventilateurs, etc.

    Selon la configuration des lieux, il sera possible de prévoir une implantation linéaire ou en L. Quand vous rajoutez un îlot ou un bar, l’implantation sera plutôt en U.

    cuisine d'été aménagée


    Cuisine d’été : quels matériaux utiliser ?

    Une cuisine d’été peut être créée à partir de matériaux plus ou moins pérennes selon l’utilisation et le degré d’équipement et le confort souhaités.

    Pour une cuisine fixe d’extérieur, le mieux est d’opter pour des matériaux solides et faciles à nettoyer après l’hiver comme la pierre naturelle (marbre, granit, etc), la pierre reconstituée, le béton, le carrelage ou l’inox. Si votre cuisine est couverte, donc protégée, vous pourrez opter pour du bois plus chaleureux.

    Outre les questions techniques de résistance aux intempéries, le choix du matériau peut aussi être dicté par l’esthétique. Souvent, les cuisines rustiques font la part belle au bois et à la terre cuite (briques, tommettes, etc). Pour les cuisines d’été modernes, l’on partira plutôt sur de l’inox, de l’aluminium et du béton ciré.

    Le béton, la grande tendance actuelle

    Les cuisines extérieures suivent des modes, comme les cuisines classiques. Parmi les tendances du moment, le revêtement en béton ciré des plans de travail fait de plus en plus d’adeptes. Ceci s’explique aisément : le béton ciré en plus d’être joli, est un matériau résistant et pérenne.

    Parmi les autres tendances déco, on peut citer aussi :

    • les revêtements inox qui empruntent au registre esthétique et pratique des cuisines professionnelles,
    • les carreaux de ciment à l’ancienne qui apportent un vrai cachet à chaque création,
    • mais également, la mosaïque de type zellige et le tadelakt (peinture à la chaux) comme en Afrique du Nord.

    Cuisine d’été : quelles formalités ?

    Une cuisine d’été est a priori, un aménagement sans formalités dès lors qu’elle n’est pas couverte. Quand votre projet inclus la création d’un préau couvert par exemple ou la construction d’une terrasse avec un auvent, des formalités peuvent être nécessaires :

    • en dessous de 5 m2 : vous êtes dispensé d’autorisation préalable.
    • entre 5 m2 et 20,m2 : vous devez déposer une déclaration préalable.
    • au-delà de 20 m2 : vous devez déposer une demande de permis de construire.

    Si votre maison est située dans une zone urbaine couverte par un plan local d’urbanisme (PLU), la superficie d’agrandissement sans permis de construire est portée à 40 m2.


    Cuisine d’été : combien ça coûte ?

    Le budget nécessaire pour la construction d’une cuisine d’été est en fonction des éléments que vous souhaitez y installer. Et également, des travaux à faire selon l’emplacement que vous choisissez.

    Logiquement, plus votre cuisine d’été est spacieuse et équipée et plus elle coûtera cher en aménagement. Ceci étant, le prix d’une cuisine d’été est surtout fonction des travaux annexes que vous serez amené à faire.

    Ainsi quand l’installation s’éloigne de la maison, il faudra prévoir le coût de terrassement. Afin d’y amener les réseaux (eau, électricité, évacuation des eaux usées). Plusieurs corps de métier seront ainsi mobilisés (maçon pour la création de la plate forme, électricien, plombier). De même, quand la cuisine d’été touche la maison, sa création peut être l’occasion d’aménager une jolie terrasse pour l’accueillir. Dans ce cas, une chape de béton devra être coulée. Elle sera recouverte de carrelage ou de pierre naturelle pour plus de facilité d’entretien. Là encore, plusieurs corps de métier seront nécessaires à la réalisation de votre projet (maçon, carreleur, électricien, plombier, etc).

    Si vous êtes dans une région soumise chaque hiver aux intempéries, ou au contraire une région où il fait très chaud l’été, votre cuisine d’été gagnera en confort avec une couverture.

    La création d’un auvent pour couvrir une terrasse existante ou à créer vous reviendra évidemment plus cher. En fonction des mètres carrés couverts créés, et du matériau de couverture (tuiles, ardoises, etc), le prix final pourra beaucoup varier.

