Nos conseils pour bien préparer votre projet d’extension de maison et pour éviter les erreurs les plus fréquentes.


La précipitation n’est pas bonne conseillère dans un projet d’extension ! Nos professionnels illiCO travaux vous alertent pour votre extension de maison sur les 10 erreurs à éviter :

  1. Oublier les démarches administratives
  2. Mal évaluer vos besoins pour votre projet d’extension.
  3. Ne pas prévoir un plan à l’échelle de l’agrandissement.
  4. Négliger l’impact de votre extension sur votre habitation actuelle.
  5. Vouloir rester sur place durant les travaux.
  6. Sous-estimer le budget de l’agrandissement poste à poste.
  7. Ne faire réaliser qu’un seul devis.
  8. Ne pas se faire accompagner par un professionnel du bâtiment.
  9. Faire des modifications du projet en cours de travaux
  10. Sous-estimer l’ampleur du chantier

1. Oublier les délais et les démarches administratives

extension de maison à Lyon

> Avant tout travaux d’agrandissement, rendez-vous à la Mairie pour connaître les règles d’urbanisme et de construction en vigueur dans votre quartier d’habitation. La hauteur des bâtiments peut être limitée tout comme l’utilisation du bois en façade.

> Construire une extension demande de faire une déclaration préalable de travaux ou une demande de permis de construire pour toute surface de plus de 5 m2.

Attention, le code de procédure pénale explique que le délai de prescription des infractions est fixé à 6 ans à partir du dernier jour des travaux pour votre responsabilité pénale, et monte à 10 ans pour votre responsabilité civile et peut aller jusqu’à la démolition de votre extension.

Renseignez-vous et remplissez les documents obligatoires demandés !

2. Mal évaluer vos besoins pour votre projet d’extension

> Vous souhaitez agrandir votre maison pour plus de confort au quotidien, mais sans avoir pris le temps indispensable d’évaluer réellement votre besoin, vous risquez d’être déçu : une chambre supplémentaire ou deux ? Une chambre ou suite parentale ? Construire un garage ou une véranda ?
La superficie de votre extension est un élément crucial pour la réussite de votre projet. Elle permet de débuter votre estimation budgétaire, d’imaginer son emplacement possible sur votre terrain, de projeter les pièces à y créer.

> Connaissez-vous bien la structure de votre maison ? Les fondations, votre terrain ou encore l’exposition sont autant d’éléments à prendre en compte pour éviter les surprises durant ou après les travaux d’agrandissement.

esquisse extension maison moderne

3. Ne pas prévoir un plan à l’échelle de l’agrandissement

Prenez le temps de réaliser un plan à l’échelle pour vous projeter au mieux dans votre futur chantier d’agrandissement. L’idéal est de faire appel à un architecte pour concevoir différentes configurations possibles en 3D ! Ce plan d’extension vous permettra une meilleure projection en lien avec vos besoins : l’espace prévu est-il suffisant ? Est-ce le bon choix d’agrandissement ?

4. Négliger l’impact de votre extension sur votre habitation actuelle

A l’exception d’une extension indépendant qui ne modifie pas votre maison actuelle, tout chantier d’extension invite à une redistribution des pièces de votre maison. Pour concevoir au mieux l’aménagement intérieur et prévoir une circulation fluide dans toute votre maison, faites appel à un professionnel pour vous accompagner. Il saura vous conseiller et réaliser pour vous la meilleure répartition des pièces en fonction de vos habitudes.

5. Vouloir rester sur place durant les travaux

Un chantier d’extension accolée implique obligatoirement le percement d’un mur extérieur. Votre maison est alors ouverte, et une partie immobilisée par les travaux. Evaluez avec le maître d’œuvre la possibilité de vivre sur place (ou non) durant la construction de l’extension.

6. Sous-estimer le budget de l’agrandissement poste à poste

Faire une estimation globale de vos dépenses est bien, mais rien ne remplace une estimation détaillée, poste par poste.

> Chaque artisan qui va intervenir doit vous fournir un devis détaillant les matériaux et le temps de travail. En prenant le temps d’un calcul minutieux, vous évitez les débordements de budget, une fois les travaux lancés !

> A vous de voir également si le chantier comporte uniquement le gros œuvre et un premier niveau de finition (incluant une sous-couche sur les murs mais pas la pose du revêtement final, par exemple) … la décoration intérieure restant à votre charge.

extension accolée maison

Inspirez-vous Rejoignez la communauté illiCO travaux

Book de réalisations

Inspirez-vous et découvrez de nombreuses idées pour réaliser vos futurs projets : rénovation, extension, aménagement intérieur et extérieur…

Je visionne en ligne

Book de réalisations