Rénover sa salle de bain : quel budget ?

Conseils et idées

Rénover sa salle de bain : quel budget ?

Votre salle de bain est restée figée dans les années 70 ? Vous souhaitez rénover votre salle de bain, en installer une douche à l’italienne ? Ou encore, en changeant votre baignoire, refaire le carrelage, revoir votre installation électrique ? Tous ces travaux ont un coût ! Oui, mais combien ? Quelques idées de prix, du sol au plafond.

Quels travaux de rénovation dans la salle de bain ?

La salle de bain est un espace de détente où l’on doit se sentir bien. Le problème c’est que quand le décor n’a pas changé depuis des décennies, que le carrelage au sol et au mur accuse son âge, le bidet encombre pour rien… l’espace de détente devient un cauchemar.

Les années qui passent font également évoluer les besoins. La baignoire qui était indispensable quand les enfants étaient petits devient une fois qu’ils sont grands, bien trop encombrante. À l’inverse, quand un couple a des enfants, la simple douche n’est pas pratique. Avec l’âge, la nécessité d’installer une douche plate ou à l’italienne s’impose. Les sols traités anti-glisse rassurent et sécurisent les déplacements des personnes en perte d’autonomie. L’installation d’un chauffage central peut aussi occasionner des travaux dans la salle de bain, comme la pose d’un radiateur, le démontage du chauffe bain, etc… Comme on le voit, les travaux de réfection d’une salle de bain peuvent être très divers. Bien évidemment, le coût des travaux va dépendre de l’état de l’existant et de l’ampleur du projet envisagé.

Quelle fourchette de prix pour le carrelage de la salle de bain ?

Pièce d’eau par excellence, la salle de bain est le plus souvent revêtue de carrelage au sol et sur les murs. Le carrelage permet de protéger les murs des éclaboussures et de rendre étanche aux projections dans les zones situées à proximité des points d’eau.

Combien coûte la pose d’un carrelage ? Le prix dépend du type de carrelage (faïence, grès cérame, pierres naturelles, carreaux de ciment, etc…), de l’état des surfaces à couvrir, du nombre de mètres carrés. Et aussi, de la pré-existence ou pas de carrelage dans la salle de bain.

En moyenne, l’on compte :

  • entre 20 et 40€ du m² pour la dépose et le ragréage d’un sol préalablement carrelé,
  • mais aussi, entre 40 à 60€ du m² pour la pose de carrelage au sol,
  • entre 40 et 60€ du m² pour dépose d’une faïence murale,
  • et enfin, entre 50 et 90€ du m² pour la pose de faïence murale.

Ces prix s’entendent fournitures non inclues. Les prix d’un carrelage de sol grès cérame de bonne qualité oscillent entre 9 et 30€ du m². Pour de la pierre naturelle, il faut compter entre 35 et plus de 70€ du m², tandis que des carreaux de ciment oscillent entre 75 et 140€ du m².

Pour la faïence au mur, les prix oscillent entre de 10 à 40€ du m².

Attention aussi à ne pas oublier le prix de la colle et des joints !

A noter :

Il est possible également d’installer au sol d’une salle de bain du parquet en bois exotique type pont de bateau. Pour ce type de parquet, il faut compter en moyenne 90€ du m² pose comprise. Le vinyle ou le lino spécial zone humide peut aussi être une option pour le sol de salle de bain. Facile à poser, son prix oscille entre 10 et 80€ du m² selon qu’il se présente en rouleau ou en dalles.

salle de bain quel budget

Quelle fourchette de prix pour la pose des sanitaires ?

Douche standard avec un receveur extra-plat, douche à l’italienne, cabine de douche, baignoire, vasque simple ou double, la salle de bain ouvre de nombreuses possibilités en fonction de la place disponible.

Combien coûte la pose d’un sanitaire ? Le prix dépend du type de sanitaire envisagé et de la pré-existence ou pas d’arrivées et d’écoulements d’eau.

Quand des sanitaires existent et qu’il faut les éliminer, il faut compter de 70 à 200 € par élément pour déposer et obturer les canalisations d’un bidet, d’une douche ou d’une baignoire.

Quand le sanitaire est remplacé comme c’est cas pour la pose d’une nouvelle baignoire, il faut compter de 400 à 1.200€ pour déposer et poser une nouvelle baignoire.

Enfin, quand le sanitaire est à ajouter, comme dans le cas de la création d’une douche à receveur plat, d’une douche à l’italienne, d’une baignoire îlot ou d’une baignoire classique, d’un point d’eau (simple vasque ou double vasque) les prix grimpent allègrement. En effet, le changement de la plomberie, le remplacement et/ou modification des emplacements de points d’eau font grimper la note de 80 à 150€ le mètre linéaire. A cela il faut ajouter le prix du sanitaire en lui-même et de la pose, à savoir :

  • de 500 à 1.000€ pour l’installation d’une douche à receveur plat,
  • de 2.500 à 4.000€ pour l’installation d’une douche à l’italienne,
  • de 600 à 900€ pour une baignoire classique,
  • de 1.000 à 2.000€ pour une baignoire design,
  • de 2.000 à plus de 10.000€ pour une baignoire îlot,
  • enfin, de 500 à 1.500€ pour l’installation d’une vasque sur meuble.
A noter :

L’installation d’une douche à l’italienne et/ou d’une baignoire îlot reviennent notablement plus cher qu’une douche ou une baignoire classique parce que les travaux à engager sont plus techniques. En effet, l’installation d’un receveur à fleur de sol demande soit de décaisser la dalle existante soit de surélever le sol. Même chose pour la baignoire en îlot central. Les tuyaux doivent donc être « camouflés » pour rejoindre la baignoire soit par décaissement, soit pas surélévation.

Astuces :

Profitez du moment de la rénovation de la salle de bain pour peaufiner vos éclairages. Si le carrelage est à refaire, immédiatement après la dépose, faites intervenir votre électricien.



Un projet travaux ?
Confiez-nous votre demande !

illiCO travaux s'engage à vous contacter sous 24h.

J'ai pris connaissance et accepte la politique de confidentialité d'illiCO travaux

* Champs obligatoires