    En conclusion :

    Compte tenu de toutes ces options, le prix de votre cuisine d’été restera cantonné entre 2 500 et 4 500€ pour une cuisine simple et fonctionnelle sans couverture près de la maison. Il faudra compter entre 4 000 et 7 000€ pour une cuisine associée à la création d’une terrasse de moins de 20 m2. Quand la cuisine d’été est associée à la construction d’un auvent de bonnes dimensions, les prix débuteront aux alentours des 10 000€.


    4 astuces pour bien concevoir votre cuisine de jardin

    Vous souhaitez cuisiner au grand air et vous offrir une cuisine de jardin ? Vous souhaitez rénover votre extérieur ? Avec l’arrivée des beaux jours, chacun rêve de prendre ses repas en extérieur… préparés dans une cuisine d’été. Pour concevoir une cuisine de jardin de rêve, suivez les astuces de nos experts illiCO travaux.

    Astuce 1 : un emplacement stratégique pour votre cuisine de jardin

    Lors de la conception de votre cuisine d’été, il faut délimiter l’espace dédié à votre cuisine. Comptez au minimum 10 m2 pour une cuisine confortable aussi bien pour préparer vos plats que pour les partager assis à une grande table.

    Bon à savoir : pas de cuisine d’été, sans un accès à l’eau et à l’électricité !

    Astuce 2 : optimisez l’existant !

    Votre cuisine d’été peut prendre vie en s’appuyant sur des éléments structurants de votre extérieur. Il peut être judicieux de l’imaginer sous la pergola déjà existante… ou près de la terrasse de la piscine, si vous en avez une.

    Si vous avez rénové une longère qui possédait des annexes, il est possible de transformer un ancien hangar ou un lavoir, par exemple, en cuisine d’été. Le charme de la vieille pierre sera un plus !

    aménagement extérieur - Saint Symphorien

    Astuce 3 : une cuisine de jardin abritée

    Pour cuisiner dans de bonnes conditions, mieux vaut être à l’abri du vent et du soleil. Pour cela, misez sur une cuisine avec un toit côté fourneaux et barbecue. Et prévoyez simplement un store ou un large parasol pour abriter votre table. Pour vous couper des vents dominants, les murets sont de bons protecteurs !

    Pensez à prendre également en considération l’ensoleillement, toujours pour profiter sereinement et dans les meilleures conditions de cet espace convivial.

    Bon à savoir : certains font le choix de transformer un ancien abri de jardin, construit sur une dalle de béton, en cuisine.

    Astuce 4 : des matériaux adaptés à un usage en extérieur

    Appuyez-vous sur l’expertise d’un cuisiniste pour choisir des matériaux à la fois esthétiques et résistants. Si vous utilisez votre cuisine, les jours de beaux temps, pensez qu’ils sont aussi dehors par mauvais temps. Plan de travail, table de cuisson et évier doivent durer sur plusieurs saisons. La brique, le bois imputrescible, le béton cellulaire ou la pierre sont le plus souvent préconisés.

    Pour éviter d’avoir votre robinetterie extérieure rapidement détériorée, le laiton et l’étain sont des valeurs sûres.

    cuisine de jardin

    Pour vous aider dans votre projet, faites confiance à nos professionnels illiCO travaux.

    Quand vous pensez travaux, pensez illiCO travaux !

    IlliCO travaux vous recommande aussi ...

    

    Un projet travaux ? Confiez-nous votre demande !

    illiCO travaux s'engage à vous contacter sous 24h.

    Cochez cette case pour vous opposer librement à l'utilisation de vos données par illiCO travaux à des fins de prospection commerciale. En soumettant ce formulaire, vous acceptez la politique de confidentialité de ce site.

    * Champs obligatoires

    Inspirez-vous Rejoignez la communauté illiCO travaux

    illiCO Mag

    Inspirez-vous et découvrez de nombreuses idées pour réaliser vos futurs projets : rénovation, extension, aménagement intérieur et extérieur….

    illiCO Mag